Culture traditionnelle : Prendre les choses légèrement et connaitre ses propres critères

 


Yan Junping vécut dans la ville de Qiongzhou dans le conté de Shu durant la Dynastie Xihan (206 B.C. – 8 A.D). Durant sa vie il s’intéressa peu à la célébrité et au gain personnel et ne voulut jamais devenir un fonctionnaire du gouvernement. Il gagnait sa vie en tant que diseur de bonne aventure dans la ville de Chengdu où il enseignait aux gens à se conduire avec loyauté, à faire preuve de piété filiale, de confiance et d’amitié. Chaque jour, quand il avait gagné assez d’argent pour s’assurer une vie simple, il fermait sa porte et refusait d’accepter d’autres visiteurs. Il prenait alors plaisir à écrire des livres et à enseigner le Dao De Jing (Tao Te Ching) à l’école qui se tenait chez lui.


Comme Yan Junping avait des critères moraux élevés et ne fréquentait pas les gens de peu de valeurs morales il gagna le respect des gens et devint célèbre. À cette époque, Mu Liqiang de Yizhou, le Général Wang Feng et d’autres avaient ouïe dire des grandes sagesse et vertu de Yan Junping . Ils voulaient tous devenir ses amis et l’invitèrent à accepter un poste au gouvernement. Mais Yan déclina leurs propositions.


Une personne riche de sa ville natale du nom de Luo Chong lui demanda : "Pourquoi n’as-tu pas pris un poste au gouvernement ?" Yan répondit : " Je n'en suis pas assez capable."Luo pensa que probablement Yan n’avait pas assez d’argent. Il fit alors préparer un chariot rempli de grains et de vêtements pour aider Yan afin qu’il puisse accepter le poste au gouvernement. Yan dit : "C’est un fardeau supplémentaire pour moi. Je ne manque pas d’argent. J'ai même de l’argent de côté , c'est toi qui manques d’argent. Comment pourrais-je laisser quelqu'un manquant d’argent aider quelqu'un qui a des réserves d’argent ?" Luo répondit : "J’ai des tonnes d’or et tu n’as même pas un panier de choses de valeur. Comment peux-tu dire que tu as de l’argent en excédent, n’est ce pas ridicule ? "


Yan répondit: “Ce n’est pas le cas. Le temps que je suis resté chez toi, quand tout le monde allait au lit tu avais encore beaucoup à faire. Tu étais très occupé jour et nuit et étais anxieux et agité. Tu n’étais jamais satisfait de ce que tu possédais. Aujourd’hui je gagne ma vie en tant que diseur de bonne aventure et chaque jour j’ai de l’argent en excédent à dépenser. La poussière s’accumule sur l’argent en trop et je ne sais même pas comment le dépenser. N’est il donc pas vrai que j’ai un surplus d’argent et pas toi ? Après avoir entendu cela, Luo eut honte. Yan dit à Luo : "Me donner de l’argent ou des provisions corroderait mon esprit et faire de moi un homme célèbre me tuerait. C’est la raison pour laquelle je ne veux pas prendre un poste au gouvernement. "


Yan Junping n’abaissa jamais son standard moral pour de l'argent, le profit ou la célébrité. Il était toujours satisfait de ce qu’il avait et vivait heureux. Les gens de son époque le respectaient beaucoup. Pour ne pas l’oublier la rue où il vivait fût baptisée "Rue Junping ".


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.