Mme. Jiao Jian pratiquante de Dafa de Pékin a été enlevée par la police , sa situation actuelle n'est pas claire

Une arrestation à grande échelle bien planifiée à eu lieu en janvier 2008. Dans certains cas la police est allée arrêter les gens chez eux, ils ont pris leurs noms et arrêté ceux dont le nom était sur leur liste. La police n'a donné aucune raison ni présenté de mandats de perquisition ou d'arrestation. Jusque là, aucune des familles des disciples de Dafa arbitrairement arrêtés n'ont reçu de notification d'infraction criminelle ou domestique.

Mme Jiao Jian est née en juillet 1967. Elle a commencé la pratique de Dafa en 1996. En 2001, avant l'ouverture des Jeux sportifs nationaux de Guangzhou, elle a été arrêtée en tant que directrice de la Compagnie Internet Sohu, branche de Guangzhou. Elle a été par la suite condamnée à trois dans en camp de travail. Elle a refusé le lavage de cerveau pendant qu'elle était dans le camp, refusé d'écrire toute lettre de repentir, et a été sévèrement persécutée en conséquence. Elle n'a été autorisée à voir un médecin à l'extérieur qu'une fois que son pied droit est devenu infirme suite à la torture.

Le jour où Mme Jiao Jian a disparu, personne de sa compagnie ne savait où elle était. Par la suite, la famille est allée trouver la police qui a admis qu'elle était là, mais ils ont refusé de présenter tout document. Jusqu'à maintenant sa famille n'a reçu aucune sorte de notification. Sa famille est allée plusieurs fois demander après elle mais la police les a ignorés. La famille de Mme Jiao n'a aucune information la concernant jusque là.


Date de l'article original : 25/6/2008

Version Chinoise disponible à :
http://minghui.org/mh/articles/2008/6/11/180087.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.