Un patient avec un cancer de la vessie en phase terminale survit après avoir appris le Falun Dafa

J’habitais dans le voisinage Changqing, district de Mingshan de la ville de Benxi, province du Liaoning. Je souffrais d’un cancer de la vessie et j’ai eu une opération en juillet 2006. Lorsqu’ils ont ouvert mon abdomen, ils ont trouvé que le cancer était déjà en phase terminale. L’opération était inutile et on m’a forcé à rester à l’hôpital pendant deux semaines.

Le docteur m’a demandé de rentrer chez moi et de prendre soin de moi. Il m’a dit qu’il me restait au maximum six mois à vivre. Il m’a demandé de me faire une ablation de la vessie et il m’a donné des analgésiques et des antibiotiques En septembre, ma légère fièvre est devenu grave et atteignait les 40 degrés. J’étais trop faible pour me retourner dans mon lit, et incapable de sortir de mon lit. Je ne pouvais que boire des liquides pour me sustenter. Je sentais mes chances de survie diminuer et j’étais dans un état de désespoir et de douleur tous les jours. J’ai presque perdu le courage de continuer à vivre.

Un jour à la mi-octobre, une voisine qui était une pratiquante de Falun Gong m’a apporté un pendentif ‘Dafa’. Miraculeusement, je n’ai pas eu de fièvre cette nuit là. Le lendemain, elle m’a apporté quelques fruits et aussi un livre et une cassette de Zhuan Falun, avec quelques pamphlets sur la vérité à propos du Falun Gong. Elle m’a dit de réciter « Falun Dafa est bon » et « Vérité, Compassion, Tolérance est bon » Après ça je n’ai pas eu de fièvre. Je suis reconnaissant envers M. Li et envers la pratiquante qui est venue me voir.

Vers 3 h du matin, le 22 novembre, alors que j’écoutais la cassette, un bruit comme celui d’un ballon qui éclate est venue de la partie basse de mon estomac et cela m’a ébranlé. Ensuite du sang a coulé pendant une demi-heure du tube qui était dans mon corps. Puis un miracle a eu lieu. Le tube qui avait été inséré dans ma vessie pendant quatre mois est sorti tout seul. J’étais émue jusqu’aux larmes et j’ai dit : « C’est le Maître du Falun Gong qui me sauve. »

D’après le docteur, le tube aurait du rester dans mon corps jusqu’à ma mort car mon urètre était rempli de cellules cancéreuses. Maintenant, le tube a été expulsé il y a plus de quarante jours et je peu uriner. Les mauvaises choses comment la chair pourrie et les matériaux secrétés sont aussi en train de s’écouler.

Je remercie Maître qui m’aide à nettoyer mon corps chaque jour. Mon teint est beaucoup plus sain et mon appétit s’est aussi amélioré. Je me remets de jour en jour. J’ai étudié Dafa pendant plus de deux mois maintenant. La pratiquante qui m’a aidé est venue m’apprendre les exercices tous les soirs, après son travail.

Sans Maître Li qui m’a sauvé, je serais mort. Je suis vraiment reconnaissant envers la pratiquante qui m’a aidé à apprendre Dafa alors que j’étais encore en vie. C’est en effet d’une valeur inestimable, et ma reconnaissance est indescriptible. Je suivrais l’instruction de Maître Li d’étudier la Loi, de faire les exercices diligemment et de suivre les principes de « Vérité Compassion, Tolérance. » Je n’abandonnerai jamais la cultivation.

Traduit de l’anglais le 4 mars 2007 en Angleterre

Version chinoise disponible a :
http://www.minghui.org/mh/articles/2007/1/17/147005.html

Version anglaise disponible a :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/2/16/82736.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.