Une fonctionnaire à la retraite: " J’ai jeté mes cannes après avoir assisté aux conférences du Falun Gong "

Je suis un fonctionnaire gouvernemental retraité de la province d’Anhui en Chine. J’avais une mauvaise santé avec des maladies comme la tuberculose, une maladie de cœur et une dysenterie chronique etc. Je me suis traitée par la médecine occidentale, chinoise et ai même pris des remèdes de grand-mère sans que ma santé s’améliore. Comme je n’avais plus d’autre choix je me suis mise au Qigong (Pratique sur le qi ou énergie vitale) et j’ai assisté à des conférences de plus de dix sortes de Qigong. J’ai pratiqué tous ces qigong diligemment et avec persistance qu’il pleuve ou qu’il vente. Malheureusement je n’ai eu aucune réelle amélioration de santé. Le plus grave est que je souffrais aussi d’ostéoporose et mes os étaient tellement faibles qu’ils pouvaient se casser facilement. J’avais déjà eu cinq fractures, le plus grave a été celle de ma cuisse gauche en juillet 1989. J’ai été opérée et un de mes os de ma cuisse gauche a été remplacé par une broche. Malheureusement il ya eu un problème pendant l’opération et en conséquence l’os de ma hanche a du être raccourci de trois centimètres. J’ai dû rester au lit pendant huit mois avant que j’arrive à marcher avec deux cannes et l’aide d’autres personnes. Jusqu’en 1993 j’ai du utiliser des cannes pour marcher.

Bien que souffrant de plus en plus de cette maladie j’ai quand même assisté aux conférences du Falun Gong données par Maître à Hefei en novembre 1993 pratiquement quatre ans et demi après mon opération. Le cinquième jour des conférences, est un jour que je n’oublierai jamais de ma vie, quelque chose de miraculeux est arrivé et j’ai jeté mes cannes dont j'avais été dépendante pendant plus de quatre ans. Depuis ma jambe blessée a guéri petit à petit et en même temps toutes mes autres maladies ont disparues sans que j’ai à prendre de médicaments.

A cette époque je travaillais sur des affaires financières de l’Association de Qigong. Ce jour là je suis allée dans les quartiers résidentiels du Maître et j’ai parlé avec son assistante. Quand j’ai fini l’assistante m’a demandé de façon inattendue : « Pourquoi utilises-tu des cannes ? ». Avant que je n’aie eu le temps de lui expliquer elle m’a sommée de lâcher les cannes, de m’accroupir et de me relever. Je me suis accroupie et j’ai essayé de me relever avec le soutien de quelque chose, mais elle ne m’a pas permis de le faire de cette façon. J’étais nerveuse. Je pensais qu’il était difficile de se lever après être restée accroupi un bon moment même pour des jambes en bonne santé et en plus il fallait que je me relève le plus rapidement possible. Puis je me suis levée avec un grand effort. Puis elle m’a demandé de marcher rapidement, de courir dans le corridor, de monter les escaliers et de m’accroupir et de me relever.

J’étais tellement excitée de voir que je pouvais faire toutes les choses qu’elle me demandait, quelque chose que je n’avais je n’avais jamais osé imaginer pouvoir faire dans le passé. Puis j’e lui ai exprimé ma gratitude. Elle a répondu : « Pourquoi me remercies-tu ? C’est Maître Li qui t’a guéri. » A ces mots je me suis rappelé que Maître m’avait fixée pendant un bon moment quand j’étais venu m’occuper de l’affaire mais je n’avais jamais pensé que Maître avait fait disparaître la racine de mes maladies.

Dans Enseignement de la Loi à la ville de Los Angeles Maître dit :

« Dans le passé, beaucoup d'élèves ont vu que j'avais soigné des personnes ordinaires, je n'ai pas eu besoin du tout d'utiliser mes mains. Je regardais simplement la personne et elle était guérie. Lorsque je vous regarde, j'ai déjà émis quelque chose. Je peux émettre des pouvoirs divins depuis n'importe quelle partie de mon corps. Une fois émis, vous êtes aussitôt guéri. »

Cet enseignement de la Loi (Fa – loi ou principes du Falun Gong) s’est manifesté en moi. Depuis, j’ai jeté mes cannes et toutes mes maladies chroniques ont disparues sans prise de médicaments.

Aujourd’hui je suis une femme de 78 ans en parfaite santé et je peux bougeais sans aucun problème. C’est le Maître bienveillant qui m’a sauvée et je ne trouve aucun mot pour lui exprimer ma gratitude et mon respect.

Ca a été un grand honneur pour moi de devenir une pratiquante de Falun Dafa en cette période de la rectification de la Loi. Dans la 10ème année de ma cultivation, grâce à l’attention bienveillante de Maître, j’ai persisté dans l’étude de la Loi, dans l‘émission des pensées droites et la clarification de la vérité. Pourtant je ne suis pas assez diligente. Il ne reste plus beaucoup de temps pour la rectification de la Loi aussi je dois chérir la précieuse relation prédestinée avec Dafa en progressant fermement et en restant droit sur le chemin du retour.


Traduit de l’anglais de :
http://www.clearharmony.net/articles/200608/34797.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.