Confucius s’entretenant avec Lao-Tseu : une discussion sur la Culture divine
 

Confucius s’entretenant avec Lao-Tseu : une discussion sur la Culture divine

 
Confucius et Lao Tseu


La culture chinoise orthodoxe est vaste et profonde; elle inclut la culture de cultivation et la culture générale pour les non pratiquants. Lao-Tseu et Confucius sont représentatifs de ces deux aspects de la culture orthodoxe chinoise.


Il y a deux mille cinq cents ans, Confucius se rendit un jour à Luoyang pour s’entretenir avec Lao-Tseu. De par leur conversation, nous pouvons distinguer la différence entre la culture de 'cultivation' et la culture générale (ordinaire). Appréhender cette différence nous aidera à mieux comprendre la culture orthodoxe chinoise et la vérité à propos du Falun Gong.


Au cours de leur discussion, Lao-Tseu indiqua à Confucius qu'il avait " fierté et désirs." Il lui suggéra donc de s'en débarrasser : "parce que ces choses ne sont pas du tout bonnes pour toi." Après qu’ils aient échangé des compréhensions sur la justice et sur l’humanité, Lao-Tseu demanda à Confucius, "As-tu atteint le Tao ?" Confucius lui répondit, "Je suis à sa recherche depuis 27 années. Je ne l’ai pas encore atteint." Laozi lui dit : "Si le Tao était quelque chose de tangible qui puisse être offert à autrui, les gens lutteraient pour le dédier au roi. Si le Tao pouvait être offert à autrui, les gens voudraient l’offrir aux membres de leur parenté. Si le Tao pouvait être clairement exprimé, tout le monde le dirait à ses frères. Si le Tao pouvait être enseigné à autrui, les gens se démèneraient pour l’apprendre à leurs enfants. Toutes les possibilités mentionnées ci-dessus sont impossibles. La raison en est simple. Quand une personne n’a pas une compréhension juste du Tao, le Tao ne s’ouvrira pas à son cœur."


Concernant les choses que Confucius ne pouvait pardonner ou qu’il pensait injustes, Lao-Tseu pensait que Confucius se créait à lui-même des problèmes parce qu’il était piégé par le renom et l’intérêt personnel. A son retour chez lui, Confucius ne parla pas pendant trois jours.


Un des élèves de Confucius, Zigong, trouva cela étrange et demanda ce qui se passait. Confucius lui dit, "Je sais que les oiseaux volent, que les poissons nagent, que les animaux courent. Ceux qui courent peuvent être contrôlés au moyen de pièges. Ceux qui nagent peuvent être attrapés au moyen de filets. Ceux qui volent peuvent être abattus au moyen de flèches. Alors que les dragons sont quelquefois dans les nuages et d’autre fois dans le ciel ; Je ne sais pas comment les gérer. Lao-Tseu est un dragon. Ses pensées sont comme un dragon volant dans la voute céleste. J’ai ouvert la bouche, mais j’étais sans voix. J’ai tendu ma langue mais n'ai pas pu la rétracter. Je suis anxieux et ne me retrouve plus."


Confucius étudiait les théories et les commandements sur comment être une personne ordinaire. Ce dont parlait Lao-Tseu était le chemin de la 'cultivation', qui est beaucoup plus élevé que le niveau des personnes ordinaires. C’est pour cette raison que Confucius ne pouvait pas complètement comprendre les paroles de Lao-Tseu.


Dans son Dao De Jing (écrit également Tao Te Ching), Lao-Tseu dit, "Après avoir perdu le Tao, il reste la vertu. Après avoir perdu la vertu, il reste l’humanité. Après voir perdu l’humanité, il reste la justice. Après avoir perdu la justice il y a la courtoisie." Lao-Tseu était très clair sur la source de l’humanité et de la justice que Confucius enseignait. Cependant, Confucius ne pouvait pas comprendre le Tao dont parlait Lao-Tseu. Bien que tous deux fussent contemporains, la différence entre Confucius et Lao-Tseu nous enseigne un principe, qui est que la cultivation du Tao dépasse toutes les connaissances du monde humain. Les pratiquants (ceux qui suivent le chemin de la cultivation) peuvent comprendre toutes choses dans le monde humain et ne sont pas ballottés par toutes sortes d’intérêts et désirs du monde humain. Les gens ordinaires qui ne se cultivent pas sont perdus dans l’illusion du monde humain, et considèrent la cultivation comme un mystère difficile à comprendre.


La raison de ce qui cause une telle différence est ce que Lao-Tseu a indiqué, " Quand une personne n’a pas une compréhension juste du Tao, le Tao ne s’ouvrira pas à son cœur." En d’autres termes, si quelqu’un cherche à atteindre le Tao avec un cœur pur et ose renoncer à la renommée, aux intérêts, aux émotions dans le monde humain, c' est là le fondement permettant de voir si il peut comprendre le chemin de la 'cultivation'.


Après que le Bouddhisme se soit répandu en Chine, il a beaucoup enrichi la culture de 'cultivation'. Il a aidé les gens à savoir qu’il y a d’autres formes de 'cultivation'. Après cela, l’Ecole de bouddha et l’Ecole du Tao se sont toutes deux richement développées à partir de la culture de cultivation de la Chine, qui a une situation spéciale dans le monde.


Le processus de Confucius consultant Lao-Tseu, nous permet d’acquérir un peu de compréhension. Même le plus grand érudit et penseur parmi les gens ordinaires peut difficilement comprendre le niveau élevé des pratiquants. Ce phénomène est spécialement saillant dans la compréhension qu’ont actuellement les gens concernant le Falun Gong. Les gens sont habitués à voir la 'cultivation' du Falun Gong avec leurs fortes mentalités humaines et utilisent la vision du bien et du mal des gens ordinaires pour faire des commentaires sur la 'cultivation' du Falun Gong.


Nous savons que Lao-Tseu a parlé de nombreux principes dans la façon de gouverner un pays dans son Dao De Jing. Mais, en tant que pratiquants, nous n’avons aucune prétention politique. Ainsi, personne n’a dit que Lao-Tseu était impliqué dans la politique. C’était Confucius qui avait des ambitions pour "retrouver le rite Zhou" et voyager dans différents pays. Ceci est encore une autre différence significative entre la culture de 'cultivation' et la culture ordinaire. Un pratiquant authentique peut voir tout clairement dans le monde humain, mais n’a aucune aspiration à faire de la politique.


Certaines personnes ont rejeté la vérité concernant le Falun Gong et ont prétendu que le Falun Gong est impliqué dans la politique. D’une part, ceci est le résultat du fait qu’ils ont été influencés par les rumeurs fabriquées par Parti communiste chinois (PCC) et ses calomnies sur le Falun Gong. Et d’autre part, c’est parce que l'homme moderne ne comprend guère ce qu’est la 'cultivation'. Quand ils auront une meilleure compréhension de la culture de 'cultivation' dans la culture chinoise orthodoxe, ils comprendront que le Falun Gong n’a rien à voir avec la politique. Que les pratiquants du Falun Gong disent la vérité durant la persécution, distribuent les "Neuf Commentaires sur le Parti Communiste," et persuadent les gens de quitter le Parti communiste chinois (PCC), et ses organisations affiliées, tout cela est fait dans le but que les gens comprennent l’innocence du Falun Gong, la nature du PCC et le danger d’être membre de ce Parti. Le Falun Gong, lui-même, n’a aucune ambition ou but politique, et n’a rien à voir avec la politique. Les activités politiques sont menées par le désir et le pouvoir est source de problèmes pour celui qui le cherche, ce qui n’est pas du tout le but d’un pratiquant.


La nation Chinoise à cinq mille ans d’histoire glorieuse. Seuls les pratiquants qui ont véritablement abandonné la recherche de la renommée, leurs intérêts personnels et leurs émotions peuvent comprendre l’essence de la vaste et profonde authentique culture chinoise. Même le plus grand érudit parmi les gens ordinaires n’a pu la connaître que superficiellement au lieu de la connaître de l’intérieur. Quand quelqu’un s’éveille à ce point crucial, il sera plus facile pour lui de comprendre la culture orthodoxe chinoise qui a une large connotation liée à la 'cultivation'.


Durant cette période où le PCC détruit la culture orthodoxe chinoise, seuls les pratiquants de Falun Gong qui cultivent le principe "Authenticité-Compassion-Tolérance." peuvent montrer la profonde connotation de la vraie culture chinoise, laquelle est étroitement connectée à la base fondamentale de la vie humaine. Les arts classiques de Shen Yun Performing Arts, sans trace de la culture déviée du PCC, sont revivifiants. Dans le monde entier les spectateurs ont fortement ressenti l’essence de la vraie culture chinoise et ont été profondément touchés .


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.