Quelques mots sur chercher en soi-même

Lorsqu’un pratiquant de Dafa fait face à un conflit avec les autres, ou rencontre un obstacle en faisant le travail de clarification de la vérité, il devrait toujours commencer par chercher en lui-même. Lorsque les pratiquants de Dafa d’une région toute entière rencontrent un obstacle dans leur travail de clarification de la vérité, chaque pratiquant de cette région doit regarder en lui-même afin de surmonter l’obstacle ensemble comme un seul. Je crois que de nombreux pratiquants peuvent se rapporter à l’expérience suivante. Lorsque les pratiquants de Dafa de toute une région avancent sans cesse ensemble comme un seul corps sur le chemin de la cultivation, chacun est capable de comprendre et de tolérer l’autre avec une véritable compassion, pour vraiment faire passer Fa [Loi et principes du Falun Gong] avant lui-même, et de coopérer avec les autres dans le travail de Dafa, éliminant ainsi tous les conflits et obstacles qui pourraient exister en faisant le travail de propagation de la loi et de clarification de la vérité.

Puisque nous sommes déterminés à cultiver dans Dafa, nous devrions agir comme d’authentiques pratiquants dans tout ce que nous faisons. Le processus d’accomplir le travail de Dafa est essentiellement un processus de cultivation parce que ce sont nos mentalités et nos pensées qui déterminent le résultat de nos efforts. Autrement dit, lorsque nous adoptons les standards de la cultivation, selon nos niveaux individuels, tous les obstacles et les défis cesseront d’exister, rendant ainsi le processus plus fluide. C’est exactement comme ce que Maître a dit, « la cultivation dépend de nos propres efforts, la transformation du Gong dépend du maître. » (« La question de l’œil céleste », conf. N°2 de Zhuan Falun)


Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200211/8036.html

Publié lundi 4 novembre 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.