Un homme se rétablit d’une grave blessure à la tête après avoir entendu des mots venant du coeur

Aux environs de 15h00 le 11 octobre 2006, Li Suangnan qui habite la commune de Wangjiang dans la ville de Jiamusi, revenait chez lui en motocyclette de chez le frère de sa femme après avoir pris quelques verres. Sa femme était à l’arrière et il conduisait à 100km/heure. Il a eu un accident et tous les deux ont été éjectés de la motocyclette. Il y a eu un grand trou sur la partie droite du crâne de Li Shuangnan et il a perdu beaucoup de matière cérébrale. La partie manquante de son cerveau n’a pas pu être trouvée.

Il était plus de 23h00 quand Li a été envoyé au Centre hospitalier de la ville de Jiamusi. Le médecin après avoir examiné Li a constaté qu’il n’avait plus de pouls ni de pression artérielle et que ses pupilles étaient dilatées. Après un radio ils ont constaté que son crâne était déformé comme une pastèque qui se séparait en deux. Le médecin a dit qu’il n’y avait aucun espoir de le sauver et a demandé à l’infirmière de nettoyer le sang de son visage afin que sa mère puisse jeter un dernier regard à son fils.

Quand la mère de Li Shuangnan, pratiquante de Falun Dafa, est arrivée dans la salle d’urgence elle a dit à voix haute à son fils inconscient : « Rappelle toi, Falun Dafa est bon ! » A cet instant Li a fait un long soupir et ses pieds ont bougé légèrement. Le médecin n’a fait que coudre le crâne de Li et l’a laissé à sa famille afin qu’elle prépare les funérailles.

La famille de Li Shuangnan a apporté les radios à des experts de l’hôpital N°2 de la ville de Jiamusi pour avoir un autre avis. On leur a fait le même diagnostique : il n’y a pas d’espoir de sauver Li.

Une des tantes de Li Shuannan est aussi pratiquante du Falun Gong. Quand elle a été à l’hôpital elle lui a aussi dit à l’oreille : « Falun Dafa est bon. » (Li Shuangnan avait lu Zhuan Falun une fois il y a très longtemps).

A midi le jour suivant, le 12 octobre 2006, un miracle s’est produit :

Le médecin a dit à la famille : « La pression artérielle et les pouls de Li sont revenus et nous pouvons l’opérer maintenant. Le prix minimum sera de 50 000yuans. Il faudra entre 20.000 et 30.000 pour son rétablissement mais personne ne peut garantir les résultats. De toute façon, il ne sera jamais plus qu’un comateux. »

Le matin du 13, On a de nouveau fait des radios à Li avant l’opération. Le médecin a constaté que la partie cérébrale manquante était revenue à la normale. Les os brisés du crâne avaient repris leur place et le crâne de Li n’était plus déformé. Les os brisé étant revenus en place il n’y avait plus besoin d’opération. A 15h00 Li Shuangan a été déplacé des urgences vers une chambre normale.

A partir de cet instant la famille de Li Shuangnan a fait écouter à Li les enseignements de Maitre Li Hongzhi. Vers 21h00 Li Shuanguan a été de nouveau capable de parler. Le médecin leur a dit qu’il y avait un médicament d’importation qui était très bon pour le rétablissement du cerveau mais qui était très cher. La tante de Li Shuangnan a dit qu’il n’y avait pas besoin de médicament. Au contraire elle lui faisait écouter les conférences tous les jours. Les jours suivants, Li Shuangnan n’a pas eu de fièvre ou d’infections et son état s’est amélioré très rapidement

Le 10 novembre, le médecin a fait faire une autre radio et d’autres examens à Li Shuangnan ainsi. Les résultats étaient complètement normaux. Grâce aux soins de Maître Li Hongzhi, Li Shuangnan est sorti de l’hôpital très vite. Aujourd’hui il a retrouvé pratiquement toute sa mémoire et toute son énergie. Il arrive même à marcher tout seul lentement.

Quand la persécution de Falun Dafa a commencé, la mère de Li est allée à Beijing pour faire appel. Elle a était arrêtée et emprisonnée dans un camp de travail. On a demandé à Li Shuangnan de remettre les livres de Dafa mais il les a cachés dans un endroit sûr. En outre il a toujours soutenu sa mère dans sa pratique. Après cet accident il a dit : « Si j’avais pratiqué Falun Dafa et si je n’avais pas bu je n’aurais jamais eu un tel accident. C’est Maître qui m’a donné une seconde vie. Je ne vais pas décevoir Maitre de nouveau après qu’il ait fait preuve de compassion en me sauvant. »

L’histoire de Li Shuangnan s’est propagée dans tout l’hôpital et dans les communes avoisinantes Tous ceux qui ont été témoins de cette histoire miraculeuse de vie et de mort – les médecins, les infirmières les patients et leurs membres de la famille, les amis, les anciens camarades de classe et les collègues – ont admis que Falun Dafa a sauvé la vie de Li et que Falun Dafa est bon. La plupart d’entre eux ont démissionné du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées et certains ont commencé à pratiquer Dafa.


Traduit de l’anglais de
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2007/2/14/82674.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.