Rien n’arrive sans raison, la tolérance et le pardon dissolvent le ressentiment
 

Rien n’arrive sans raison, la tolérance et le pardon dissolvent le ressentiment

 


C’est l’histoire d’un commerçant du nom de Cheng Bolin qui vivait dans la ville de Yangzhou. C’était un homme pieux qui respectait les Bouddhas et les divinités. Un été, une armée du Nord attaqua et prit la ville de Yangzhou. Cheng pria les divinités et leur demanda de l’aide. Dans son rêve, une divinité lui dit que tous les 16 autres membres de sa famille survivraient à cette catastrophe en toute sécurité, excepté lui.


À son réveil, Cheng Bolin, ne parvenait pas à comprendre pourquoi il avait été mis à part, donc il pria encore les divinités. Les divinités lui dirent dans son rêve suivant, "Dans ta précédente vie, tu as poignardé à mort 26 fois Wang Mazi. Il est maintenant temps que tu le lui rendes, et il n’y a aucun moyen pour que tu y échappes. Tu pourras dire à ta famille de rester dans la pièce de ta maison qui donne sur l’est, alors que toi tu resteras dans la pièce du milieu. Ainsi ta famille ne sera pas impliquée." Cheng obéit aux instructions.


Cinq jours plus tard, un soldat de l’armée du Nord frappa à sa porte. Cheng Bolin lui demanda, "Etes-vous Wang Mazi? Si oui, vous pouvez entrer et me poignarder 26 fois. Si vous n’êtes pas Wang Mazi, laissez moi tranquille car nous n’avons aucune relation karmique."


Le soldat répondit, "Je suis Wang Mazi." Donc Cheng Bolin lui ouvrit la porte et le laissa entrer. Wang Mazi en fut très surpris, "Comment connaissez vous mon nom?" Cheng lui raconta alors ses deux rêves en détails.


Wang Mazi soupira, "Vous m’avez tué en me poignardant 26 fois dans une vie précédente ; si aujourd’hui je vous rend la pareille, ne viendrez vous pas dans votre vie prochaine réclamer vengeance ?" Il utilisa alors le dos de son épée et en tapota 26 fois le dos de Cheng Bolin et lui pardonna. De plus, Wang Mazi escorta Chen Bolin et sa famille dans la ville de Jiling, un endroit plus sûr.


Rien n'arrive sans raison. Quand quelqu’un vous maltraite, il est possible que vous ayez une dette envers cette personne. Si vous pouvez tolérer et endurer cette situation sans vous plaindre ni lui en tenir rigueur, ou si vous pouvez lui pardonner, alors vous pourrez sans doute dissoudre le ressentiment et résoudre la rétribution karmique. Autrement, la rétribution karmique continuera sans fin.

Version chinoise :
【神传文化】万事有因 宽恕解怨

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.