Qui contrôle la vie humaine (2ème partie)
 

Qui contrôle la vie humaine (2ème partie)

Chaque être est entouré d'un champ. Ce champ est sous le contrôle de cet être. Lorsque d'autres êtres pénètrent ce champ, ils doivent se conformer à la nature de ce champ. Lorsqu'ils pénètrent le champ d'un autre être, ils intensifient et élargissent ce champ.
.

Partant du point de vue qu'un être a son propre champ sous son propre contrôle, les êtres qui contrôlent les gens incluent l'espace, le temps, la fatigue, l'imagination, le sommeil, la douleur, la paresse et la colère. Ils possèdent tous leur propre champ. Si nous n'entrons pas dans leur champ, nous resterons hors de leur contrôle. Si nous n'avons pas ces conceptions, nous nous libérons de leur contrôle. Par exemple, si nous avons peur, nous sommes contrôlés par la "peur". Celle-ci arrange alors notre vie selon ses règles. En attendant, notre propre peur nourrit le champ de la "peur". Lorsque nous éliminons la conception de la peur de notre coeur, nous échappons à son contrôle.

Un autre exemple est la "colère". Lorsque quelqu'un se fâche, elle le contrôle. La "colère" manipule alors cette personne et l'amène à faire quelque chose d'irrationnel. La personne aura des regrets après, mais sur le moment elle ne s'est pas contrôlée. Au lieu de cela, elle a été fortement contrôlée par la "colère". Si nous voulons nous libérer de la colère, nous devons en éliminer la conception dans notre esprit. S'il n'y a aucune colère dans notre esprit, comment pourrait-elle prendre le contrôle ? Juste comme un camion rempli de fer passant dans un champ magnétique. Si nous nous débarrassons du fer dans le camion, le champ magnétique ne l'attire plus.

Chaque être qui contrôle les humains possède sa propre nature. Par exemple, la colère et la haine peuvent pousser les gens à battre et tuer d'autres gens. Il faut un accès à la colère pour que quelqu'un souhaite battre quelqu'un d'autre. Autrement, il ne pourrait même pas lever la main. C'est parce que l'être appelé "bonté" n'a pas l'idée de battre les gens. Je me rappelle un article sur l'Internet au sujet d'un pratiquant plus âgé jetant un regard à un policier pervers. Le policier, qui était prêt à battre quelqu'un, a laissé retomber sa main . Le champ de compassion du pratiquant de Dafa a dissous la puissance perverse derrière le policier. Il ne pouvait plus battre personne après avoir été libéré du contrôle de l'être pervers. La grande compassion bienveillante [Shan] est une manifestation de la nature de l'Univers. Elle peut tout dissoudre, y compris les attachements, parce qu'elle est plus microscopique et plus puissante que ce qu'elle dissout.

Dans un champ de bonté, on devient paisible, aimable et amical, et toujours prévenant envers les autres. Cela donne une sensation de chaleur et de gratitude à chacun. C'est la nature de la "bonté" . L' "affection pour les proches" est différente. Elle contient l'élément de la considération envers les autres, mais contient également l'élément de l'égoïsme. On tend à être bon envers les proches, mais pas envers les gens extérieurs. Par conséquent, ce n'est pas très bon. Le règne de la grande compassion bienveillante est immense et désintéressé. Il a le pouvoir d'amener les gens à se tourner vers autrui sans aucun égoïsme.


Lorsqu' une personne fait ou dit quelque chose, elle se trouve toujours dans un état particulier à ce moment là. Elle reflétera alors la nature de tous les êtres dans son champ dans tout ce qu'elle dira ou fera. Par exemple, quand une personne dit quelque chose dans un état de compassion, les autres se sentiront confortés et heureux et seront attirés par cette personne. Lorsqu'une personne dit quelque chose en vue de persuader les autres, elles sentiront la pression et quelque chose d'inconfortable. Ainsi elles seront sur la défensive. Quand une personne dit quelque chose avec le coeur de se faire remarquer, les autres ressentiront l'égoïsme et auront de l'aversion.


Les mêmes mots, prononcés en différentes occasions ont différents effets. Ce qui importe vraiment n'est pas la beauté des mots, mais les éléments derrière eux. En d'autres termes, ce qui importe est le niveau d'où la personne parle. Le maître a écrit Zhuan Falun en utilisant la langue parlée, qui exprime le sens intérieur de l'Univers entier. Parfois, même si quelqu'un parle de ces principes de manière excitée, nous ne ressentons rien. Une seule simple phrase"Ecoutez Maître" prononcée`par un compagnon pratiquant peut véritablement toucher notre coeur. J'essaye d'ajuster mon état en écrivant pour m'exprimer avec la compassion et la paix du fond de mon coeur. J'essaye même d'employer l'origine désintéressée de ma vie pour réaliser quelque chose. Je ne l'ai pas encore fait, mais je continuerai d'essayer.

Certains de ces êtres qui contrôlent les humains possèdent également leurs propres champs temporels. L'avancée du temps est différente selon que les gens se trouvent dans différents états. Quand les gens se trouvent dans le champ de l'inquiétude, le temps est très lent. Dans le champ du bonheur, le temps passe assez rapidement. En d'autres temps, les principes dégénérés dans le monde humain n'étaient pas très forts. Autrement dit, leurs champs n'étaient pas grands. Comme les gens leur ont graduellement accordé plus d'attention, ils ont donc intensifié leur densité et accru leur volume. Quand l'énergie d'un principe faux augmente, celui-ci contrôle les êtres qui croient en lui. Aujourd'hui, ces principes inférieurs ont déjà fait beaucoup de mal à l'humanité. Ils incluent l'athéisme, l'évolution, "un bras ne peut jamais battre une jambe", "un homme sage sait se protéger tout seul", "les meilleurs partent en premier", "une bonne personne est faite pour être intimidée", "un beau cheval est plus susceptibles d'être choisi pour courir" et ainsi de suite. Lorsque nous corrigeons ces conceptions corrompues des gens ordinaires et aussi de nous-mêmes, nous les nettoyons, eux et nous. Autrement, le champ que ceux-ci produisent est une barrière pendant la rectification de la Loi.


Si nous voulons échapper au contrôle des êtres de bas niveau, nous devons rester hors de leurs champs. Nous devons enlever les effets de ces êtres et nous libérer des contraintes de leurs conceptions pour nettoyer leurs concepts. Le corps se compose de cellules, dont les pensées sont quasi identiques à nos pensées. Lorsque nos cellules se libèrent des restrictions de ces pensées, notre corps sera complètement libre. Nous pénètrerons un nouveau royaume. Naturellement, d'une perspective encore plus élevée, la pensée est également un être. Elle a un champ et nous contrôle. Ainsi nous devons briser la contrainte de la pensée.


Une fois libérés de la contrainte du champ matériel de bas niveau, les pratiquants de Dafa sont vraiment libres, et les capacités supranormales peuvent être utilisées librement. Dans l'article "Qu'est-ce que les pouvoirs du Gong", Maître a dit : «La raison fondamentale en est que du niveau le plus élevé de l'Univers jusqu'au niveau le plus bas[,] plus [on va] vers le bas, plus grand est le poids spécifique des matières que possèdent l'être vivant et tout ce qui est dans le plan de manifestation où il se trouve, plus la taille des particules est grande, plus le fardeau de ces êtres vivants est lourd[;] plus [on va] vers le bas, plus nombreuses et plus pesantes sont les restrictions des matières elles-mêmes sur les facultés innées (pouvoirs du Gong) et moins celles-ci ont de l'effet, cela crée ainsi la raison pour laquelle plus le niveau est bas plus les capacités diminuent". Plus une personne peut se libérer des champs matériels, plus son niveau est haut, plus ses pouvoirs sont puissants. En envoyant les pensées droites, si nous sommes remplis des champs de ces conceptions de bas niveau telles que le doute, la peur, "Je vais essayer", la mentalité de se faire remarquer, le fanatisme et la haine, comment notre pensée peut-elle être puissante ? Seules les pensées pures et droites sont vraiment puissantes. Lorsqu'un pratiquant a brisé toutes les contraintes des effets des pensées de bas niveau, du contrôle de tous les différents concepts, du temps, de l'espace et ainsi de suite, que reste-t-il ? C'est notre véritable moi originel, qui est partout, sans commencement ni fin. L'origine qui a créé tout l'espace, le temps et la matière, c'est nous-mêmes. Nous sommes l'origine de nos propres royaumes, l'eau qui ne bouge jamais. Lorsque mon coeur atteint ce niveau, j'en ressens la grandeur. Tout est sous mon contrôle. Tous les êtres qui me contrôlaient sont partis. Seuls leurs effets restent en moi. Je pénètre tout, de façon à ce qu'ils soient tous sous mon contrôle. Eliminer les démons c'est également éliminer certaines choses en moi. Dans ce royaume, tout devient très simple.

Dafa a tout créé dans l'univers. C'est seulement en nous assimilant à Dafa que nous pouvons véritablement nous trouver. Dafa nous amène au royaume de la véritable liberté sans limite.

Nous nous sommes éveillés à ces concepts lors de l'étude du Fa et souhaitons les partager avec les autres.

Traduit de l'anglais :
Who Controls Human Life (Part II)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.