Histoires de la Chine ancienne: La fille dragon

 


Selon La promenade de la poule verte de Wang Zhuo et La Biographie interdite de Yang Tai Zhen sous la Dynastie Tang, Il y a un joli conte associé avec l’Air de la Danse sur l’eau (Ling Bo Qu).


Alors que l’empereur Xuan Zong et sa concubine favorite Yang Yun Huan étaient à la capitale occidentale de Luoyang, l'empereur fit un rêve : une jolie femme portant un chignon haut et un peignoir avec de larges manches entra dans la chambre et s’inclina : "Je suis la fille dragon du lac Ling Bo et j’ai obtenu le mérite de garder le palais du dragon. Puisque l’empereur a des compétences musicales, pourriez vous s’il vous plaît composer quelque chose pour notre famille dragon?"


L'empereur obtempéra et composa L’Air de la Danse sur l’eau avec Hu Qin. Quand il se réveilla, il était encore capable de se rappeler de l’air et s’entraîna avec les musiciens impériaux. Alors qu’ils étaient en train de jouer la musique près de l’Étang Ling Bo, il y eut des remous et une fée sortit hors de l’eau. C’était celle dont avait rêvé l’empereur. Il décida alors de construire un temple près de l’étang et alla y faire ses vénérations chaque année.


Dans La Biographie interdite de Yang Tai Zhen, il est dit que l’empereur Xuan Zong donna une fois une représentation, dans le petit Palais de Qingyuan, durant laquel il ordonna à Xie Aman de danser sur l’Air de la Danse sur l’eau. Le Roi Ning (le grand frère de Xuan Zong) jouait d’un instrument appelé di, l’empereur du tambour en peau de mouton et Yang de la pipa. Le musicien impérial Ma Xan Qi tapait du fangxiang, Li Gui Nian jouait du bili, Zhang Ye Hu du konghou et He Huai Zhi des castagnettes.


Au son de la musique produite par tous ces virtuoses, Xie Aman dansa doucement avec des pas élégants et aussi légers que des nuages flottant dans le ciel, ou aussi vifs qu’une libellule virevoltant sur l’eau, illustrant brillamment l'air céleste de la fille dragon. Tout le monde fût époustouflé par sa performance. Yang offrît même en cadeau à Aman son propre bracelet d'or pour sa merveilleuse prestation, ce qui attestait de son talent, Yang Yunhuan étant elle-même une danseuse émérite.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.