La police de la ville de Jimo entre en force au domicile d’une femme de 67 ans pour obtenir ses empreintes digitales (photo)

Les agents du commissariat de police de la commune de Lingshan, dans la ville de Jimo, province du Shandong, ont récemment arrêté la pratiquante Mme Zhang Xiuying. Ils ont pris ses empreintes digitales sans son consentement. Voici les détails :


Le 5 février 2009, plusieurs policiers du poste susmentionné sont allés à la résidence de Mme Zhang à Sancun, ville de Lingshan. Ils sont partis car personne n'a répondu à la porte.


Vers 11 heure du matin, sept policiers sont de nouveau allés à la résidence de Mme Zhang. Elle a refusé d'ouvrir la porte. Des policiers ont escaladé le mur de la cour et ouvert la porte pour les autres. Ils ont intimé à Mme Zhang d’ouvrir sa porte. Elle a refusé à nouvau. Ils ont soulevé la porte à l'aide d'un tournevis. Wang Deyi un des policiers a donné un coup de pied pour ouvrir la porte du côté ouest de la maison. Ils ont traîné Mme Zhang qui a 67 ans puis l'ont portée dans le véhicule de police, qui l'a emmenée immédiatement au commissariat de Lingshan. Mme Zhang a crié " Falun Dafa Hao" (Falun Dafa est bon !) tout du long.


Au poste, la police a forcé Mme Zhang à aposer ses empreintes digitales sur un document qu'ils avaient l'intention d'employer comme « preuve ». Les policiers avaient fabriqué le document. Ils ont dit : « Nous vous avons dit que nous avons juste besoin de vous pour cinq minutes, mais vous n'avez fait que crier et hurler. Vous pouvez rentrer à la maison maintenant. » À ce moment-là, Mme Zhang avait épuisé toute ses forces. Elle n'arrivait plus à marcher ou à parler, et elle se sentait mal. Voyant son état, les policiers l’ont emmenée dehors et ont dit : « Vous hurliez et criez il y a quelques minutes. Pourquoi êtes-vous ainsi maintenant ? Ne faites pas semblant ! » Ensuite, ils l'ont emmenée au service des expéditions. Après s'être reposée un moment, Mme Zhang a récupéré et est rentrée chez elle.


La porte d'entrée cassée

Le policier Wang Deyi est l'un des malfaiteurs principaux au commissariat de police de la commune de Qiaojiatun, dans la ville de Jimo.

Commissariat de police local de Lingshan : 86-532-84531110
Traduit de l’anglais au Canada le 26 février 2009

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2009/2/26/105151.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.