Vie et réincarnation
 

Vie et réincarnation

Beaucoup de gens savent plus ou moins quelque chose de leurs vies précédentes. Ceci était plus commun dans les temps anciens, où la culture de cultivation prévalait. Su Shi en fut un bon exemple.

Su Shi (1037-1101) était aussi connu sous le nom de Su Dongpo. La plupart des chinois aujourd'hui savent qu'il était un célèbre érudit littéraire, peintre et calligraphe durant la Dynastie Song du Nord, et qu'il a été une fois Secrétaire du Ministère des Rites. Cependant, ils ne savent pas qu'il avait été moine dans sa vie antérieure. En fait, dans ses poèmes et articles, il a plusieurs fois mentionné ses vies passées. Il a écrit: "J'étais un pratiquant à l'origine, et j'ai cultivé diligemment durant trois vies. Un jour, mes pensées se sont égarées, et pour cela, je traverse une centaine d'années de condamnation." ("Temple Nanhua") "J'ai visité Hangzhou dans ma dernière vie. Partout où j'allais, les choses me paraissaient familières." ("Poème: Visites passées")

En avril de la Septième Année de Yuanfeng (1084 apr. J.C.), avant que Su Shi n'arrive à Yunzhou, le Moine Yun'an rêva qu'il allait avec Su Zhe (le frère de Su Shi) et le Moine Cong du Temple Shengshou à un endroit en dehors de la ville afin d'accueillir le Moine Wujie. Lorsqu'il se réveilla, le Moine Yun'an fut surpris. Il raconta son rêve à Su Zhe. Avant que Su Zhe ne puisse dire quoi que ce soit, le Moine Cong arriva. Su Zhe dit: "Juste à l'instant, Yun'an me racontait son rêve. Etes-vous ici pour parler des rêves vous aussi?" Le Moine Cong dit: "J'ai fait un rêve la nuit dernière que tous les trois allions accueillir le Moine Wujie." Su Zhe applaudit et éclara de rire: "Comment trois personnes peuvent-elles avoir le même rêve? C'est si étrange !"

Très peu de temps après, le message de Su Shi arriva. Il disait qu'il venait juste d'arriver à Fengxin et qu'il allait bientôt venir. Su Zhe, le Moine Cong et le Moine Yun'an étaient ravis. Ils se rendirent vite au Temple Jianshan, lequel se trouvait à environ quatre kilomètres en dehors de la ville, afin d'attendre Su Shi. Lorsque Su Shi arriva, ils lui racontèrent leur rêve commun. Su Shi y réfléchit et dit: "Lorsque j'avais huit ou neuf ans, j'ai rêvé que j'étais un moine au cours de ma dernière vie. Je vivais dans la partie orientale du Shaanxi. Lorsque ma mère était enceinte, elle a rêvé d'un moine qui voulait passer la nuit dans notre maison. C'était un beau moine, mais il avait un œil aveugle." Yun'an s'écria: "Le Moine Wujie était de la partie orientale du Shaanxi et était aveugle d'un œil. Au cours de ses dernières années, il voyagea vers Gao'an et mourut à Dayu." Ils pensaient tous que le moine était mort vers 50 ans; Su Shi avait alors 49 ans. De par le lieu, le temps et les rêves, il était évident que Su Shi était le Moine Wujie dans sa vie précédente.

Su Shi écrivit plus tard à Yun'an: "Le Moine Wujie n'avait pas peur d'être ridiculisé. Il revint encore dans le monde humain. Ceci était assez comique! Cependant, s'il y a vraiment une relation prédestinée avec le
Bouddha, je dois être diligent. Je serais vraiment chanceux si je pouvais retourner d'où je viens originellement."

Su Shi aimait porter des vêtements de moine, peut-être à cause de sa relation prédestinée provenant de ses vies précédentes. L'Empereur Zhe de la Dynastie Song demanda un jour à son garde Chen Yan: "Que porte Su Shi sous son uniforme de fonctionnaire?" Chen dit: "Une tenue de moine." L'Empereur éclata de rire.

Lorsque Su Shi se trouva à Hangzhou, il visita le Temple du Dieu de la Longévité sur le bord du Lac de l'Ouest, avec son ami Can Liao. Après que Su Shi ait regardé autour de lui, il dit à Can: "Je n'ai jamais été ici auparavant, mais tout ici me paraît si familier. D'ici jusqu'au Couloir de la Repentance, il devrait y avoir 92 marches." D'autres personnes comptèrent et c'était effectivement comme il avait dit. Su Shi dit aussi à Can: "J'étais un moine dans les montagnes au cours de ma dernière vie. Je vivais ici dans ce temple." Depuis lors, il visita et se reposa souvent dans le temple.

Qui était ce Moine Wujie, alors? On disait qu'il était aveugle d'un oeil. Le Moine Mingwu étudiait avec le même professeur que Wujie. A cause d'une seule pensée déviée, Wujie eut une aventure avec une fille nommée Honglian. Il brisa les préceptes du temple. Son compagnon moine Mingwu possédait des capacités surnaturelles et fut au courant de cette affaire. Wujie fut vraiment honteux et décida de mourir en méditation afin de se réincarner. Mingwu, utilisant ses pouvoirs, entrevit que Wujie pourrait dire de mauvaises choses sur le Bouddha au cours de sa prochaine vie, ce qui aurait résulté en un terrible sort.
Afin d'aider Wujie, Mingwu mourut lui aussi en méditation et se réincarna en suivant Wujie. Dans cette vie, Wujie devint Su Shi, et Mingwu devint le bon ami de Su, le Moine Fo'in. Au début, Su Shi ne crut pas dans le Bouddhisme et voulut seulement rechercher la gloire et la fortune. Cependant, Fo'in le suivit partout et le persuada constamment de faire le bien et de s'éveiller. Le temps passant, Su Shi acquit davantage de perspective de vie véritable et, grâce à la persuasion de Fo'in, Su Shi devint plus éveillé. A la fin, il ne crut pas seulement en la réincarnation, mais aussi pratiqua le Bouddhisme et fut diligent dans sa cultivation.

Le 28 juillet de la Première Année de Jingguo sous l'Empereur Hui de la Dynastie Song, Su Shi mourut. Avant de partir, il dit à ses trois fils se tenant à son chevet: "Je n'ai pas fait beaucoup de mauvaises choses dans cette vie, aussi je ne pense pas que j'irais en enfer. Vous ne devez pas être aussi tristes." Il avertit également les gens que le royaume des divinités existe, mais qu'il regrettait que cela ne soit trop tard pour lui de l'atteindre. Il dit: "Il semble qu'il y ait vraiment un Paradis Occidental de l'Ultime Félicité, mais je ne peux rien faire à ce sujet maintenant."

Comme la communauté des pratiquants le sait depuis longtemps, la réincarnation existe. Maître Li Hongzhi du Falun Dafa nous dit:

    "Le bouddhisme a toujours parlé des chemins des asura*, des animaux, des humains et des cieux. Laissez-moi vous dire que peu importe le chemin, ce sont tous des réincarnations dans les Trois Mondes parmi les humains, les animaux, les substances, les plantes et les êtres vivants dans d'autres dimensions à l'intérieur des Trois Mondes. Les réincarnations sont les rétributions – que ce soit des récompenses ou des épreuves – qui proviennent de raisons causales qui résultent de combien une personne a été bonne ou mauvaise dans le monde. Si vous faites beaucoup de mauvaises choses, vous pourriez vous réincarner sur le chemin des animaux ou même aller en enfer. Si vous faites beaucoup de bonnes choses, vous vous réincarnerez sur le chemin des cieux ou pourriez jouir de facilités et de confort, d'une haute position sociale, ou de la richesse parmi les êtres humains; les cieux dont il est question ici sont les différents niveaux des cieux dans les Trois Mondes, car ils se trouvent à l'intérieur des limites des Trois Mondes et les vies sont encore sujettes à la réincarnation. Ceci est obtenu en faisant de bonnes actions, et c'est appelé "le remboursement des bénédictions" ou "les récompenses pour la bonté"." (Falun Bouddha Fa – Enseignement de la Loi à la Conférence à Singapour) Traduction non officielle.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/17/148871.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.