En pratiquant le Falun Gong, ma tumeur au cerveau a disparue et mon mari s’est remis d’un infarctus

Je suis une paysanne de la province du Hunan. C’est notre bienveillant Maître, M. Li Hongzhi, qui nous a sauvé mon mari et moi, nous a accordé de nouvelles vies et nous a appris à être de meilleures personnes.

Avant de pratiquer le Falun Gong, j’étais dérangée par toutes sortes de maladies. J’ai souvent souffert de maux de tête, de vertiges et d’infirmité générale. En l’an 2000 mes maux de tête ont empiré, j’avais souvent la nausée et était prise de vomissements. Plus tard, on m’a diagnostiqué une tumeur au cerveau. Selon mon docteur, j’avais besoin d’une opération chirurgicale au cerveau, mais qu’il n’y avait aucune garantie quand à ma sauvegarde tant pendant qu’après l’opération. De plus, je devrais payer un acompte de 30 000 yuans pour l’opération. Je suis une paysanne avec des ressources très limitées et j’ai déjà dépensé toutes mes ressources dans les traitements médicamenteux en essayant de guérir de mes maladies. Je n’avais pas d’autre choix que de rentrer chez moi et espérer le meilleur.

Alors que j’attendais mon destin, mon cousin est venu me rendre visite. Il m’a dit, "Puisque qu’aucun traitement ne peut maintenant te sauver, pourquoi ne viendrais-tu pas pratiquer le Falun Gong avec moi ? Le Falun Gong, c’est très bien. Tant que tu observes sincèrement les enseignements du Falun Gong et fais quotidiennement l’étude et les exercices, Maître prendra soin de toi. Toutes tes maladies incurables seront guéries. Je t’ai apporté ce livre inestimable, Zhuan Falun. Lis le et tu iras mieux." Il était si sûr de lui et si sincère. Je me suis dit à moi-même, "Je suis en train de mourir de toute façon. Puisqu’il est dit que le Falun Gong est si puissant, pourquoi ne pas essayer? Je n’ai rien à perdre."

J’ai commencé la lecture de 'Zhuan Falun'. Il y avait de nombreux idéogrammes dans le livre que je ne connaissais pas, donc mon mari me les a appris. Après avoir fini de lire les trois premières leçons, j’ai commencé par avoir des symptômes de diarrhée, mais je pouvais le supporter. Je me suis sentie mieux graduellement, je savais que c’était Maître qui purifiait mon corps et me débarrassait de mon karma de maladie. Mon cousin m’avait expliqué ces phénomènes dans les grandes lignes et je les appris en lisant les premières leçons. A partir de là, je me suis sentie de plus en plus confiante.

Après avoir fini la lecture des neuf leçons du livre, j’étais capable de participer aux activités en plein air, de plus la pression psychologique liée à ma maladie mortelle a disparue. Les symptômes de maux de tête, de vertiges et de gonflement de ma tête et de mon visage ont montré une claire amélioration. Quelques fois, quand j’étais profondément absorbée dans la lecture du livre, je pouvais voir les idéogrammes scintiller d’une lumière dorée sur leur pourtour. Je savais que c’était Maître qui m’encourageait et renforçait ma confiance dans l’apprentissage des enseignements du Falun Gong. Après quelques moi, je pouvais presque, sans difficulté, lire le livre en entier. Pendant ce temps, j’avais complètement récupéré une bonne santé, j’étais parvenue à un état sans maladie. Je me sentais en pleine forme. J’ai pu enfin vivre le bonheur que seule une personne en bonne santé peut ressentir.

En Août 2005, mon mari a soudainement ressenti une décharge dans son corps. Puis un engourdissement de ses membres. Il est devenu hémiplégique. Il s’est avéré qu’il avait un infarctus. J’ai dit à mon mari, "Tu devrais pratiquer avec moi le Falun Gong. Tu sais comment j’étais malade et comment j’ai été guérie par le Falun Gong. C’est le bon moment pour toi de commencer la pratique." Mon mari avait été témoin de la guérison de mes maladies et a accepté de suivre mon conseil. Depuis, nous sommes tous deux des pratiquants du Falun Gong et nous lisons quotidiennement le livre. En juste quelques mois mon mari a totalement récupéré l’usage de ses membres.


Maintenant ma famille jouit de l' harmonie et de la santé. Mon mari et moi, tous deux, pratiquons le Falun Gong.

Nous connaissons également beaucoup de pratiquants âgés. Ils font tous les trois choses que notre Maître nous a demandés de faire. Maître dit dans Zhuan Falun, " Peu importe quand ils ont commencé, tous sont des disciples." Bien que mon mari et mois soyons relativement de nouveaux pratiquants, nous voulons persévérer et clarifier la vérité pour sauver les êtres.

Maître, s’il vous plaît soyez assuré que nous nous améliorerons diligemment tout au long du chemin de la validation de la Loi. Nous ferons bien les trois choses que vous nous avez demandés de faire et nous ferons le nécessaire pour mériter votre bienveillance sans limite.

Le 12 février 2007
Version Chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2007/2/14/148891.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.