Le précédent Ministre de l’Education Français suggère aux pratiquants de Falun Gong de permettre à plus de gens de réaliser la vraie valeur du Falun Gong

Le précédent Ministre de l’Education français, M.Jack Lang a rencontré Zhao Ming et d’autres pratiquants au Parlement. Monsieur Lang les a encouragés à travailler avec persévérance, non seulement pour permettre aux gens d’apprendre les véritables faits de la persécution mais aussi pour leur faire réaliser la vraie valeur du Falun Gong. Il a aussi exprimé qu’il continuerait ses efforts avec les pratiquants de Falun Gong pour leur gagner plus de soutien.

A midi le 1er octobre 2002, le député français et ancien ministre de l’éducation et de la culture Monsieur Jack Lang a rencontré le pratiquant de Falun Gong Zhao Ming qui avait été illégalement détenu et emprisonné pendant plus de deux ans par le régime de Jiang pour sa croyance au Falun Gong et quelques autres pratiquants français au Premier Bureau du Parlement Français.


  

Lorsque Zhao Ming qui étudiait en Irlande préparant un diplôme de troisième cycle de sciences informatiques était illégalement emprisonné en Chine, le ministre de l’éducation français avait porté une attention particulière à son cas et appelé à la fin de la persécution contre les pratiquants de Falun Gong, qu’il considérait comme une
« insoutenable tragédie ». Sous la puissante pression de la communauté internationale, le régime de Jiang a du relâcher Zhao Ming en mars 2002.

Un représentant de l’Association Française de Falun Dafa a brièvement présenté les effets remarquables du Falun Dafa - qui enseigne la compassion et permet aux gens d’acquérir une bonne santé mentale et physique - la large propagation du Falun Dafa dans le monde et les trois ans de persécution contre le Falun Gong par le régime de Jiang. Les pratiquants ont remercié Monsieur Lang pour ses efforts humanitaires en vue d’assurer la libération de Zhao Ming, ils ont aussi appelé toutes les personnes de bien dans le monde à s’efforcer ensemble de mettre fin immédiatement à la persécution contre le Falun Gong. Après quoi, Zhao Ming a brièvement parlé de la persécution inhumaine qu’il a soufferte et exprimé sa sincère gratitude à Monsieur Lang pour son juste soutien. Zhao Ming a aussi mentionné les centaines de milliers de pratiquants de Falun Gong qui souffrent des tortures similaires en ce moment même dans les camps de travaux forcés chinois, il a appelé la communauté internationale à s’efforcer ensemble d’arrêter la persécution.

Un pratiquant occidental a dit à Monsieur Lang que le régime de Jiang avait récemment outrageusement forcé et trompé les gouvernements occidentaux pour leur faire persécuter les pratiquants de Falun Gong en dehors de Chine. Le pratiquant a indiqué que c’était une menace et un défi au principe de liberté de la démocratie et devrait être surveillé et arrêté.

Monsieur Jack Lang a montré son soutien aux pratiquants de Falun Gong qui ont souffert la persécution et a exprimé sa sincère admiration pour les gens qui en France et dans d’autres endroits luttent pour la liberté et la liberté de croyance en Chine. Il a dit qu’il aimerait motiver plus de gens à soutenir le Falun Gong.

Monsieur Jack Lang a également exprimé son inquiétude que certains gouvernements Européens ne fassent pas de leur mieux pour amener des pays comme la Chine à respecter les droits de l’homme par intérêt économique. Il a encouragé les pratiquants à travailler avec persévérance. Il a dit qu’il continuerait ses efforts avec les pratiquants de Falun Gong.

L’été dernier, lorsqu’une famille pratiquant le Falun Gong, les Chi Jiang vivant à Grenoble en France avaient été arrêtés en Chine, Monsieur Lang avait déjà fait en sorte de leur porter secours. Aujourd’hui Chi Jian était aussi présent. Monsieur Jack Lang a particulièrement exprimé son respect pour le courage de Zhao Ming et de Chi Jian qui ont montré leur ferme croyance en Falun Gong, et loué les actions des pratiquants de Falun Gong qui inspiraient d’autres gens.

Lors d’une interview avec Radio France Internationale et des reporters de l’Agence Centrale de Taiwan et d’une discussion avec des sinologues, Monsieur Jack Lang a exprimé que la persécution contre le Falun Gong était inacceptable.

Publié : Dimanche 8 octobre 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.