Comment Mme Wang Yanxiu a été persécutée par les complices du PCC dans le district de Kuiwen, ville de Weifang, province de Shandong

Mme Wang, pratiquante de Falun Gong du village de Zhangjia, district de Kuiwen, ville de Weifang, province du Shandong s’est rendue à Beijing pour clarifier la vérité quatre fois et elle a été illégalement détenue deux fois dans le centre de détention du district de Kuiwen et condamnée à trois ans de travaux forcés où elle a subi toutes sortes de torture dont être choquée avec des bâtons électriques, être suspendue avec des menottes etc. Elle est morte le 25 janvier 2007.

Mme Wang Yanxiu âgée de 53 ans était une villageoise qui a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. Elle a énormément bénéficié de la pratique puisque elle a retrouvé complètement la santé. Elle a changé physiquement et mentalement au point qu’elle était devenue méconnaissable. Quand le Parti communiste chinois a commencé la persécution du Falun Gong en 1999, Mme Wang Yanxiu a été à Beijing quatre fois pour expliquer la vérité.

Une fois Mme Wang Yanxiu a été à Beijing pour faire appel et a été arrêtée à mi chemin par les autorités du PCC. Elle a été envoyée à l’administration de voisinage de Liyuan du centre de détention de Kuiwen mais comme Mme Wang n’a pas renoncé à sa croyance en « Zhen-Shan-Ren » (Authenticité-Compassion-Tolérance) elle a été attachée à un arbre, battue et rouée de coups de pied par Wang Zhiyou (mâle) et d’autres. Suite aux coups elle a eu le visage enflé. Le froid vous glace les os en hiver, mais ils ont forcé Mme Wang à s’asseoir sur le sol cimenté couvert d’eau. Une autre fois Mme Wang s’est évanouie suite aux coups qu’elle a reçus. Les fonctionnaires ont eu peur d’être tenus responsables de sa mort et ont emmené Mme Wang à l’hôpital. Quand ils ont appris qu’elle n’était pas morte ils ont crié à l’abus et ont dit qu’elle avait feint sa mort.

Une autre fois Mme Wang Yanxiu a marché vers Beijing mais a été arrêtée à mi chemin par le Secrétaire du Parti de son village Zhang Jusheng (male) accompagné de la police du commissariat local de Liyuan. Ils n’ont pas ramené Mme Wang tout de suite au contraire ils l’ont menottée et ont fait le tour de Beijing avec elle. A la fin les fonctionnaires du PCC ont mis sur son compte toutes leurs dépenses. Le reçu de l’amende mentionné « Dépenses dues de ces dernières années, total 5000 yuans »
Quand Mme Wang Yanxiu était dans le camp de travail elle a été « réformée » de force sous la pression insoutenable du PCC. Quand elle est rentrée chez elle, son mari et son fils qui avaient énormément peur de la persécution du PCC en craignant qu’ils ne l’arrêtent de nouveau, Ils lui ont vigoureusement interdit d’avoir une quelconque contact avec l’extérieur ou d’autres pratiquants du Falun Gong et ont totalement contrôlé sa liberté. Ils l’ont enfermée dans la maison tous les jours pendant trois ans – sauf pour la laisser aller au travail et faire les tâches quotidiennes dans la maison. La santé de Mme Wang Yanxiu s’est dégradée de jour en jour et elle est morte le 25 janvier 2007.


Version chinoise disponible à
http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/13/148898.html

Traduit en français de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/2/24/82970.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.