Résister avec détermination au lavage de cerveau dans la ville de Shenzhen

Une session cruelle de lavage de cerveau s’est tenue dans le centre de détention du Bureau de la Sécurité Publique de la ville de Shenzhen, ans la province du Guandong. Le régime lui a donné le nom de « classe d’éducation du système légal », et l’a utilisée pour mener des persécutions effrénées contre des dizaines de pratiquants de Falun Dafa. Des femmes ont été gardées dans les 3ème et 4ème brigades tandis que les hommes étaient emprisonnés dans la 5ème brigade. Le 2ème brigade était réservée pour torturer les pratiquants. Cette brigade était appelée, la classe de « contrôle autoritaire ».
Cette dernière année, une douzaine de pratiquants mâles de Falun Dafa ont démontré leur croyance inébranlable. Ils ont continuellement maintenu un esprit droit puissant pour résister à la persécution et au lavage de cerveau forcé. Ils disaient toujours la vérité. Dans la brigade des hommes, presque tous les détenus faisaient le signe du pouce levé lorsque le Falun Gong était mentionné. Ils disaient, « les pratiquants de Falun Gong sont vraiment remarquables, pas comme ce que raconte la propagande TV.. En prenant « Vérité, Compassion et Patience pour maître, les pratiquants ont refusé d’être traités comme des criminels. Ils ont commencé par une grève de groupe, refusant de participer au travail forcé, ne répondant pas aux appels. Au début du mois de juin cette année, les pratiquants ont conduit une grève de la faim de groupe pour demander leur libération inconditionnelle. Après presque deux semaines de grève de la faim, les gardes policiers ont fait entrer de force les pratiquants Li Yuanqiang et Zhang Lihong dans la 2ème brigade, plus stricte et plus intensément persécutée.
Le pratiquant de Dafa Liu Qun a été enlevé à la mi-mai cette année. Il a été sous le soi-disant « contrôle autoritaire » de la 2ème brigade depuis lors. Liu Qun a été illégalement condamné à un an de travail forcé en Février 2001, et a été détenu à la 2ème station du Camp de travail de la ville de Shenzhen. Après une année de détention, ils ont illégalement ajouté trois mois de plus pour intensifier la persécution. La police recourrait aux coups, au confinement solitaire, à la privation de sommeil, et d’autres moyens horribles pour le forcer à abandonner sa foi en Falun Dafa. Liu Qun n’a pas failli dans sa ferme croyance. Après trois mois de plus, il a été condamné à l’emprisonnement illimité et au lavage de cerveau forcé. Liu Qun a continué à pratiquer et s’est servi de chaque opportunité pour clarifier la vérité à propos du Falun Gong.


http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/10/3/27174.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.