Une conférence de presse a lieu au Parlement européen concernant le récent "incident Eutelsat"

Print

Le 15 juillet 2008, avec NTDTV en Europe, Reporters sans frontières et l'Alliance de presse internationale, des députés de différents partis politiques du Parlement européen ont tenu une conférence de presse pour condamner l'interruption pa la Cie Eutelsat des signaux de NTDTV en Asie, à quelques semaines des Jeux Olympiques, et demander à l'Union européenne et au gouvernement français de faire pression sur l'opérateur satellite européen afin qu'il se soumette à la philosophie européenne des droits de l'homme, de la démocratie, et de l'état de droit, et réactive le plus vite possible les signaux de NTDTV. De nombreux fonctionnaires européens et des médias étaient présents.

Le 15 juillet 2008, avec NTDTV en Europe, Reporters sans frontières et l'Alliance de presse internationale, des députés de différents partis politiques du Parlement européen ont tenu une conférence de presse commune

M Edward McMillan-Scott, Vice Président du Parlement européen

Yves Dumans, représentant de NTDTV en Belgique, a fait une déclaration s'opposant à l'action d'Eutelsat qui avait interrompu les signaux de NTDTV en Asie en utilisant l'excuse d'une anomalie technique, trouvant particulièrement choquante la révélation après enquête de Reporters sans frontières jeudi dernier, qui a permis au public d'apprendre que suite à une pression à long terme du Parti communiste chinois Eutelsat avait pris une telle décision violant la libre circulatino de l'information. Il a exprimé qu'actuellement, la tâche la plus urgente était de faire réactiver le plus vite possible les signaux de NTDTV en Chine, en particulier à l'approche des Jeux Olympiques, à un moment où la population chinoise a un besoin crucial d'avoir accès à une information non censurée.

Marc Gruber, directeur de la branche européenne de l'Alliance internationale de presse a souligné que l'Alliance internationale de presse avait protesté auprès d'Eutelsat qui tentait d'interrompre les signaux de NTDTV en Chine il y a trois ans. Cette fois-ci la situation est différente compte tenu de son arrière plan politique et des Jeux Olympiques.

Marco Cappato, député européen italien du Parti libéral démocrate qui présidant la conférence a dit "Je pense que l'Union européenne devrait publier une déclaration officielle, faisant pression sur Eutelsat afin de résoudre les soi-disant problèmes techniques." Il a ajouté "à ce jour, une lettre signée par 50 parlementaires a été envoyée au Président d'Eutelsat demandant la réactivation des signaux. Ce n'est que le commencement, nous allons essayer de soumettre officiellement des demandes à l'Union européenne sur cette affaire."

Edward McMillan-Scott, Vice Président du Parlement européen du Parti chrétien démocrate, le plus grand parti au Parlement européen, a dit : la Cie Eutelsat est basée en France et la France a actuellement la présidence tournante de l'Union européenne. Elle a dont une obligation d'être fermement implantée en Europe, c'est-à-dire de mettre en pratique la philosophie des droits de l'homme, de la démocratie et de l'état de droit et elle devrait encourager la libre circulation de l'information en Chine. Le gouvernement de la France devrait faire pression sur Eutelsat et faire reprendre les signaux de NTDTV en Chine continentale. En discutant de questions concernant la Chine durant la session plénière du Parlement européen mercredi dernier, M. McMillan-Scott a directement demandé au Gouvernement français d'aider à faire reprendre les signaux de NTDTV le plus tôt possible.

Helga Truepel, députée allemande des verts est non seulement Présidente du Conseil de l'Éducation et de la Culture mais aussi un membre de la délégation du Parlement européen en Chine, où elle est allée quatre fois ces dernières années. Helga a dit "En raison des Jeux Olympiques, les autorités du PCC ont promis d'ouvrir la Chine, de donner plus de liberté à la population et d'améliorer les droits de l'homme. Mais nous avons maintenant réalisé que ce n'étaient que fausses promesses. La situation actuelle a empiré. Ils contrôlent la population, les répriment encore plus sévèrement dans leurs discours, et les gens n'ont pas la liberté de diffuser leurs propres opinions." Elle a demandé à la France de faire pression sur Eutelsat afin que NTDTV, un média libre, soit à nouveau diffusé en Chine.

Hanna Foltyn-Kubicka, députée européenne polonaise du Parti de l'Union européenne est membre du Comité des Affaires étrangères au Parlement européen. Elle a dit : "Je suis d'un ancien pays communiste, je peux vraiment comprendre ce qui signifie de vivre dans un environnement où les médias sont contrôlés. La décision prise par Eutelsat en Europe a fait perdre à des millions de Chinois leur source d'informations indépendantes. Les intérêts économiques ne doivent pas fouler aux pieds les droits de l'homme, nous ne pouvons pas accepter cette action sacrifiant une chaîne de télévision indépendante pour plaire au régime du Parti communiste chinois.”

Version anglaise disponible à:
http://en.clearharmony.net/articles/200807/45340.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.