Irlande : Deuxième conférence Irlandaise de Falun Dafa

Le 24 novembre avait lieu la deuxième conférence de partages d’expérience à Dublin, en Irlande. Des pratiquants d’Angleterre, de France et de Hong Kong avaient rejoint les pratiquants irlandais. L’atmosphère était solennelle et sereine.

13 expériences ont été partagées durant la conférence, dont celles de quatre pratiquants anglais qui participent à un appel continu devant l’ambassade chinoise à Londres et un pratiquant irlandais handicapé qui a raconté en quoi le fait d’être en chaise roulante avait affecté sa « cultivation » et ses activités pour Dafa.


Un pratiquant irlandais partage ses expériences
Le public écoute attentivement



Les pratiquants posent pour une photo de groupe à l’issue de la conférence


Le 23 novembre, une parade a eu lieu au centre de Dublin. Des pratiquants ont présenté une danse traditionnelle chinoise manifestant la beauté de Dafa. Malgré la pluie qui a duré toute la journée nous avons senti le respect de la population pour nos activités qu’aucune influence extérieure n’avait pu empêcher. Un reporter a fait un commentaire positif, disant que c’était l’événement le plus imaginatif que nous avions organisé. La parade a continué en direction du Bureau du Ministère des Affaires Etrangères, où les pratiquants ont remis une lettre d’appel au Ministre des Affaires Etrangères Irlandais, M. Brian Cowen T.D.

   
Traditional Chinese fan dance through Dublin city centre

   


Parade à travers Dublin

Remise d’une lettre au Ministre des Affaires Etrangères
Un Arce en Ciel marque nos activités


Ces deux journées ont été un grand succès. De nouvelles personnes ont appris la vérité derrière la persécution du Falun Gong. Le ciel a semblé célébré avec nous par un immense arc en ciel marquant la magnificence de nos activités !


Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200211/8464.html

Published : Wednesday, 27 November 2002


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.