Edward McMillan-Scott presse le parlement européen de s’enquérir des pratiquants Cao Dong et Jinhui Liang, lors de sa prochaine visite en Chine

Le 30 juin 2006, le vice-président du parlement européen, Edward McMillian-Scott a écrit une lettre au président du parlement européen Josep Borell-Fontelles lui demandant de soulever deux cas particuliers avec les autorités chinoises, lorsqu’il visitera la Chine. M. MacMillian-Scott a aussi encouragé le président Borell-Fontelles à rencontrer des dissidents tels que l’avocat des droits de l’homme, Gao Zhishen.Ci dessous la lettre de M. McMillian-Scott.

Parlement Européen

EDWARD MCMILLAN-SCOTT
VICE-PRESIDENT

M. Josep Borrell-Fontelles
Président
Parlement Européen

30 juin 2006

Cher Président, Cher Josep

Avant votre prochaine visite en Chine, je serais reconnaissant si vous vouliez soulever deux cas particuliers avec les autorités chinoise, survenus suite à ma visite en Chine, à Hong Kong et à Taiwan (21-29 mai) en tant que rapporteur désigné du nouvel Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme.

1.M. Cao Dong: Lors de mon intervention le 22 juin auprès du Comité des Affaires Etrangères au Parlement Européen, j’ai déjà soulevé la question de la persécution des pratiquants de Falun Gong avec le commissaire Ferrero-Waldner ( veuillez, s’il vous plait, voir lettre jointe).

Le 21 mai, dans une chambre d’hôtel de Pékin, j’ai organisé une réunion avec M. Cao Dong, pratiquant de Falun Gong ( âgé de 36 ans), qui a passé du temps en prison pour ses croyances religieuses. Il a acquitté sa condamnation et ne s’est rendu coupable d’aucun crime.

Suite à cette réunion, il a été arrêté et n’a plus été vu depuis. Je crains pour son bien-être. Son colocataire a été arrêté et interrogé pendant cinq jours, et les biens de M. Dong ont été saisis par la police. Pour compléter, j’ai aussi mis en pièce jointe un article que j’ai écrit dans le Yorkshire Post, mon journal régional, qui explique ma visite de façon un peu plus complète.

J’ai envoyé une lettre le 5 juin à l’ambassadeur de Chine auprès de l’Union Européenne, que je vous fournis aussi en annexe pour information, appelant d'urgence à la libération de M. Cao Dong. J’ai réitéré cette demande le 16 juin. Les deux lettres ont été remises en main propre à l’ambassade chinoise à Bruxelles. Mon bureau s’est entendu dire que l’ambassadeur reçoit des instructions de Pékin – cela fait maintenant presque un mois et je n’ai pas encore de réponse de la part des autorités chinoises.

2 M. Jinhui Liang: Le second cas que je voudrais soulever avec vous est celui de M. Jinhui Liang ( âgé de 36 ans), arrêté le 19 juin 2005 par la police de Luzhou pour sa pratique de Falun Gong. Le 10 mai 2006, il a été condamné à deux ans et demi d’emprisonnement sur l’accusation d’avoir téléchargé des matériaux concernant Falun Gong et publié les déclarations de personnes ayant démissionné du PCC, sur le site Internet de Epoch Times. M. Liang souffre de maladie mentale, qui a été pense-t-il soulagée par sa pratique de Falun Gong et qui est revenue depuis son emprisonnement. Le Centre de Jugement Judiciaire Xinan de Sichuan a soumis une analyse aux autorités, détaillant le fait qu’il n'était pas en état d’être emprisonné. Ce point a été ignoré, et les visites familiales ne lui ont pas été autorisées.

Je serai reconnaissant si vous pouviez soulever ces cas avec les autorités chinoises. Je voudrais aussi vous inciter à demander des réunions avec les dissidents, tel l’avocat des Droits de l’Homme, Gao Zhizheng, qui a tant fait pour les droits des persécutés.

Sincérement votre,
Edward McMillan-Scott


Traduit de l’anglais : Edward McMillan-Scott Urges European Parliament President to Inquire About Practitioners Cao Dong and Jinhui Liang on His Upcoming Visit to China


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.