Politique et prévisions des tremblements de terre: Le point de vue du PCC sur la vie humaine

Print

Les prévisions des séismes ne sont pas reconnues sous le leadership communiste chinois (PCC). Certains pourraient ne pas le croire lorsque nous disons que le PCC savait clairement que le tremblement de terre allait se produire, mais qu’il l’a dissimulé intentionnellement. La propagande du PCC après le tremblement de terre a impudemment induit les gens à penser que le tremblement de terre de Wenchuan était inattendu. Cette approche leur a servi à se dissocier de leur responsabilité, et sous un autre angle, à discréditer des sismologues talentueux et prudents.

Le chef des prédictions de la station sismologique de Chine, Sun Shihong, a dit dans un entretien spécial dans le ‘’Rapport économique du 21eme siècle,’’ ‘’Il y a plusieurs mois, le Bureau des tremblements de terre de la province du Sichuan a fait une analyse, et les résultats indiquent que le Sichuan pourrait subir un tremblement de terre important dans les quelques mois à venir. Ce rapport a été officiellement transmis au gouvernement provincial du Sichuan.’’

Le 20 mai, l’agence d’informations Xinhua rapportait un discours de Lu Hao, secrétaire du comité du parti provincial de Gansu, lors d’une ‘’Réunion provinciale pour le travail de secours suite au tremblement de terre.’’ Lu Hao a dit: ‘’Avant et après le tremblement de terre de niveau 8 à Wenchuan, nous avons fait une énorme quantité de travail pour faire une prédiction sérieuse de la probabilité d’un tremblement de terre, et en conséquence, avons rapporté nos découvertes au comité du parti provincial et au gouvernement provincial, et après le tremblement de terre, nous avons immédiatement fait un commentaire établissant que notre prévision était un jugement correct…’’

Selon Sun Shihong, les analyses du Bureau du tremblement de terre de la province de Sichuan, quelques mois plus tôt, étaient suffisantes pour indiquer la gravité du séisme au Sichuan, sans parler des prédictions massives et des discussions au sein des cercles académiques au sujet du tremblement de terre de Wenchuan [Note de l’éditeur : le tremblement de terre est nommé ‘’tremblement de terre de Wenchuan’’ pour le comté de Wenchuan – épicentre du tremblement de terre- qui est dans la province du Sichuan]. En faisant une recherche parmi les périodiques académiques sur Internet , on peut trouver plusieurs documents de recherches au sujet de la ‘’zone de faille de la montagne Longmen.’’ Si l’on jette un coup d’œil sur les textes internes au sujet des prédictions sur le tremblement de terre de 2000 à 2007, on peut aussi trouver des dizaines d’articles avertissant du tremblement de terre de Wenchuan.

Un journaliste de Lian He Zao Bao de Singapour a posé la question à un membre du Conseil d’Etat, lors d’une conférence le 13 mai, déclarant qu’ils avaient reçu des ‘’plaintes de sept membres du personnel du Bureau des tremblements de terre de Sichuan. On dit que leurs parents ont découvert des indications concernant un tremblement de terre à venir plusieurs jours avant, mais le Bureau leur a interdit de diffuser l’information, dans le but de garantir la stabilité avant les Jeux Olympiques.’’’ Lorsque ‘on considère ces signes du Bureau du tremblement de terre de Sichuan’’ et les rapports fournis par le sismologue Sun Shihong au gouvernement provincial, alors, il semble que la question du journaliste soit fondée

L’échec à rapporter le tremblement de terre de Tangshan de 1976, est un autre exemple de l’incompétence destructrice du PCC. De nombreuses personnes ont pensé que le tremblement de terre de Tangshan était arrivé soudainement sans avertissement. En fait, il y a eu des avertissements, et ceux-ci ont été révélés au public plus de vingt ans après le désastre. Le tremblement de terre de Tangshan a eu aussi plusieurs prédictions, et de nombreux experts ont avancé des prévisions d’une exactitude précise. En 2006, le chef du bureau d’état de sismologie, Chen Jianmin a reconnu lors d’un entretien dans les médias : ‘’Il y a eu en réalité des prédictions du tremblement de terre de Tangshan - de nombreuses troupes ont été envoyées sur place pour comprendre la situation, et collecter des informations, mais le tremblement de terre est survenu contre toute attente de façon si énorme, et si rapidement.’’

Objectivement, l’échec à rapporter le tremblement de terre de Tangshan a eu deux causes: une le mauvais jugement de la part des autorités responsables, qui pensaient que son épicentre devait se trouver dans le nord du Sichuan, et ont négligé de prêter attention à Pékin, Tianjin, et Tangshan. L’autre avait plusieurs facteurs politiques. Le 5 avril de cette année, la Place Tienenmen a eu son ‘’Mouvement du 5 avril’’, dont la nature a été déterminée par les autorités comme un ‘’incident anti-révolutionnaire’’ ; la critique de Deng Xiaoping en tant que ‘’Contre-attaque d’un déviationniste de droite par des verdicts inverses’’ s'est développée comme un feu faisant rage parmi le peuple, et la santé déclinante de Mao a jeté le pays dans une direction ambivalente. A cette époque, avec autant d’instabilité, qui aurait osé dire que Pékin subirait un tremblement de terre ? Si le séisme ne s’était pas produit, qui aurait été tenu pour responsable et considéré comme fou pour avoir fait une fausse prédiction ? Ainsi, bien que de nombreux experts sur les tremblements de terre et des membres du personnel des bureaux des tremblements de terre aient fait des prédictions établissant que la zone de Tangshan subirait un séisme fin juillet ou début août, le corps gouvernemental n'était pas convaincu. Ils ont subi de toute évidence, des pressions politiques, et n’ont pas osé agir rapidement, ainsi, ils ont continué à envoyer des experts à Tangshan pour des ‘’enquêtes poussées.’’ Six de ces experts ont fini par être tués à cause de tremblement de terre dans l’agglomération de Tangshan

Une autre prévision appelée le ‘’Miracle du comté de Qinglong,’’ honorée par les Nations Unies, a reconnu les suggestions des prédictions des experts ( une prévision officieuse d’après l’opinion personnelle d’un expert) et a rapidement pris des actions, entraînant le fait qu’un comté entier a échappé à la mort. L’accomplissement a été traité par les Nations Unies comme un exemple classique de la capacité humaine à réduire un désastre. Le tremblement de terre dans le comté Qinglong a endommagé 180 000 maisons, en a fait s’effondrer plus de 7300, mais seule une personne est décédée sur les 470 000 du comté tout entier. Des rapports détaillés de cet évènement historique peuvent être trouvés dans le livre Rapport d’avertissement de Tangshan par Zhang Qingzhou.

Notre analyse du phénomène d’échec à rapporter les prédictions de tremblement de terre s’allie avec les apparents bénéfices des décideurs. De toute évidence, plus quelqu’un donne de poids à la vie des gens, plus basse est la probabilité d’un tremblement de terre requise pour faire une prédiction et lorsqu’on place en premier la sécurité politique plus haute est la probabilité de tremblement de terre requise pour faire une prédiction. A cause de cette situation, les gens n’osent pas diffuser les prédictions d’un tremblement de terre à cause de la pression politique, et en conséquence, ont échoué à les rapporter.

Comme le dit le dicton: ‘’L’Histoire tend à se répéter.’’ 2008 est l’année des Jeux Olympiques à Pékin, et les Jeux, ainsi que le relais de torche Olympique, sont des évènements politiques pour le PCC. Nous pouvons presque entendre des échos venant du Politburo chinois : ‘’ Quelles assurances avez-vous ? Pouvez-vous prendre la responsabilité d’un faux rapport, qui pourrait affecter nos Jeux Olympiques ?’’ –Sans une assurance 100%, auriez-vous le courage d’encourir la pression politique et d’émettre la prévision ? De la sorte, les experts doivent être très prudents, plus précis, et aller plus profondément dans la recherche d’une prédiction définitive et analyser les effets potentiels de leur prédiction – quel résultat cela causera-t-il ? Cette pression politique déformée a causé d’énormes pertes en vie et biens !

Ce qui est déplorable est que ce que le PCC a appris des tragédies historiques des tremblements de terre de Tangshan et de Wenchuan n’est pas une leçon, mais une expérience – il a découvert qu’échouer à rapporter des prédictions fournit un minimum de risques pour le parti. Les autorités du PCC contrôlent toutes les ressources de secours. Le mouvement de ‘’secours en cas de catastrophe nationale’’ lancé par le PCC après les désastres obtient toujours une ‘’victoire complète’’ dans le travail de secours suite au tremblement de terre, entraînant un progrès politique pour le parti, et trompant les gens qui ont confiance dans le parti. Ce ‘’progrès’’ renforce davantages les méthodes du PCC, creusant un sillon pour des désastres causés par l’homme dans le futur. Voilà le point de vue du PCC sur la vie humaine.

Nous voyons que, après que le Bureau des tremblements de terre de Sichuan et de Gansu a envoyé des analyses et des prédictions avant le récent tremblement de terre, le PCC a refusé de diffuser l'information, a refusé de prendre l’initiative de renforcer les bâtiments scolaires avec des constructions plus sures, et a fait un effort pour dissimuler les avertissements de tremblement de terre. En fait, si le gouvernement traitait correctement des prédictions, cela ne causerait pas de grande panique parmi la population. Cependant, que fait le PCC ? D’un coté, il poursuit sa propagande, créant un mirage de ’’situation stable et harmonieuse,’’ gonfle les Jeux Olympiques, et gonfle le relais de la torche. La situation actuelle, globalement, n’est pas si bonne, mais incomparablement meilleure qu'à de proches périodes moins prospères. D’un autre coté, cependant, le PCC a agit de manière subreptice, et, selon les informations publiées par le réseau d’éducation du Bureau des tremblements de terre chinois, a mené le Bureau des prédictions et de surveillance du bureau des tremblements de terre chinois a tenir des classes de formations à la connaissance de la sécurité de l’information sur les tremblements de terre à Hangzhou, du 23 au 26 avril. Le rapport établit : ‘’’La sécurité de l’information sur les tremblements de terre a un impact critique sur la société politique. La responsabilité est significative. A la vue des signes aigus et complexes actuels sur la situation du tremblement de terre, assurez-vous de bien réaliser votre travail de sécurité de l’information sur les tremblements de terre,…’’ Prêtez attention à l’endroit où il est mentionné ‘’signes actuellement aigus et complexes sur la situation des tremblements de terre,’’à ceux où il est indiqué clairement une situation de tremblement de terre grave. Le bureau des tremblements de terre chinois non seulement n'a pas bien fait dans le travail de prédiction du tremblement de terre, ce qui a eu un énorme effet sur les vies des gens, mais ils l'ont maintenu strictement secret, par peur que le fait de révéler la situation du tremblement de terre endommage les affaires politiques du PCC

Le point de vue du PCC sur la vie humaine est ‘’la politique d’abord.’’ A cause de l’influence des idées athées, le PCC ne chérit pas la vie. ‘’En tuer 200 000, du commerce pour 20 ans de stabilité’’ est une devise du PCC. Il ne se soucie pas sérieusement de la vie du peuple. Après le tremblement de terre, le PCC a fabriqué des histoires pour dissimuler la preuve qu'il savaient l'imminence du tremblement de terre . Un gouvernement qui se soucie réellement de la vie humaine considère la prévention des désastres comme sa priorité numéro une.

En terme de prédictions des tremblements de terre, si le PCC pouvait ignorer les minables facteurs politiques, la sécurité et les moyens d'existence des Chinois seraient certainement sauvegardés.


Date de l'article original : 14/7/2008

Version Chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2008/6/27/181003.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.