La WOIPFG soumet au Congrès américain, un rapport d'enquête sur le contrôle des Chinois d'outre-mer par le régime communiste chinois

Le 5 juin, l'Organisation mondiale d'investigation sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG) a soumis un rapport au Congrès des Etats-Unis, fournissant des preuves du contrôle du Parti communiste chinois (PCC) sur les chinois d'outremer et la mise en place d'une "stratégie mondiale d'un front uni de travail." Le rapport stipule que les voies de fait contre les pratiquants de Falun Gong à New York, font partie de ces preuves.

Depuis le 17 mai 2008, il y a eu attaques et harcèlements à grande échelle des pratiquants de Falun Gong à Flushing, New York. Les voies de fait continuent. La WOIPFG a conduit une investigation sur les causes derrière la récente série d'agressions. Le rapport établit que l'enregistrement d'une conversation au téléphone entre un enquêteur de la WOIPFG et le Consul général chinois, Peng Keyu, montre que les agressions de Flushing sont dirigées depuis le Consulat chinois à New York. Les médias du PCC et le département chinois des Affaires étrangères n'ont pas démenti l'enregistrement de la conversation téléphonique après qu'il ait été rendu public. Les sites web du Consulat chinois à New York et d'autres médias chinois ont depuis effacé les documents audio des précédents discours de Peng.

Le rapport de la WOIPFG indique que tout au long de l'année dernière, des voies de fait dirigées par le PCC contre les pratiquants de Falun Gong se sont produites en Argentine, San Francisco, Australie et Hong Kong. Récemment, le PCC a utilisé le tremblement de terre en Chine pour inciter à la haine contre le Falun Gong et dirigé les agressions à Flushing.

Le PCC manipule l'amour de la Chine des Chinois d'outremer et brouille le concept de la Chine en tant que pays et le Parti communiste chinois. Quelques jours avant les agressions à Flushing, la WOIPFG a publié un rapport intitulé "Rapport d'investigation sur le contrôle des Chinois d'outremer et la mise en place d'une stratégie de front uni de travail par le régime communiste chinois." Le rapport a été mis en ligne sur de nombreux sites web qui ne sont pas contrôlés par le PCC. le rapport expose le contrôle des Chinois d'outremer par le PCC sous différents angles, incluant le lavage de cerveau, la propagande, le contrôle financier, etc ...

La WOIPFG a souligné que bien que les activités communistes chinoises liées aux "affaires chinoises outremer" ne prennent pas la forme habituelle des organisations communistes, de telles alliances politiques formées outremer sous la force directrice du régime communiste chinois, dans le but d'"organiser le travail pour les immigrés chinois, les Chinois d'outremer et leurs organisations sociales "sont très similaires à la "troisième internationale communiste" formée par les communistes d'Union soviétique. Leur but était de chercher des représentants pour établir des branches des bureaux communistes dans différents pays. De tels efforts établissent directement et nourrissent l'influence chinoise communiste au sein même des autres nations.

Le rapport révélait que le PCC contrôle la plupart des médias chinois d'outremer à différents degrés. Le PCC forme aussi régulièrement des leaders à l'intérieur des communautés chinoises. Ce n'est pas un secret dans la communauté chinoise outremer, mais les gouvernements de ces pays d'accueil n'y ont pas prêté suffisamment attention.

Le rapport rappelait à la communauté internationale que le patriotisme chinois à l'étranger a été exploité par le PCC pendant le Relais de la Torche Olympique de Pékin, et que les émeutes à San Francisco, Canberra et Seoul montraient combien et avec quelle efficacité le PCC contrôle la population chinoise d'outremer. Le rapport soulignait que puisque les gouvernements des U.S.A, de l'Australie et de la Corée n'avaient pris aucune mesure en réponse à ces émeutes, le PCC a été encouragé et a organisé et dirigé les agressions à Flushing.


Date de l'article original : 9/6/2008

Version Chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2008/6/6/179852.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.