Eléments d’enquête : L’Hôpital général militaire de Guangzhou dans l’agglomération de Wuhan pratique tous les soirs cinq à six transplantations d’organes (et autres enquêtes)

L’Association Falun Dafa et le site web Minghui/Clearwisdom ont créé, le 4 avril 2006, la « Coalition pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong en Chine » (CIPFG). La Coalition rassemble des preuves de la persécution et des éléments indiquant l’existence de prélèvements d’organes à grande échelle. Ce qui suit sont les toutes dernières informations que la Coalition a pu obtenir. Nous espérons qu’en apprenant ces informations davantage de personnes éprises de justice feront un pas en avant et dévoileront les camps de travaux forcés, les prisons et hôpitaux qui dans toute la Chine ont pris part à la persécution systématique des pratiquants du Falun Gong, et qu’elles nous aideront à mettre un terme à cette persécution.

Elément d’enquête n° 1 : L’Ecole Médicale Zhanjiang de la Province du Guangdong, affiliée à l’ Hôpital, le Centre de transplantation de foie pratique des transplantations de foie encore vivants

Elément d’enquête n° 2 : L’Hôpital Universitaire du Sichuan à l’ouest de la Chine Continue de Pratiquer des Transplantations de Foie

Elément d’enquête n° 3 : L’Hôpital Général Militaire de Guangzhou dans l’agglomération de Wuhan pratique tous les soirs cinq à six transplantations de reins

Elément d’enquête n° 4 : Un enseignant à la retraite reçoit un rein après une courte période d’attente

Elément d’enquête n° 1: L’Ecole Médicale Zhanjiang de la Province du Guangdong, affiliée à l’ Hôpital, le Centre de transplantation de foie pratique des transplantations de foie encore vivants

A l’Ecole Médicale Zhanjiang de la Province de Guangdong connecté à l’Hôpital, le Centre de Transplantation de Foie se situe au 23ème étage. Le 7 août 2006, a eu lieu la greffe d’un foie. Une infirmière qui parlait avec les parents du patient a révélé que le foie provenait d’un donneur vivant.

Elément d’enquête n° 1 n° 2 : L’Hôpital Universitaire du Sichuan à l’ouest de la Chine continue de pratiquer des transplantations de foie

Li Yongzhong de la ville de Jinqiao, Comté de Shuangliu, Province du Chengdu. Son fils de 30 ans a été hospitalisé à l’Hôpital Universitaire du Sichuan à l’ouest de la Chine, le 8 août 2006. Il était atteint d’une cirrhose du foie en stade terminal. En seulement une semaine d’attente à l’hôpital, il a été transplanté le 15 août 2006.

L’adresse du Centre de Transplantation: Surgical Department of Western China Hospital of Sichuan University, 37 Wainaguoxue Street, Chengdu City. Postal Code: 610041
Téléphone du Centre de Transplantation: 86-28-85422476, 86-28-85422471
Personnes à contacter ainsi que les heures de présence:
Professeur Yan Lunan, Mercredi matin
Professeur Li Bo, Lundi matin,
Wen Tianfu, Professeur Associé, Lundi.

Elément d’enquête n° 1 n° 3 : L’Hôpital Général Militaire de Guangzhou dans l’agglomération de Wuhan pratique tous les soirs cinq à six transplantations de reins

Une de mes amies, après avoir lu les informations concernant le Camp de Concentration de Sujiatun dans lequel on prélevait les organes vivants sur les pratiquants du Falun Gong m’a dit, “Je ne m’attendais pas à ce qu’il (le PCC) soit aussi brutal et malfaisant que ça ! »

Plus tard, elle m’a dit avoir été hospitalisée fin mars 2003 à l’Hôpital Général Militaire de Guangzhou dans l’agglomération de Wuhan. Elle avait été témoin qu’il s’y pratiquait chaque jour en nocturne cinq à six transplantations d’organes. Il y avait à ce moment là une jeune femme dans la trentaine qui parlait de son mari qui venait tout juste de sortir de la salle d’opération. Un autre patient lui a demandé, « Combien avez-vous payé pour la transplantation du rein de votre mari ? » Elle a répondu, « Plus de 60 000 yuans ». Elle a aussi rajouté que le donneur était une jeune personne.

Il est difficile de croire que tant de greffes d’organes puissent être pratiquées dans un si court délai avec des sources identifiables.

Adresse: 627 Wuge Road, Wuhan City, Hubei Province
Code Postal : 430070
Téléphone: 86-27-6887888
Internet: http://www.whzyy.com.cn

Elément d’enquête n° 4 : Un enseignant à la retraite reçoit un rein après une courte période d’attente

Suite à une défaillance d’un rein, Li Ailun enseignante à la retraite, qui auparavant était en poste à l’Ecole Secondaire Xiaguan de la ville de Dali, Province de Yunnan, a eu récemment la transplantation d’un nouveau rein à l’hôpital, où l’enquête a été menée. A sa sortie, elle est rentrée chez elle à Dali en convalescence. Il très possible que ce rein ait été pris sur un pratiquant du Falun Gong encore vivant.

Nous constatons que le Bureau 610 de la Ville de Dali ainsi que l’équipe du Comité Municipal Politique et Judiciaire se sont beaucoup impliqués dans cette opération.


Informations concernant les cas mentionnés ci-dessus :

Le récipiendaire de la greffe rénale: Li Ailun: 86-872-2131666 (Domicile)
Le Secrétaire du Comité Municipal Politique et Judiciaire de la ville de Dali M. Yuan Aiguang: 86-872-2203996 (Domicile)
L’assistant du Secrétaire du Comité Municipal Politique et Judiciaire de la ville de Dali M. Yang Jianjun: 86-872-2204008 (Domicile)
Le Secrétaire du Bureau 610 du Comité Municipal de la ville de Dali M.Yang Xiao: 86-872-2252569 (Domicile)
Le Principal de l’Ecole Secondaire Xiaguan No.1 M. Zhang Jinlu: 86-872-2121847 (Bureau) , 86-13987225513 0872-2163021 (Domicile)
Yan Guoxin, le Secrétaire du Parti : 86-872-2133302 (Bureau) , 86-13908729515, 86-872-2129966 (Domicile)
L’assistant du Principal de l’Ecole Secondaire No.1, M. Liu Shiliang: 86-872-2133301 (Bureau) , 86-13038627597, 86-872-2164191 (Domicile)


Date de l'article original: 7/9/2006
Categorie: Témoins oculaires
Version Chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2006/8/29/136634.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.