Au seuil de la mort j’ai découvert le Falun Dafa

J’ai 47 ans, depuis l’enfance je souffre de trachéite, qui s'est par la suite développée en emphysème pulmonaire et en problèmes au cœur et aux poumons. J’avais de la difficulté à respirer et je vivais avec une respiration difficile, recrachant des glaires et suant abondamment. J’étais trop faible pour marcher. Je ne pouvais pas manger et ne pouvais pas bien dormir. Demeurer en vie me semblait pire que la mort. Le 10 novembre 2005, lors du calendrier lunaire, je suis allé à l’hôpital du comté. Le docteur m’a annoncé que j’avais un cancer du foie. Ma famille a été déprimée suite au diagnostique et ne savait plus quoi faire. En plus de mes maladies non traitées au cœur et aux poumons, j’avais maintenant à vivre avec un cancer du foie. C’était vraiment un désastre après l’autre.

Mes frères ont emprunté de l’argent et m’ont envoyé suivre des traitements dans la ville de Zhengzhou. J’ai d’abord été envoyé à l’Hôpital provincial pour le traitement des cancers de la province du Henan, et ensuite, à l’Hôpital provincial du Peuple. Par la suite, j’ai été un patient de l’Hôpital No.1 de la ville de Zhengzhou pendant 16 jours. Bien que nous ayons dépensé tout notre argent, les traitements n’ont pas réussi. J’avais perdu du poids, passant de 65 kilos (près de 143 livres) à 45 kilos (près de 100 livres). Les grands hôpitaux ne pouvaient pas traiter mes maladies, je suis donc retourné chez-moi le 6 décembre 2005 du calendrier lunaire. Chaque jour, j'allais dans une clinique pour avoir une intraveineuse pour prolonger ma vie qui se dirigeait vers une mort de plus en plus proche. Le 23 janvier 2006, ma famille s’est préparée pour mes funérailles.

Alors que tout semblait sans espoir, trois jours plus tard, le 26 janvier, telle une bénédiction, on m’a fait connaître le Falun Dafa. J’ai appris que le Falun Dafa était une méthode de cultivation, cultivant autant l’esprit que le corps. J’avais des attentes infinies face à Dafa.

J’étais d'abord alité et je ne pouvais pas m’asseoir. Mes enfants m’ont lu Zhuan Falun et j’ai écouté avec un cœur sincère. Trois jours plus tard quelque chose d’exceptionnel s’est produit! Je pouvais marcher et manger quelque chose. La douleur dans la région de mon foie s’était détendue et ma respiration était plus légère qu’avant. Ma famille entière s’est sentie tellement heureuse pour moi. J’ai vraiment senti la force de Dafa.

Trois mois plus tard, je me sentais comme une autre personne. Je suis allé à l’hôpital et j’ai eu un examen médical complet. Les résultats ont démontré que mon foie était normal – le cancer avait disparu. Étant tous témoins, les membres de ma famille et mes amis en ont été vraiment heureux, du fond de leur cœur.

Durant les mois qui ont suivi, j’ai réellement expérimenté le sentiment d’être libre de maladies et la joie sincère d’être en bonne santé. Maintenant, je peux faire tout le travail et les membres de ma famille disent à tous ceux que nous rencontrons : « Maître Li et Falun Dafa ont sauvé un membre de notre famille, ils ont sauvé notre famille entière! »

Nous remercions le Maître si compatissant et remercions Falun Dafa et les pratiquants qui m’ont aidé à apprendre le Falun Dafa et m’ont enseigné les exercices.

Traduit de l’anglais au Canada le 11 mars 2007
Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/28/149829.html

Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/3/10/83380.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.