Au moins sept pratiquants de Falun Gong qui sont pilotes souffrent la persécution – Liu Ping a été torturé à mort (Photos)

Après que le pilote de la China Eastern Airlines et pratiquant de Falun Gong Yuan Sheng ait été dénoncé pour avoir parlé des Neuf commentaires sur le Parti communiste et conseillé à trois personnes de quitter [le Parti communiste chinois et ses entités associées), il a du demander un statut de réfugié aux USA. Ceci a suscité l’inquiétude de plusieurs groupes de gens, et met aussi en lumière la persécution soufferte par les pratiquants de Falun Gong employés comme pilote . En dépit du strict blocus de l’information par la Chine, on a découvert grâce à des informations rapportées en dehors de Chine, qu’au moins sept pilotes qui pratiquent le Falun Gong ont souffert la persécution. Début 2002, le Camp de travail forcé de Shuangou à Tianjin a torturé à mort Liu Ping, pilote d’une vingtaine d’années.

Les sept pratiquants de Falun Gong incluent l’instructeur de vol de la China Eastern Airlines Mou Yingshen, qui travaillait avec Yuan Sheng, Li Fengyou de Zhuhai, Shen Wenjie et Yu Changxin de Pékin, Zhang Guoliang de Guangzhou, Bai Hongzhi de Harbin, et aussi Liu Ping de Tianjin. Liu Ping est mort en raison de la persécution.

Yuan Sheng a dit que devenir pilote était plutôt difficile. On doit avoir des connaissances poussées en technologies avancées, avoir une excellente santé, et passer par un entraînement rigoureux. Ces pilotes qualifiés qui contribuent à la prospérité du pays sont persécutés sans aucune raison légale. C’est une grande perte et une tragédie pour le pays et la nation. Yuan Sheng a dit que bien qu’il ait gagné la liberté, il ne pouvait pas être réuni avec sa famille. Mais il se sent malgré tout « assez chanceux » comparé à ses collègues de travail.

Shen Wenjie, pilote de Pékin (quatrième en partant de la gauche ) reçoit un cerficat d'entraînement au vol aux USA
Shen Wenjie et sa fiancée Dong Cuifang. Dong Cuifang est morte de la persécution par la police alors qu'elle était en prison. Shen Wenjie a été condamné à cinq ans

M. Liu Ping est décédé suite à la persécution dans le camp de travaux forcés. L’hôpital a émis de faux documents

Selon un article de Minghui de début de 2002, le camp de travaux forcés Shuangkou à Tianjin a torturé à mort le pilote Liu Ping, d'une vingtaine d'années. Après que le Parti communiste chinois (PCC) ait commencé à persécuter Falun Gong le 20 juillet 1999, Liu Ping a été licencié pour avoir demander justice pour le Falun Gong, et a été envoyé dans le camp de travaux forcés de Shuangkou en 2000.

Parce qu’il refusait de renoner au Falun Gong, Liu Ping a été forcé à un travail d' esclave. Il a du retirer certains plastiques colorés des ordures qui émettaient des fumées nocives et des odeurs de moisissures, 22 heures par jour. Après avoir travaillé continuellement pendant dix jours, Liu Ping a attrapé la tuberculose et la gale. Son corps entier laissait suinter du pus et démangeait insupportablement. Sa famille s'est battue pour le faire libérer, mais Song Pingshun, chef du Bureau 610 de Tianjin, a déclaré que les pratiquants de Falun Gong ‘’mourraient à l’intérieur s’ils n’écrivaient pas la déclaration de garantie’’.

Afin d’empêcher la maladie de Liu Ping de se propager, les gardiens l’ont mis dans une salle en isolation sans lit ni chauffage. Ils l’ont fait travailler quotidiennement pendant de longues heures, jusqu’à ce qu’il meure.

Une personne de l’intérieur, s’est souvenue que le matin après la Nouvelle Année 2002, les gardiens ont trouvé Liu Ping mort sur le sol de la bibliothèque, il avait travaillé vingt heures d’affilée. La gale qui couvrait son corps suppurait. Le sang, la chair et les vêtements collaient ensemble. le spectacle était insoutenable.

Plus tard, le gardien Zheng Junhong a dit aux prisonniers: ‘’Celui qui peut présenter une preuve qu’il est mort dans un hôpital sera immédiatement relâché.’’ La mère d’un prisonnier travaillait dans un hôpital. Ainsi, ce prisonnier put rentrer immédiatement chez lui, il s’est arrangé pour qu’un faux certificat de décès puisse être émis. Liu Ping a été alors ‘’incinéré légalement’’ sans aucun délai.

Sa fiancée meurt tragiquement en prison. Shen Wenjie, de l’aéroport de la capitale a été condamné à cinq ans

Les capacités de pilote de Shen Wenjie étaient excellentes. Il a reçu la permission de se rendre aux Etats-Unis pour des études plus poussées par la direction de l’Aéroport de la Capitale. Ce qui lui a permis de devenir un excellent pilote.

Shen Wenjie et sa fiancée Dong Cuifang, qui travaillait aussi à Pékin, ont commencé à pratiquer Falun Gong en 1996. Dans la seconde moitié de 2000, ils ont du abandonner leurs emplois pour éviter l’arrestation. Ils sont devenus sans ressources.

Fin 2001, ils ont été dénoncés pour avoir dit la vérité à propos du Falun Gong, arrêtés et jetés dans le centre de détention Shunyi de Pékin. Deux ans plus tard, ils ont été tous les deux condamnés à des peines de cinq ans par la cour du district Shunyi. Dong Cuifang a été transférée à la prison pour femmes Daxing de Pékin. Elle a été torturée à mort par la gardienne Tian Fengqing de la division 3 et d’autres, à l’age de 28 ans, le huitième jour.

Le rapport de l’examen post-mortem a confirmé que Dong Cuifang était décédée suite aux passages à tabac inhumains des gardiennes. Ses jambes étaient enflées et violettes. Sa jambe gauche, sous le genou était couverte de meurtrissures violettes. L’os et le muscle de son épaule droite étaient séparés. Son corps entier était couvert de meurtrissures bleues et violettes.

Des rumeurs circulent que Shen Wenjie est maintenant détenu à Daxing, Pékin. Les détails sont inconnus.

Minghui a rapporté qu’ils s’aimaient depuis prés de dix ans. Ils étaient très attachés l’un à l’autre et Shen Wenjie n’a pas été informé de la mort de sa fiancée.

L’instructeur de vol Mou Yingshen condamné à trois ans de travaux forcés à cause de trois mots

Selon une lettre à The Epoch Times, l’instructeur de vol Mou Yingsheng de la Compagnie Aérienne de l’est de la Chine, section Jinan, qui faisait partie de l’équipe de vol de Yuan Shen en 1989, a été condamné à trois ans de travaux forcés pour les mots : ‘’ Authenticité, Compassion, Tolérance,’’ alors qu’il était pilote vétéran de 52 ans à la Compagnie Aérienne de l’est de la Chine.

Dans le camp de travaux forcés, Mou Yingsheng a souffert d’hypertension et a été relâché sous caution pour traitement médical. Après cela, son ancien employeur a envoyé quotidiennement des personnes pour le ‘’transformer’’, et pour limiter sa liberté personnelle.

Certainement pas des cas isolés

Toujours selon un rapport de Minghui, M. Li Fengyou, ancien chef d'un régiment indépendant au sein de la Flotte Maritime de la Chine du sud dans la Marine chinoise, était aussi pilote. Après sa retraite, il a piloté des avions commerciaux de l’Aéroport Sanzao, agglomération de Zhuzi. Parce qu’il pratiquait Falun Gong, lui et son épouse ont été détenus dans le centre de lavage de cerveau Zhuzi en 2000. Peu après qu’ils se soient échappés, son épouse a été arrêtée dans l’agglomération de Wuhan. Li Fengyou a été condamné à cinq ans de prison. Il est ferme dans sa croyance en Dafa. Ainsi, il a été envoyé dans une division spéciale et placé sous surveillance étroite. Son enfant a été laissé seul à domicile.

Le pratiquant de Falun Gong de Guangzhou, Zhang Guoliang était jeune pilote de la China Southern Airlines. Il a été arrêté et son domicile pillé, en août 2004. La cour l’a condamné à une peine de quatre ans, en avril 2005.

M. Bai Hongzhi, sexagénaire, était colonel pilote vivant Chemin Renhe, quartier Nangang, à Harbin. En mai 2002, il a été arrêté par la police et enfermé dans le centre de détention du quartier Nangang.

Le jeune pilote Xiao Duan de la Compagnie secondaire de Sanya de la China Northern Airlines et son épouse ( préposée à la compagnie aérienne) ont été renvoyés pour avoir révélé la vérité à propos du Falun Gong à Pékin.

Zhang Yan de compagnie secondaire de Dalian a aussi été renvoyé, pour avoir demandé justice pour Falun Gong à Pékin. Sa situation est inconnue.

Selon le Centre d’Informations sur la Démocratie et les Droits de l'homme chinois, basé à Hong Kong, Yu Changxin, 74 ans, faisait partie de la première génération de la Force Aérienne Chinoise. Il a même reçu une récompense pour sa contribution au pays. Il était instructeur de haut rang à l’Institut de Commandement de la Force Aérienne, et un professeur bien connu. Les manuels utilisés par l’Institut de Commandement des Forces Aériennes ont tous été édités et finalisés par lui. Le professeur Yu a commencer à pratiquer Falun Gong en 1993 et a une fois, participé à la publication de différents livres de Falun Gong et de matériels d’enregistrement.

Un initié a révélé que sous les ordres directs de Jiang Zemin, Yu Changxin a été condamné à dix huit ans et détenu dans une prison militaire. Son épouse Jiang Changfeng a aussi été arrêtée et condamnée à dix ans.

La World Human Rights Organization (WHRO) a déclaré qu’il n’y a pas de pire génocide dans le monde d’aujourd’hui, que la persécution de Falun Gong par le Parti communiste chinois. Quiconque persiste dans la pratique de Falun Gong est privé de ses droits humains basiques, et beaucoup de vies ont été prises. Ceci est la norme dans la Chine d’aujourd’hui.

Yuan Sheng a dit que les cas connus hors de Chine, ne représentent qu’une part très minime de la persécution des pratiquants de Falun Gong qui sont pilotes, et la pointe de l’iceberg des pratiquants de Falun Gong qui souffrent de la persécution. Il espère que la communauté internationale pourra voir la vérité de la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine et écoutera ce qu’il a expérimenté. Il espère qu’ils secourront les pratiquants en Chine.


Version chinoise disponible sur http://minghui.ca/mh/articles/2006/8/28/136559.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.