La recherche du confort : Un tabou pour les anciens chinois


Trop rechercher le confort et l'assimiler au bonheur est aussi nuisible pour une personne que du vin empoisonné. Les anciens chinois le considéraient comme tabou. Il y a un dicton chinois : "Les gens survivent dans l'inquiétude et le danger mais ils meurent dans le confort." Bien que le confort ne conduise pas toujours à la mort, il intensifie la paresse et peut faire en sorte que les gens soient indulgents envers eux-mêmes et perdent leur volonté.


Lunyu consigne une phrase de Confucius: "N'avoir rien à faire après avoir mangé un repas copieux n'est pas bon. Ne peut-t-on au moins faire une partie d'échec ? Même jouer aux échecs vaut mieux que de ne rien faire."


Meng Zi a dit aussi: "Lorsque les gens ont une bonne nourriture ainsi que des vêtements chauds et vivent confortablement mais qu'ils ne sont pas éduqués, ils sont comme des animaux. Un sage s'inquiète de cela, aussi a-t-il envoyé un enseignant pour leur apprendre les usages et la moralité. " Les anciens chinois croyaient que le confort pouvait être nuisible. Avoir une vie confortable sans une éducation convenable peut mener les gens sur un chemin pervers et leur faire commettre des actes qui ne sont pas différents de ceux des animaux.


Pendant la période des Trois Royaumes, le roi d'un des Trois Royaumes, Liu Bei, soupira un jour tristement: "Par le passé, j'étais toujours à cheval et n'avais pas de viande sur mes jambes. Maintenant je ne monte plus, et la viande est revenue. Le temps s'écoule comme l'eau. Je suis devenu vieux, mais je n'ai rien accompli. Je ne peux que me sentir triste !"


Tao Kang, un fonctionnaire pendant la Dynastie Jin, déplaçait 100 récipients de céramique au dehors chaque matin et les rentrait dans la maison tous les soirs. Les autres, curieux, lui ont demandé pourquoi. Il a dit: "J'essaye de mon mieux de travailler pour le pays. Si je suis trop dans le confort, j'ai peur de ne pas pouvoir m'acquitter correctement de mes responsabilités. Ainsi donc je travaille souvent dehors." Plus tard, il devint gouverneur de huit états et très célèbre.


Les anciens chinois disaient que l'eau qui coule ne pourrira pas et que les gonds des portes ne tombent pas en ruine en raison du mouvement. Nous disposons de seulement quelques décennies pour vivre notre vie. Si nous sommes indulgent avec nous-mêmes dans une vie confortable, nous deviendrons paresseux, sans but et passifs. Alors nous serons effrayés par les épreuves et nous verrons notre volonté devenir de plus en plus faible. Face aux épreuves, nous pourrions abandonner et ne rien accomplir. De plus, quand quelqu'un s’attache trop au confort, cela peut lui amener des désastres. Ceux qui ont véritablement de nombreuses réalisations sont des gens résolument forts et diligents.

Source : Pure insight

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.