Appel à la libération immédiate et inconditionnelle de ma mère

Lettre au camp de travaux forcés pour femmes de la province d' Anhui
 

Au chef du camp de travaux forcés pour femmes de la province d' Anhui :

En ce moment même, je devrais être réunie avec ma mère, que je n’ai pas vu depuis prés de trois ans. Cependant, ma mère innocente est encore détenue dans votre camp de travail. Elle a été maltraitée par les fonctionnaires du Bureau national et les services de police de la ville de Hefei . Je vous demande ici de libérer immédiatement ma mère, Ma Jinhua, de façon à ce que nous puissions être réunies  !


Qui est responsable de perturber les vies des citoyens ordinaires ?

Le 4 septembre 2008, a marqué la fin de la vie paisible de ma famille. Les fonctionnaires du Bureau de la sécurité nationale sont responsables de cette situation dramatique.

En septembre, ma mère a reçu un visa et un billet et était sur le point de rendre visite à ma famille aux Etats-Unis. Juste avant son départ, les agents de police du Bureau de la sécurité nationale de Hefei ont fait irruption chez elle, avec mission de réprimer le Falun Gong. Ma mère, retraitée de 56 ans, a été soumise à un interrogatoire forcé au secret qui a duré une semaine, elle a été condamnée à un an de travaux forcés, il y a juste trois semaines. Les fonctionnaires du bureau de la sécurité nationale et des services de police ont collaboré pour que tout cela ait lieu très rapidement. Elle a été envoyée dans le camp de travaux forcés pour femmes de la province d' Anhei. Durant cette période, ma mère a été détenue, privée de liberté, et n’était autorisée qu’à des visites limitées de la part des membres de sa famille. Tous ses papiers légaux pour visiter les Etats-Unis ont été saisis. Plus tard, lors d’un interrogatoire, les agents du bureau de la sécurité nationale ont révélé qu’ils surveillaient les appels au domicile de mes parents depuis longtemps.

Tout ce qu’ils ont fait subir à ma mère était illégal, absurde et inhumain. Elle est une citoyenne ordinaire, une femme âgée qui croit en Authenticité-Compassion-Tolérance


Une preuve valide?

Afin d’envoyer ma mère dans un camp de travaux forcés, ils ont déclaré qu’elle avait commis trois soi-disant crimes liés aux matériaux de Falun Gong, aux démissions du Parti communiste chinois (PCC), et ayant une connexion avec l’étranger.

Jetons un coup d’œil sur ces trois éléments de ‘’preuves’’ qui l'ont amenée à être condamnée.

Lorsque les agents du bureau de la sécurité nationale ont fait irruption au domicile de mes parents, ils ont découvert des livres de Falun Gong. C’était leur premier élément de ‘‘preuve d’un crime.’’ Comme vous, le chef du camp de travail, et n’importe qui d’autre dans le monde, y compris Hong Kong et Taiwan, où le Chinois est la langue principale—excepté la Chine—le savez, les matériaux de Falun Gong et les sites Internet de Falun Gong sont d’accès et de lecture légaux. Pourquoi les personnes en Chine sont-elles les seules à ne pas être autorisées à lire le livre Zhuan Falun ou à visiter le site Internet Minghui ?

D’un autre coté, si Falun Gong n’est pas bon, les personnes peuvent simplement refuser de lire ces matériaux. Il n’est pas nécessaire de fournir un tel effort pour le réprimer. Si Falun Gong est bon pour la santé des gens, à la fois physiquement et mentalement, puisque la bonté est ce que recherchent les gens, le PCC peut restreindre ses sites Internet et ses matériaux, mais peut-il restreindre le cœurs des gens ?

De plus, qu’y a t-il de mauvais à ce que ma mère suive les principes d’Authenticité-Compassion-Tolérance et soit une bonne personne ? Elle a plus de 50 ans et elle a le choix de choisir quel type de personne elle souhaite être. Pourquoi dépenser l’argent des gens pour ‘’l’éduquer’’ dans un camp de travaux forcés ? Quel type de personne voulez-vous qu’elle soit—une personne sans âme et sans esprit, qui ment et lutte contre le ciel et la terre ?

Quitter le PCC est un choix personnel. Si une personne pense que le PCC est bon pour elle, alors, elle ne démissionnera pas, peu importe avec quelle persuasion les autres peuvent le lui conseiller. Ma mère est retraitée. Elle ne peut et ne forcera jamais les autres à quitter le PCC. D’un autre coté, si quelqu’un veut quitter le PCC, qui peut l’en empêcher ? Ma mère n’a rien à voir avec ça.


En fait, c’est le Bureau 610 qui force les gens à changer leurs esprits en utilisant toutes sortes de tactiques. Il viole toutes les lois lorsque les pratiquants de Falun Gong sont persécutés et lorsqu’il tente de les forcer à abandonner leurs croyances. De nos jours, en Chine, ceux qui persévèrent à pratiquer Falun Gong sont forcés d’assister à des sessions de lavages de cerveau, et sont détenus dans des centres de détention, des camps de travaux forcés et des prisons. Ils sont privés de leur liberté et sont même brutalement torturés s’ils ne veulent pas abandonner leurs croyances.

Prenez l’exemple de ma mère. Du 4 au 28 septembre, elle a du endurer un interrogatoire secret, des sessions de lavage de cerveau forcées, et des travaux forcés. Elle a été surveillée même lorsqu’elle allait aux toilettes. Où est la loi  ? Où sont ses droits humains ?

Parler à la fille de quelqu’un aux Etats-Unis est-il un acte criminel? Cela semble absurde, n’est-ce pas ?

Ma mère ne connaît même pas le pinyin, sans parler d’une langue étrangère. Ses ‘’relations étrangères’’ supposées sont simplement les appels qu’elle m’a passé, à moi, sa fille. Si les relations d’une mère et d’une fille sont considérées comme une ‘’relation étrangère ’’ et une preuve d’activité criminelle, je voudrais demander à ceux qui sont impliqués, d’expliquer la logique. Dans le but d’éviter une telle relation, doit-on éviter les relations entre mère et fille ?

Je voudrais rappeler à ceux qui sont impliqués, que la province d' Anhui doit rattraper les tendances internationales en faisant des affaires avec les occidentaux et avoir des échanges concernant la technologie et la culture. Penser dans le style de la ‘’Révolution Culturelle’’ n’est plus valable et devrait être abandonné.

Un autre rappel, surveiller les appels des citoyens à volonté et pendant une longue période est extrêmement immoral et illégal.

En résumé, les trois éléments de ‘’preuves’’ qui ont empêché ma mère de me rendre visite aux Etats-Unis et l’ont fait envoyer dans un camp de travaux sont simplement sans fondement. Cela montre au monde que ma mère est innocente.

Connaissez-vous le principe selon lequel ‘’la bonté est récompensée par le bien, et que le mal entraînera le mal? "

Ma mère est bonne et droite. Elle n’est pas seulement une bonne épouse et une bonne mère mais aussi une bonne amie pour moi. Elle a eu une merveilleuse influence sur moi. Elle m’a enseignée à penser aux autres, à considérer le bon coté chez les autres, et à traiter les autres avec gentillesse. Du fait de sa sincérité, elle a de bonnes relations. Dés que je rencontre des problèmes dans la vie, j’en discute toujours avec ma mère et en reçoit de bons conseils. J'ai toujours été consciente de ma chance et fière d’avoir une mère comme elle.

Je ne peux imaginer que ma mère soit soumise à une telle persécution après sa retraite. Je n’ai pas entendu sa voix depuis plus d’un mois. Il n’y a pas moyen de savoir ce qu'elle endure actuellement.

Ma mère a une petite-fille. Elle est supposée jouir de la vie à son âge. Comment peut-elle supporter la vie dans un camp de travail ? Qui a signé le document qui l’a envoyée dans ce camp de travail ?

Chacun a une mère. Il y a un vieux dicton : ‘’Fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent.’’ La vérité peut-être distinguée des mensonges. Vous devriez traiter gentiment les pratiquants de Falun Gong, vous aurez une voie de sortie et serez capable d’accumuler de la vertu pour vous-même et vos descendants.

Je vous le conseille à nouveau: ‘’Libérez immédiatement ma mère! Laissez ma mère et moi être réunies !’’

Wang Maqiong, la fille de Ma Jinhua
9 octobre 2008
Californie, Etats-Unis

Date de l’article original : 24/10/2008
Catégorie : Récits des témoins oculaires

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2008/10/12/187582.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.