Connaître la forme en regardant l'eau
 

Connaître la forme en regardant l'eau

 


En ouvrant le livre Shi Ji (Mémoires du grand historien, écrit entre 109 et 91 AC), de Yi Benji (Biographies impériales) - troisième partie aujourd'hui, je suis tombé sur un merveilleux dialogue entre l'Empereur Chen Tang de la Dynastie Shang et Chen Yi Yi. Chen Tang a été le premier empereur de la dynastie Shang (1600-1046 AC). Il était connu pour son intégrité morale. Il a expliqué un principe très simple : Un être humain peut voir son apparence en regardant l'eau. De même, un homme peut juger un pays en regardant son peuple. D'après la souffrance des gens, leur amour ou leur haine envers leur gouvernement, vous pouvez juger aussi bien de la sécurité d'une société que de la croissance ou la chute d'une dynastie.


Alors qu'ils discutaient de cela, Yi Yi a dit : "Si vous dirigez un pays, vous devriez choisir des fonctionnaires ayant de hauts standards moraux et dont vous savez qu’ils agiront pour le bien du peuple".


Dans le Yi Jing (I Ching, "Livre des Mutations"), il est dit : "Le Ciel génère l'un, l'un génère l'eau, et l'eau génère dix mille affaires. Dans le "Chapitre Huit" du Dao De Jing (Tao Te Ching), Lao Zi (LaoTzu) dit : "Les personnes les plus aimables sont comme l'eau -- elles sont utiles à toutes choses et ne se battent jamais avec les autres. L'eau a été placée dans le plus sale des endroits. Elle est donc proche du Dao". Parmi les milliers de choses dans le monde naturel, Lao Zi a fait la plus grande éloge de l'eau. Il pensait que la vertu de l'eau est la plus proche du Dao (Tao). Dans le monde réel, si vous regardez souvent l'eau, vous verrez vos propres faiblesses. Vous serez strict avec vous-même et chercherez en vous-mêmes lorsque surgiront des problèmes. C'est la qualité d'une personne désintéressée.


L'empereur Tang de la Dynastie Shang était connu pour son caractère altruiste. D'après la légende peu après l'avènement de la Dynastie Shang, il n'y eut pas de pluie et le pays souffrit plusieurs années de sécheresse. Les gens priaient pour la pluie, mais leurs prières restaient sans réponse. Un magicien suggéra qu'il y ait un sacrifice humain pour ramener la pluie à la région. L'Empereur Tang déclara : "Prier en demandant de l'eau bénéficie aux gens. Comment pourrions-nous sacrifier un être humain ?" Un moment plus tard il ajouta fermement : "s'il n'existe pas d'autre moyen, alors que je sois moi-même l’objet du sacrifice ". Il choisit un jour propice. Ce jour-là, il prit une douche, coupa ses cheveux et ses ongles, et se vêtit d'un tissu de coton blanc. Il se mit à genoux devant l'autel des sacrifices et pria : "Dieu, si j'ai péché, veuillez ne pas punir mon peuple. S'ils ce sont eux qui ont péché punissez-moi en me considérant comme responsable de leurs crimes". Le tonnerre se fit entendre, les éclairs zébrèrent le ciel, et la pluie commença à tomber. Les gens se réjouirent et portèrent l'empereur Tang de la forêt à son palais.


Depuis l'Antiquité, les empereurs sages ont respecté les divinités. Ils se sont cultivés et ont gouverné le pays avec vertu. Ils ont essayé d'améliorer la vie de leur peuple. Les empereurs brutaux sont têtus et agissent à leur propre façon. Refusant d'accepter les conseils bien intentionnés et essayant de dissimuler leurs erreurs. Ils ont persécuté des fonctionnaires fidèles et tué des gens bienveillants . Seules les personnes ayant de la vertu peuvent diriger un pays avec succès. Quand un souverain brutal est maudit par son peuple, alors sa fin n'est plus très loin.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.