Une résidente de la ville de Xinji expose les mensonges derrière la propagande de la télévision d’état.

Je m’appelle Zhang Lingling, et j’habite le village de Mengquiu, ville de Xinji, province de Hebei.
En avril de cette année, “Enquête sur l’actualité », un programme de la Télévision Centrale de Chine destiné à diffamer le Falun Dafa, a été diffusé sur plusieurs réseaux dans la province de Hebei et d’autres régions. Il a aussi été publié sur certains journaux, créant une influence négative parmi les gens.

Pour exposer cette persécution mauvaise, je vais dévoiler les mensonges de CCTV un à un.

1) Faire le film
Début avril 2002, 40 à 50 cadres de la CCTV, du “Bureau 610”, et différents fonctionnaires du gouvernement local sont apparus dans mon village. Ils ont offert à mon mari Li Xiaodong les motivations suivantes :

1.Trois ans de déductions de taxes
2.Allocations sociales pour ma famille
3.Plus de harcèlements de la part de la police

Au même moment les hauts-fonctionnaires du village ont aussi fait pression sur lui pour qu’il accepte les offres et on dit « ne portez pas tort à notre image, et ne tâchez pas la réputation du village » [Notre : à cause de l’implication de la politique d’implication, les représentants du village subissent la pression et sont tenus pour responsables si quelque chose n’est pas en accord avec les plans officiels venus d’en haut] Mon mari à obéi a leur intimidation. Ils ont fait le film selon leur scénario préparé. Lorsque j’ai entendu que des gens faisaient un film, je les ai avertis, « Adressez-vous déjà à moi si vous voulez faire un film à propos du Falun Gong, parce que seuls nous les pratiquants avons le droit de traiter ce sujet. » Plusieurs personnes m’ont entraînée à l’écart, et m’ont forcée à rester dans la maison de mon gendre.
Voilà comment leur soi-disant "Enquête sur l’actualité" a été créée.


2) A propos de "je suis mentalement malade"
Le "reportage" prétendait que , "Zhang Lingling était devenu malade mentale après avoir pratiqué le Falun Gong. Elle est malade chez elle, et est incapable d’être interviewée."
Je voudrais dire sincèrement à tout le monde, "mon corps est parfaitement sain, et il en va de même pour mon état d’esprit ." En fait, c’est parce qu’ils ont peur que j’expose leurs traîtres mensonges qu’ils m’ont éloignée. Puis ils ont prétendu que j’étais malade et ne pouvais pas participer à un interview. L’image de moi parue à la télévision a été prise il y a dix ans avant que je ne commence à pratiquer le Faluln Gong. Afin d’atteindre leurs buts égoïstes, ils ont osé concocté ces mensonges . Mais aucun de ces faits n’est vrai.

3) A propos de Li Xiaodong se causant du tort à lui-même
Mon mari Li Xiaodong n’est pas un pratiquant de Dafa [Authenticité, Compassion, Patience]. Après que je l’ai épousé, quelquefois je n’ai pas traité correctement nos divergences, et notre vie de famille n’était pas toujours harmonieuse. En 1996, j’ai eu la chance de connaître Dafa, et en me cultivant spirituellement, mon corps est devenu plus sain, mon caractère s’est amélioré, et ma vie de famille est aussi devenue harmonieuse.
Mon mari Li Xiaodong voyant les changements après que j’ai commence à pratiquer était ravi. Pour m’encourager il a acheté une stéréo et un VCR.
Mais le bonheur n’a pas duré, car le 20 juillet 1999, la persécution a commence.
En Octobre 2000, j’ai fait appel pour Dafa à Beijing et j'ai été arrêtée sur la place Tiananmen. J’ai été illégalement détenue dans les centres de détention de Daxin et de Yanqing où on m’a brutalement battue, choquée avec des bâtons électriques, et torturée. A ce jour j’en porte encore les cicatrices sur le corps. Après quelques jours j’ai été renvoyée au gouvernement de mon village. Ils m’ont de nouveau battue avec des baguettes de bois et m’ont fouetté sur la colonne vertébrale. Pendant longtemps j’ai eu des difficultés à m’habiller. Ma famille a été condamnée à payer une amende de 6000 yuan plus 400 yuan de frais de renvoi [le salaire moyen d’un travailleur chinois est d’approximativement 500 yuan] Contusionnée et meurtrie j’ai été envoyée au Centre de détention de la ville de Xinji. Afin de ma faire libérer le plus vite possible, mon mari a essayé de trouver des appuis politiques, et à la fin ils ont dépensé 5000 yuan de plus, dont 2000 ont été envoyés au centre de détention. Cela a rendu notre vie déjà difficile encore plus problématique.

Après que je sois relâchée du centre de détention et sois retournée dans mon village, j’ai été forcée à entrer dans un centre de lavage de cerveau. Les bandits ont essayé de me "convertir" en me menaçant de nouvelles amendes et détentions. Mon mari avait le cœur brisé après avoir vu mes blessures ; Il avait personnellement été témoin du traitement brutal de la police sur ceux qui font appel, et il craignait pour ma vie. Il ne pouvait simplement pas comprendre "comment une femme aussi bonne peut-elle être détenue et soumise à une torture indescriptible ? Elle est déjà droite, pourquoi insistent-t-il pour la convertir. En quel genre de personne veulent-ils donc la convertir ?" Des citoyens innocents se voient privés de leur droit à être une bonne personne. Mon mari bouleversé ne voyait aucune justice dans le régime de Jiang. […] Après avoir été intimidé et arnaqué par le gouvernement, mon mari participa à filmer avec leur scénario déjà prêt. Finalement il a commis une erreur qui a blessé et trompé beaucoup de gens.

Les faits véritables exposent la fabrication, et les mensonges restent toujours des mensonges. Peu importe le nombre de diffusions de CCTV et le nombre de pages publiées dans les journaux, les mensonges ne peuvent pas être ignorés.

Récemment, le réseau TV de la ville de Shijiazhuang est de nouveau venu dans mon village, dans l’intention de fabriquer plus de propagande pour empoisonner et tromper les gens. Pour dévoiler toute leur malhonnêteté et mieux clarifier la vérité, je me suis enfuie de chez moi, ainsi je peux clarifier la vérité partout où je vais. Je veux que chaque personne en Chine et le monde entier sache la vérité et reconnaisse la nature de la persécution.


Source:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/7/8/23912.html
Chinese version available at:
http://www.minghui.org/mh/articles/2002/6/28/32463.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.