La reconnaissance du mari d’une pratiquante envers l'Enseignant de Dafa

Ma femme a commencé à pratiquer le Falun Dafa en août 1995. Elle a énormément bénéficié de sa pratique et notre famille en était heureuse aussi. Mais tout a changé quand a débuté la persécution. Un jour, pour valider Dafa, ma femme est partie avec ses compagnes de pratique devant le gouvernement Provincial pour demander justice au nom de Dafa. En rentrant à la maison à la fin de ma journée de travail, je ne l’ai pas trouvée. Elle avait été arrêtée par la police. Je me suis tellement emporté que j’ai déchiré la photo de Maître Li ainsi que les livres de Dafa appartenant à ma femme. A son retour, le lendemain, je l’ai violemment battue.

La nuit du 10 octobre 2000, ma femme a été arrêtée alors qu’elle affichait des documents de clarification de la vérité. Elle a été condamnée à un an de camp de travaux forcés. A partir de là mon foyer a été ruiné; il me semblait que le ciel s’était écroulé. Personne ne pouvait s’occuper de nos deux enfants en âge scolaire durant la journée, alors que j’étais au travail. Quand je rentrais à la maison après le travail, j’étais épuisé, mais je devais encore m’occuper d’eux. J’étais véritablement sous pression, stressé et devenais très irritable. J’ai par conséquent déchargé tous mes sentiments négatifs sur Dafa, Maître Li et ma femme. Parce que je n’avais pas une compréhension claire concernant Dafa et le Maître, j’ai coopéré avec la perversité et suis allé, sur les conseils de la police, maudire ma femme et insulter Maître Li dans le camp de travaux forcés où elle était incarcérée.

En février 2003, quand ma femme est partie demander justice pour Dafa à Pékin, je l’en ai empêchée et j’ai déchiré la photo du Maître dans le livre Zhuan Falun. Un mois plus tard, je suis tombé subitement malade d’une maladie inconnue et mystérieuse. Je ne pouvais ni manger ni boire ; il était pénible de supporter cette douleur. J’ai pensé que j’avais un cancer. Finalement, après avoir consulté plusieurs hôpitaux, on m’a diagnostiqué une laryngite. J’ai dépensé beaucoup d’argent pour des injections et des médicaments, mais rien n’a marché.

Alors que je souffrais de cette maladie, ma femme et ses compagnes de pratique, avec une grande patience, me clarifiaient la vérité sans cesse. Elles m’ont conseillé de lire « Zhuan Falun ». Parce que je n’avais pas d’autre alternative, j’ai commencé à le lire. Avant que je puisse finir la première leçon, je me suis assoupi, tenant encore le livre.

A mon réveil, j’ai vécu quelque chose d’étonnant. La douleur qui m’avait fait tant souffrir avait disparue, tout était rentré dans l’ordre.

Cet automne, mon corps s’est couvert de petits boutons. Cela démangeait tellement que je ne pouvais pas dormir la nuit. Les hôpitaux ne parvenaient pas à définir de quel mal je souffrais. Finalement, un hôpital réputé a diagnostiqué ma maladie comme étant un zona (Herpès virus). Quelque fois on l’appelle « le serpent volant circulant tout autour du corps ». Il est dit que si cette infection se propage sur tout le corps la personne infectée peut en mourir. J’ai pris beaucoup de médicaments et eu beaucoup d’injections, mais mon état ne s’est pas amélioré. Ma femme, une fois encore, m’a fait écouter les cassettes des conférences de Maître. Une fois de plus, j’ai été sauvé par notre miséricordieux Maître.

J’ai souffert à plusieurs reprises de différentes maladies, mais à chaque fois, d’étonnantes choses se sont produites après la lecture des livres de Dafa. J’ai finalement compris la loi du Ciel, que le bien est récompensé par le bien et le mal par le mal. Je conseille aux gens qui n’ont pas compris ce qu’est le Falun gong, de lire les documents que leur donnent les pratiquants. Alors vous traiterez Dafa et les pratiquants de Dafa avec gentillesse et ils seront récompensés par une vie future meilleure.

Je ne pratique pas Dafa, mais j’ai fait l’expérience des miracles de Dafa. J’ai finalement compris que le Falun Dafa est vraiment bon comme « La lumière de Bouddha illumine tout, (…) et rectifie tous les états incorrects. (Zhuan Falun). Quand une personne pratique Dafa, toute la famille en bénéficie. Maître Li est vraiment grand et miséricordieux. J’apprécie du fond du cœur que Dafa et Maître m’aient donné la chance d’un renouveau dans ma vie.

Je ne crois plus aux mensonges que le parti communiste a fabriqués, j’ai démissionné de toutes les organisations affiliées au parti. Quand je me souviens des mots et de toutes les choses que j’ai dites contre Dafa et contre le Maître, quand je me remémore de toutes les souffrances que j’ai fait endurer à ma femme, j’en suis extrêmement désolé et honteux.

A partir de maintenant, en tant que membre de la famille d’un pratiquant qui a bénéficié de Dafa, j’utiliserai mon expérience personnelle pour soutenir Dafa, ainsi de plus en plus de personnes pourront savoir que Dafa est bon.

Date de l'article original : 23/09/2006

Version Chinoise :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/9/13/137634.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.