L’homme supérieur et l’homme inférieur selon Confucius

En opposant conceptuellement l'homme supérieur " à l'homme inférieur, " Confucius prenait souvent
ces deux modèles afin d'expliquer ses enseignements. Il les comparait comme une manière facile de montrer aux gens la teneur d'une personnalité idéale.

Confucius disait : “L’homme supérieur travaille dur pour le Tao au lieu de travailler pour vivre. Ceux qui travaillent la terre peuvent souffrir de la faim, mais ceux qui recherchent le Tao, leur nourriture et leur revenu, ils l’obtiendront de ce qu’ils ont appris. Quant à l’homme supérieur, il s’inquiète plus que le grand Tao ne soit pas propagé que de son propre bien-être."


“L’homme supérieur ne recherche pas à satisfaire ses appétits ou à mener une vie confortable. Au lieu de cela, il travaille avec acharnement, choisit ses mots attentivement, et recherche des hommes vertueux et talentueux pour lui indiquer ses erreurs. Ceux qui le connaissent savent qu’il est diligent dans sa recherche de la connaissance."


“L’homme supérieur attache une importance fondamentale à la moralité, il suit l’étiquette appropriée dans sa pratique, utilise des mots humbles pour l’exprimer, et consacre toute son énergie, mentale et physique pour l’atteindre. Tel est l’homme supérieur."


“L’homme supérieur souffre de ses capacités limitées. Peu lui importe de ne pas être connu. " L’homme supérieur ne recommanderait ni ne donnerait de l’avancement à une personne sur la base de ses paroles, pas plus qu’il ignorerait les paroles d’un homme à cause de son comportement."


Confucius disait aussi : " Quand il y a prépondérance de la substance innée sur le raffinement acquis, le résultat sera grossier. Quand il y a prépondérance du raffinement acquis sur la substance innée, le résultat sera la pédanterie. Seul un mélange bien équilibré donnera un caractère viril.


"Il y a trois choses dont l'homme supérieur se garde. Dans la jeunesse, quand la puissance physique n'est pas encore ajustée, il se garde de la convoitise. Quand il est fort et que la puissance physique est en pleine vigueur, il se garde des querelles. Quand il est vieux, et que la puissance animale décline, il se garde de la cupidité."


" L'homme supérieur est respectueux de trois choses: Il est respectueux des ordonnances du Ciel. Il est respectueux des grands hommes. Il est respectueux des paroles des sages. L'homme inférieur ne connaît pas les ordonnances du Ciel, et en conséquence il ne les révère pas. Il ne respecte pas les grands hommes, et il se rit des paroles des sages."


"L'homme supérieur a neuf sujets qu'il considère avec sérieux. concernant l'usage de ses yeux, il a à coeur de voir clairement. concernant l'usage de ses oreilles, d'entendre distinctement, à propos de son attitude, il se soucie de devoir rester bienveillant. s'agissant de son langage, il se soucie d'être sincère. Dans sa manière de conduire ses affaires, il veille à s'en acquitter respectueusement et soigneusement. Face à ses doutes, il se soucie de rechercher la sagesse des autres. Quand il est en colère, il prend en compte les difficultés dans lesquelles sa colère pourrait l'impliquer. Quand il voit un profit potentiel, il pense à la droiture.


Tzu-Kung demanda quelles étaient les caractéristiques de l'homme supérieur. Confucius lui répondit: "L'homme supérieur est modeste dans son discours, mais se dépasse dans ses actes." Tzu-Kung demanda:" L'homme supérieur peut-il également haïr?"


Confucius répondît : "Il a ses haines. Il hait ceux qui proclament la perversité des autres. Il hait l'homme qui, depuis sa modeste position, calomnie ses supérieurs. Il hait ceux qui n'ont que de la valeur, mais échouent à observer les convenances. Il hait ceux qui sont directs et déterminés, mais qui ont cependant une compréhension limitée."


Tzu-lu demanda quelles étaient les caractéristiques de l'homme supérieur. Confucius dit: "Il se cultive en réconfortant les autres." Tzu-lu admirait la bravoure et demanda à Confucius: "L'homme supérieur apprécie-t-il la bravoure?"


Confucius répondit: "L'homme supérieur place la droiture avant tout. Si l'homme supérieur est brave sans être droit, il causera des problèmes. Si l'homme inférieur est brave sans être droit, il commettra des exactions."


Su-ma Niu demanda également quelles étaient les caractéristiques de l'homme supérieur. Confucius dit: "L'homme supérieur n'a jamais d'angoisse ni de peur." "Quand l'examen intérieur ne révèle rien de mauvais, qu'y a-t-il dont on puisse s' angoisser, qu'y a-t-il dont on doive avoir peur ?"


Alors que Confucius visitait les Comtés de Chen et de Tsai, il n'y avait aucune nourriture. Ses compagnons étaient tous mort de faim. Tzu-lu affamé demanda: "Un homme supérieur peut-il se retrouver dans une si misérable situation?


Confucius a dit: "Un homme supérieur ne peut pas être changé par la pauvreté. Un homme inférieur fera n'importe quoi s'il est pauvre."


Confucius disait : " Un homme supérieur est satisfait et calme. Un homme inférieur est pathétique." "L'homme supérieur est conscient de la droiture, l'homme inférieur est conscient du profit ." "L'homme supérieur aime la vertu ; l'homme inférieur aime les choses matérielles." " Le progrès de l'homme supérieur est ascendant; le progrès de l'homme inférieur descendant."


Confucius disait aussi: "L'homme supérieur traite les gens équitablement, sans égoïsme. L'homme inférieur traite les autres égoïstement." L'homme supérieur traite les autres généreusement sans s'insinuer dans les bonnes grâces de quiconque. L'homme inférieur recherche les bonnes grâces des autres au lieu de les traiter généreusement." "L'homme supérieur favorisera la croissance des avantages des autres, et non la croissance de leurs désavantages. L'homme inférieur est complètement à l'opposé."


Confucius disait encore : " L''homme supérieur est facile à servir mais difficile à contenter, car il ne peut se satisfaire que de ce qui est droit, et il emploie les hommes selon leurs différentes capacités. L'homme inférieur est difficile à servir, mais facile à contenter, on peut le satisfaire sans nécessairement être juste, et s'agissant d' employer des hommes, il exige la perfection. "

(Tiré des "Analectes de Confucius")

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.