Récits historiques : Xiang Xiong pleura son vieux Maître

 

Xiang Xiong naquit à Henei Jun dans la Dynastie Weijin. Le Gouverneur Wang Jing à Henei Jun promut Xiang Xiong au titre de Zhubu (Chef des archives). Plus tard, la famille Sima s'empara du pouvoir au dépend de la famille Cao et établit la Dynastie Jin. Lorsque Wang Jing fut exécuté, Xiang Xiong pleura à s'arracher le coeur. Les citoyens furent très touchés par cela. Le nouveau gouverneur prit ses fonctions et le fit fouetter et emprisonner. Le Siloxiaowei(capitaine) Zhong Hui secourut Xiang Xiong et le nomma en tant que Duguancongshi (officier qui assiste le gouverneur d'un département.)


Plus tard Zhong Hui unifia Shu de l'ouest et projetait de devenir indépendant. Il échoua cependant et mourut dans la bataille. Personne n'osa enterrer Zhong Hui. Seul Xiang Xiong vint récupérer son corps malgré la grande distance. L'Empereur Wen en fut très en colère et fit arrêter Xiang Xiong. Il demanda à Xiang Xiong: "Lorsque Wan Jing est mort, vous avez pleuré pour lui, effondré par terre, mais je l'ai ignoré. Aujourd'hui, bien que Zhong Hui était un rebelle, vous êtes allé récupérer son corps et lui avez fait des funérailles. Si je tolère ceci, qu'est-ce que les gens penseront de moi?"


Xiang Xiong répondit: "Lorsque le Roi Wen dans la Dynastie Zhong faisait enterrer un mort, sa miséricorde s'étendait à la personne morte. Je n'ai jamais entendu que nous devions juger des mérites et des démérites des morts et décider ensuite de les ensevelir ou non. Puisqu'ils sont déjà morts, les ordres de Votre Majesté ont été exécutés. Je les ai enterrés selon mon sens moral. Ceci montre au monde le principe que l'on doit rendre la générosité. Un tel principe ne rend-il pas plus facile de gouverner le pays? N'est-ce pas une bonne chose à faire? Ou bien Votre Majesté préférerait-elle que je me sente coupable à propos de la mort et que je vive stupidement?" L'Empereur fut content de la réponse de Xiang Xiong lui offrit un banquet et le laissa partir.


Il y a eu de nombreuses personnes comme Xiang Xiong dans l'histoire chinoise, aussi existe-t-il un dicton chinois qui dit : lorsque l'on reçoit une gentillesse si petite soit-elle, on doit la rembourser immédiatement .


* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.