Etre persévérant, courageux et soucieux du monde

Liu Yuxi était un célèbre écrivain et poète de la Dynastie Tang. Il était originaire de Luoyang et issu d'un milieu familial qui l'a fortement influencé. Il descendait d'une famille d'érudits qui, depuis des générations, étudiait le Confucianisme. Depuis l'enfance, il démontra du talent, de l'intelligence et de l'assiduité. Il était extrêmement bien informé et d'une énergie hors du commun. Lorsque Liu Yuxi eut 19 ans, il partit étudier à Changan, capitale de la Chine, et il soumettait ses suggestions à la Cour Impériale. Au cours de la Neuvième Année de Zhenyuan (793CE), il passa l'examen d'état et devint inspecteur pour le compte de la Cour Impériale. Comme il était très mécontent du comportement des fonctionnaires corrompus, du séparatisme régional et de la lutte de faction, il soutint activement des réformes qui, malheureusement, n'aboutirent pas. En conséquence, le restant de sa vie fut plein de tragédies. Il fut rétrogradé plusieurs fois, mais ceci ne le découragea point. Au lieu de cela, il écrivit des articles afin de montrer ses aspirations, son honnêteté et sa largesse d'esprit. Bien que la conjoncture soit défavorable, son souci premier était le pays et le peuple.

Au cours de la Première Année de Yongzhen (805CE), Liu Yuxi fut rétrogradé au poste de haut fonctionnaire à Lianzhou (actuellement Comté de Lian dans la Province du Guangdong). Quand il voyagea jusqu'à Jiangling, il fut de nouveau rétrogradé et devint un petit fonctionnaire à Langzhou. Il fut une fois de plus promu et revint à la capitale. Il écrivit un poème intitulé: "Voyager autour du Temple de Xuandu", lequel rendit furieux les fonctionnaires corrompus. Par conséquent il fut de nouveau rétrogradé au poste de haut fonctionnaire à Lianzhou, puis rétrogradé vers Kuizhou et Hezhou. Il ne fut pas du tout découragé. Mais il conserva son attitude optimiste envers la vie et le travail.

Lorsqu'il se rendit à Hezhou dans la Province de Anhui, on lui donna une maison de fonctionnaire de trois pièces selon le règlement en vigueur à cette époque. Mais M. Ce, le maire de Hezhou, était un snob. Sachant que Liu Yuxi avait atterri dans son comté parce qu'il avait été rétrogradé, M. Ce lui créa de nombreux problèmes. Tout d'abord, il s'arrangea pour que M. Liu vive dans une maison humide près d'une rivière. Au lieu de se plaindre de la situation géographique de la maison bordant la rivière, M. Liu fut très heureux et écrivit un couplet antithétique et l'accrocha sur sa porte. Le couplet disait: "Regardant les bateaux sur la rivière, j'ai eu tout loisir de me souvenir de toutes les luttes et combats au sein de la Cour Impériale bien que je sois maintenant à Hezhou."

L'acte de M. Liu rendit furieux le maire Ce. Il ordonna à l'un de ses employés de déménager M. Liu du sud de la ville vers le nord de la ville. La taille de la maison fut réduite de trois pièces à une et demie. La nouvelle maison était située près de la Rivière Desheng et il y avait des rangées de saules tout près. C'était un paysage différent. M. Liu ne se plaignit point. Mais il s'installa tranquillement. Il écrivit un autre couplet qui disait: "Près des saules verts de la rivière, mon esprit est encore dans la capitale bien que mon corps soit maintenant à Liyang."

Voyant que M. Liu n'avait aucun souci et était très satisfait, M. Ce le déménagea encore vers la ville dans une maison d'une pièce avec un seul lit, une table et une chaise. Pendant six mois, M. Liu déménagea trois fois, à chaque fois dans une maison plus petite. Il finit par vivre dans une maison d'une pièce, mais il poursuivit son étude et son écriture habituelles. Dans cette maison d'une pièce, il écrivit un article intitulé: "Une épigraphe pour mon humble salon" qu'il grava sur une pierre qu'il installa devant sa maison. Cet article acquit une réputation durable, faisant que les gens sentaient la paix de son cœur intérieur dans le vacarme du monde. "Une épigraphe pour mon humble salon" dit: "Une montagne est célèbre non pas parce qu'elle est haute mais parce qu'elle abrite un esprit. Un puits est efficace non pas parce qu'il est profond mais parce qu'un dragon se cache en lui. Peu importe combien mon salon est humble, le parfum de ma vertu l'a illuminé. Regardez! La mousse a déjà teint les marches en vert! La lumière réfléchissante de l'herbe à travers le rideau de bambous a coloré ma chambre d'un bleu ombragé! Les conversations faciles se mêlent aux éclats de rires joyeux provenant de la chambre de temps à autre. Pas une seule personne vulgaire parmi mes amis; ils sont tous des universitaires érudits. Parfois nous jouons sur d'anciennes cordes et parfois nous nous amusons avec des livres exquis. Il n'y a pas de musique décadente pour engourdir nos cerveaux ni de correspondance de bureau pour nous ennuyer à mourir. Oh ! J'ai toujours envié la chaumière de Zhu Gouliang et me suis également langui du pavillon de Yang Zhiyun. Je croyais qu'ils étaient aussi humbles que ma demeure, ne le sont-ils pas? Confucius dit: 'Quel mal y a-t-il à être simple?'"

Liu Yuxi et Bai Juyi étaient camarades de classe. Lorsque M. Liu fut rétrogradé, Liu et Bai devinrent de bons amis. Plus tard, Liu Yuxi démissionna du poste de fonctionnaire de Hezhou et retourna dans la capitale. Lorsqu'il traversa Yangzhou, il rencontra Bai Juyi. Bai Juyi pensait qu'il était injuste que M. Liu ait été rétrogradé pendant si longtemps. Bai écrivit un poème pour rendre hommage à la réputation et aux talents de Liu Yuxi et exprima son chagrin devant le malheureux sort de son ami. Liu Yuxi fut rétrogradé deux fois, ce qui dura en tout 23 ans. Liu Yuxi écrivit un poème en réponse, consolant Bai Juyi de ne pas s'inquiéter de sa solitude et de ces années perdues. Ses compréhensions de la vie ont également profondément marqué la vie de Bai Juyi dans son vieil âge.

Plus tard, Liu Yuxi revint à la capitale et devint encore une fois fonctionnaire. Dès qu'il arriva dans la capitale, il écrivit un poème pour exprimer ses solides opinions bien qu'il ait été rétrogradé de nombreuses fois. Par la suite, il détint davantage de postes officiels. Il était soucieux des gens et considérait le fait d'aider tous les gens du monde comme sa mission.

Lorsque Liu Yuxi fut nommé fonctionnaire de Suzhou, il y eut une inondation, et les cadavres des gens morts de faim jonchaient le sol. Lorsqu'il arriva, il ouvrit une grange afin de fournir de la nourriture aux affamés, les dispensant de toutes taxes, et diminuant leurs durées de service, ce qui aida les gens à récupérer rapidement de la catastrophe et à vivre et à travailler dans la paix et dans la joie. Les gens de Suzhou l'aimaient et l'appréciaient. Lui, ainsi que Bai Juyi et Wei Yingwu, qui occupaient aussi des postes à Suzhou, furent honorés comme "Les Trois Personnes Distinguées." Les habitants construisirent un mémorial appelé "La Résidence des Trois Personnes Distinguées". L'empereur loua également sa contribution et le récompensa d'un sac à poissons or et violet.

Quand Liu Yuxi retourna à Luoyang dans sa vieillesse, il occupa davantage de postes de fonctionnaires. Il ne se sentait pas découragé par ses expériences durant ces 23 années de frustration; son attitude envers la vie se situait dans un règne plus élevé. Il écrivit: "Ne pensez pas qu'il est tard lorsque le soleil couchant touche la tête des mûriers; l'embrasement du soleil couchant peut encore illuminer le ciel rougeoyant." Comme il était optimiste et libre de toutes contraintes! Cela dépeint la personnalité de Liu Yuxi. Le temps apporte de grands changements au monde. Où sont les magnifiques maisons, les carrioles dorées et les excellents chevaux que nous avions auparavant? Où sont les richesses et les gloires que nous avions auparavant? Seuls les bonnes et pures caractéristiques durent dans l'histoire. Seules les pensées altruistes et les esprits larges coexistent avec le Ciel et la Terre!

Le 10 décembre 2006

Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2006/12/29/144416.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.