Mon expérience avec des pratiquants en prison

Note : Cet article est l’expérience d’un prisonnier qui a été détenu avec des pratiquants de Falun Gong. On exigeait de lui de surveiller ces pratiquants. Pendant les années passées à leurs côtés, il a vu les disciples de Dafa protester contre la persécution, valider la Loi et clarifier la vérité pour sauver les êtres. Aujourd’hui, il pratique le Falun Gong.

La première fois que j’ai entendu parler du Falun Gong, c’était en 1998. A cette époque, dans les grands parcs et sur les places, on voyait des pratiquants de Falun Gong faire les exercices le matin. A cette époque, je pensais que le Falun Gong était simplement une sorte de qigong qui pouvait empêcher de tomber malade et permettre aux gens de rester en bonne santé. J’ai eu une nouvelle compréhension après avoir passé du temps avec les pratiquants.

En prison, j’ai vu pour la première fois la fermeté des pratiquants du Falun Gong et leur foi tenace. Ils ne se battaient pas en retour alors même qu'ils étaient excessivement battus et insultés par les gardes et les prisonniers incités par les gardes. J'ai été abasourdi lorsque j’ai vu les pratiquants se contenter de leur clarifier la vérité. A cette époque, j’avais beaucoup de questions. Plus tard, j’ai appris quels étaient les principes suivis par les pratiquants de Falun Gong : " Vérité- Compassion- Tolérance", et ces principes ont répondu à la plupart de mes questions. En fait, la cultivation des pratiquants de Falun Gong est très difficile. Pendant le processus, ils ne doivent pas seulement résister aux tentations de la société humaine ordinaire mais ils doivent également endurer les difficultés, la calomnie et le quiproquo des gens ordinaires mis en œuvre par la propagande du Parti communiste chinois (PCC). Pour atteindre les exigences de la cultivation du Xinxing, cela demande de grands efforts de la part des pratiquants. De plus, ils doivent endurer la persécution du régime du PCC. Je ne pouvais qu' imaginer combien cela est difficile.

J’admire profondément ces pratiquants. Même sans une cultivation formelle, " Vérité- Compassion- Tolérance" est le plus haut niveau de la cultivation vertueuse dans la société humaine. Si beaucoup de gens suivaient " Vérité- Compassion- Tolérance", la société humaine serait tellement plus harmonieuse et heureuse. J’espère que le Falun Gong aura droit de cité dans la société et que « Vérité- Compassion- Tolérance » deviendront une règle guidant naturellement les actions des gens.

Le 22 avril 2007

Date de l'article original : 5/9/2007

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2007/4/23/153313.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.