Son cancer est éliminé après avoir pratiqué le Falun Gong

En mai 2005, M. Zhang Haofu a été diagnostiqué avec un cancer du foie en stade terminal et n’ayant plus que deux mois à vivre. L’hôpital l’a renvoyé chez lui après lui avoir donné quelques médicaments. Sa femme, une pratiquante de Dafa, lui a dit que seul Dafa peut le sauver. Il a suivi son conseil et a immédiatement commencé à étudier la Loi (Fa) et à faire les exercices.

Pendant de nombreuses années, M. Zhang Haofu avait soutenu sa femme dans son apprentissage de Dafa et dans sa pratique des exercices. Ceci lui a donné une bonne base pour obtenir Dafa. En tant que pratiquant de Dafa, il s’est dévoué corps et âme, en investissant tout son temps, dans l’étude de la Loi et dans la pratique des exercices. Auparavant, il avait pour habitude d’aimer regarder la télévision. Son fils lui avait récemment acheté une nouvelle télévision avec un lecteur de vidéocassettes, ainsi que quelques cassettes qu’il appréciait particulièrement. Cependant, après avoir appris Dafa, il a abandonné cette habitude. Quand il était malade alité, il ne pouvait même pas soulever un brin d’herbe; maintenant, il a des joues roses et ressemble à une personne normale. Graduellement, il est devenu de plus en plus fort. En octobre, il pouvait grimper sur des collines et soulever des balles de foin. Il a dit à sa femme; "Maître m’a accordé une seconde vie. Je dois certainement le dire au gens du monde que c’est parce que je pratique le Falun Dafa, que j’ai obtenu une seconde vie."

Les merveilles des amulettes de clarification du Falun Dafa

J’habite la ville de Harbin, de la Province du Heilongjiang. Durant l’été de l’année 2006, un autocuiseur a explosé dans notre cuisine. L’explosion a détruit la cuisinière et à même fait un trou dans le bois de la grosse planche à découper qui était suspendue au mur. Par contre, toutes les vitres de nos fenêtres n’avaient rien, bien que tout ce qui était contenu dans les sacs plastiques accrochés aux fenêtres était écrasé. Lors de l’explosion, mon mari et moi étions dans la cuisine. L’explosion m’a fait perdre connaissance, mais j’ai senti comme si il y avait eu un bouclier qui m’avait enveloppé. Quand j’ai regardé autour de moi, j’ai vu que la soupe de côtes de porc s’était répandue, sur le plafond et les murs. Il y en avait partout. Mais je n’en ai pas trouvé la moindre petite tâche sur moi. Mon mari en était tout recouvert, mais il n’a pas été blessé.

Ce miracle m’est arrivé parce que je crois que le Falun Dafa est bon. Dafa est si miraculeux! Maître Li ma sauvé la vie. Maintenant, je veux aussi devenir une pratiquante. Dans le passé, j’avais l’habitude de beaucoup tousser au début de chaque hiver. Maintenant, le problème a disparu. J’avais l’habitude d’avoir des problèmes au coeur quand je grimpais au second étage. Je devais m’arrêter à deux ou trois reprises avant d’y arriver. Maintenant, je grimpe jusqu’au huitième étage sans m’arrêter. C’est merveilleux, je me sens si chanceuse.

La grandeur de Dafa réapparaît

J’ai une belle-mère qui croyait en l’existence des Dieux et des Bouddhas depuis qu’elle était enfant. Son credo était que tant que vous êtes une bonne personne et êtes toujours bon avec les autres, vous recevrez des bénédictions venant des Dieux et des Bouddhas.

Une fois, je l’ai emmenée chez moi pour qu’elle y séjourne un certain temps. Mon mari et moi lui lisions fréquemment Zhuan Falun de façon à ce qu’elle saisisse la signification de "Authenticité, Compassion, Tolérance." A chaque fois que nous pratiquions les exercices, elle s’asseyait toujours pour nous regarder. Un jour, alors que nous faisions les exercices, elle a vu beaucoup de fleurs et de mots sur nos vêtements, mais elle ne pouvait pas les comprendre. Pourtant, nous ne portions que de simples habits, sans fleur, ni écriture.

Alors qu’elle rentrait chez elle, je lui ai donné une amulette de clarification, lui rappelant de toujours réciter "Falun Dafa est bon. Authenticité-Compassion-Tolérance est bon." L’année dernière, elle eu 87 ans. Son fils, soudainement, nous a envoyé une lettre disant qu’elle était gravement malade et qu’il s’inquiétait que cette fois ci elle n’y survive. Il espérait que nous puissions venir la voir.

Quand nous sommes arrivés chez elle, elle était couchée dans son lit immobile, incapable de reconnaître les gens. Nous nous sommes assis à ses côtés et avons commencé à réciter, "Falun Dafa est bon. Authenticité-Compassion-Tolérance est bon." En début de soirée, elle s’est brusquement assise et a dit, "J’ai faim, je veux manger." Tout en disant cela, elle s’est mise à s’habiller et demanda à prendre un bain. Tout le monde était stupéfait. Mais à cause de sont insistance, nous nous sommes empressés de tout préparer pour elle. Je lui ai proposé mon aide, mais elle a refusé. Après son bain, elle a mangé un repas complet.

Les voisins sont venus lui rendre visite, les uns après les autres, après avoir entendu cette histoire fantastique. Elle était joyeuse et disait à ses visiteurs que Maître voulait qu’elle vive deux années de plus. Elle a raconté que quand elle était dans le lit, Maître était assis à tout moment près de son oreiller, la regardant et souriant. Au début, tout le monde pensait que c’était un sursis limité et qu’elle ne tarderait pas à mourir rapidement. Mais, cela fait maintenant presque deux ans que cela s’est produit. Ses fils et filles et ses voisins commencent à croire en l’existence des Dieux et des Bouddhas ainsi qu’en la magnificence du Falun Dafa.

Le cancer à l’estomac de M. Li a disparu

M. Li, âgé de 77 ans, résidant dans la ville de Anqiu, Province du Shandong, a appris le Falun Gong avant que ne débute la persécution, mais il a été contraint d’abandonner la pratique en 2001.

En octobre 2006, il ne se sentait pas bien, il est donc allé à l’hôpital pour en connaître la raison. Il a été diagnostiqué d’un cancer de l’estomac en phase terminale . Alors qu’il était encore à l’hôpital, on a découvert qu’il y avait du sang dans ses selles. Son état semblait préoccupant. A cause de son âge avancé et de son état physique, une opération chirurgicale n’était pas recommandée. Un de ses fils venait tout juste de commencer la pratique du Falun Gong et a ramené chez lui les conférences que le Maître avait données dans la ville de Jinan ainsi qu’une grande photo du Maître. Tous les jours M. Li écoutait les conférences et graduellement il a bénéficié d’un rétablissement miraculeux. M. Li, maintenant sait que le Maître lui a sauvé la vie et qu’il restera pour toujours un solide pratiquant de Dafa.

Date de l'article original : 3/3/2007

Version Chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/15/149074.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.