Une histoire du temps de Bouddha Shakyamuni : Les sept rêves d’Anand

 
"Streams ans mountains with a clear distant view", de Xia Gui, détail

Anand fut un disciple dévoué de Bouddha Shakyamuni pendant 27 ans. Il fit sept cauchemars inhabituels alors qu’il était à Sravasti, une ancienne cité du nord de l’Inde :


1. Un feu faisait rage sur une grande étendue d’eau, les flammes atteignant le ciel.
2.Le soleil disparaissait, laissant le Monde Saha dans une totale obscurité. Il n’y avait pas une seule étoile dans le ciel.
3. Les moines et les nonnes bouddhistes tombaient dans un grand trou et des laïques leur marchaient sur la tête.
4. Dans la forêt épaisse, des sangliers de la montagne exhumaient les racines de l’arbre de la Bodhi.
5. Anand portrait le Mont Sumeru sur sa tête sans en sentir le poids.
6. Des éléphants adultes abandonnaient leur progéniture.
7.La mort du lion, le roi de la jungle. De précieux pétales de fleur tombèrent sur le lion, mais tous les animaux s’enfuirent terrorisés. Peu après des asticots apparurent à l’intérieur du corps du lion et mangèrent sa chair.


Ne comprenant pas ses rêves, Anand demanda à Shakyamuni de les interpréter. Shakyamuni expliqua :

"Ton premier rêve : Un feu faisait rage sur une grande étendue d’eau, les flammes atteignant le ciel, signifie que dans le futur, les moines deviendront mauvais et manqueront de compassion. Et tout comme l’eau de l’océan se transformant en mer de feu, ils se disputeront pour les aumônes."

“Ton second rêve, Le soleil disparaissait, laissant le Monde Saha dans une totale obscurité. Il n’y avait pas une seule étoile dans le ciel, symbolise que très bientôt, le Bouddha et ses disciples atteindront le nirvana. Et c’est une indication permettant aux gens de savoir que l’œil du ciel entrera bientôt dans l’annihilation. "

“Ton troisième rêve montrant les moines et les nonnes bouddhistes tombant dans un grand trou et des laïques leur marcher sur la tête, indique que dans le futur, les moines et les nonnes bouddhistes s’envieront et se calomnieront mutuellement, ne croiront plus à la rétribution karmique, mépriseront l’autodiscipline, jouiront d’une vie de confort et finalement seront à l’opposé du bien et descendront aux enfers après la mort.D’un autre côté, il y aura des gens cultivant dans la société ordinaire qui seront plus diligents que ces moines et nonnes bouddhistes. Et ces pratiquants monteront au ciel après leur mort. "

“Dans ton quatrième rêve, tu as vu beaucoup de sangliers des montagnes exhumer les racines de l’arbre de la Bodhi dans une forêt épaisse. Ceci implique que les futurs moines bouddhistes ne se soucieront que de leur propre subsistance, et vendront les statues et les écritures bouddhistes pour joindre les deux bouts."

"Ton cinquième rêve te montrait portant le Mont Sumeru sur ta tête, mais sans que tu en sentes le poids. Ceci indique qu’après que le Bouddha atteigne le nirvana, tu seras responsable de compiler et d’enseigner les écritures pour les futurs disciples bouddhistes."

“Ton sixième rêve au sujet d’éléphants abandonnant leur progéniture, représente que les points de vue malveillants deviendront populaires et porteront donc tort à mes enseignements bouddhistes. Et les gens ayant de la vertu et de bonnes valeurs morales s’en éloigneront. »

“Dans ton septième rêve, tu as vu la mort du lion, roi de la jungle. Des pétales de fleurs précieuses tombaient sur le lion, mais tous les animaux s’enfuyaient terrorisés. Peu après, des asticots sont apparus à l’intérieur du corps du lion et ont mangé sa chair. Ceci implique qu’aucun élément externe ne peut détruire le Dharma juste. Seuls mes disciples, professionnels et amateurs, peuvent détruire le Dharma. "


Le septième rêve d' Anand prédisait le destin du Bouddhisme. À part le cinquième rêve, ils symbolisent tous la dégénération et la destruction de la loi dans le Bouddhisme. Le septième rêve en particulier "les asticots grandissaient dans le corps du lion et commençaient à manger sa chair, " prédisait la période de la fin du Dharma bouddhiste. Ils ne suivent plus la loi Bouddhiste pour cultiver, méprisent l’auto-discipline, recherchent la renommée et le profit, et détruisent graduellement la loi bouddhiste de l’intérieur. La coquille du bouddhisme existe encore en surface, mais en réalité, son essence s’est éteinte. Il n'a donc plus le pouvoir de sauver les êtres vivants.


Je souhaite sincèrement que les disciples bouddhistes puissent calmer leur coeur et lire cet article, et réfléchir rationnellement au Bouddhisme d’aujourd’hui. En période de fin du Dharma le bouddhisme est loin de ses enseignements d’origine. Il a changé au point d’être méconnaissable et ne peut plus sauver les êtres humains. Ne sombrez pas dans la période de la fin du Dharma en manquant l’opportunité de cultiver dans Dafa.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.