L'expérience difficile de la famille d'une coiffeuse chinoise en Australie (photo)

Mme. Chen Jianrong est une coiffeuse chinoise habitant en Australie. Elle n'aurait jamais pensé que son frère et sa belle-soeur seraient arrêtés, détenus et envoyés dans un camp de travail forcé en Chine pour avoir pratiqué le Falun Gong. Bien qu'elle ne pratique pas le Falun Gong, elle sait que celui-ci enseigne aux personnes à être vertueuses et qu'il améliore la santé physique et mentale.



Li Cuiling, la belle-soeur de Chen Jianrong

Son frère, Chen Jianming, est un technicien de 40 ans dans le département de production d'une ferme dans la province de Hainan. Sa belle-soeur, Li Cuiling, est une institutrice de 36 ans. En août 1996, Chen est tombé d'un arbre et a eu le bras gauche cassé. Cela lui a coûté beaucoup d'argent de consulter les médecins occidentaux et les guérisseurs chinois de Qigong, mais rien n'a pu aider à rétablir sa santé. Sa main était si handicapée qu'il ne pouvait pas même soulever une tasse vide. Il était extrêmement triste. Son épouse avait recherché partout de bons médecins, espérant trouver une prescription efficace pour traiter le handicap de son mari.
Par le biais d'amis, le couple a commencé à pratiquer le Falun Gong. Après deux mois, le bras handicapé de M. Chen a miraculeusement récupéré. Sa laryngite et une maladie de coeur ont également guéri et il est devenu sain et en bonne santé. Les effets miraculeux du Falun Gong sur Chen ont stupéfié la famille entière, et la plupart des membres de la famille ont commencé la pratique.
Leur père de 72 ans, M. Chen Kangsai, avait fumé pendant 50 ans, et il crachait souvent du sang. Après avoir pratiqué le Falun Gong, il a non seulement arrêté de fumer mais s'est également débarrassé de beaucoup d'autres habitudes malsaines. Il est devenu une nouvelle personne. Voyant les changements de la famille, leurs voisins ont également commencé à pratiquer le Falun Gong.
Mais, en juillet 1999, le régime de Jiang a lancé la persécution du Falun Gong. Soudainement, la radio, la TV et les journaux ont bombardé les gens de programmes insultant le Falun Gong vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Les chefs de l'entreprise de M. Chen et des officiers de police du département de police ont constamment harcelé sa famille pour qu'ils abandonnent la pratique de Falun Gong. Une famille heureuse et harmonieuse a été ainsi mise sous grande pression.
Ils ne pouvaient pas comprendre ce qui se passait. Ils sont allés à Beijing et dans beaucoup d'autres endroits pour essayer d'aider le gouvernement à rectifier son erreur, et ont utilisé l'argent qu'ils avaient mis de côté pour produire des documents de clarification de Dafa, faire savoir la vérité à plus de personnes. En tant que citoyens chinois, ils exerçaient seulement les droits fondamentaux garantis par la constitution; néanmoins, ils ont été persécutés pour cela.
En août 2000, ils ont été arrêtés, maltraités et mis en centre de détention. Plus tard Chen Jianming a été libéré, mais son épouse mme. Li Cuiling a été condamnée à trois ans de travail forcé et est maintenant détenue dans le camp de travail forcé Sanya dans la province de Hainan.
Mme Chen Jianrong a essayé de faire venir ses parents en Australie. Elle s'inquiète de la sûreté des membres de sa famille en Chine et espère que l'aide internationale permettre de faire s'achever cette persécution brutale bientôt.


http://www.clearharmony.net/articles/200211/8430.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.