Connais toi toi-même !

 
Avant que les plants de riz ne soient prêts à être récoltés, ils inclinent la tête.

Chaerephon un ami proche de Socrate consulta un jour Dieu à l’Oracle de Dephes et demanda, “Y-a t-il une autre personne au monde qui soit plus sage que Socrate ?”


Dieu répondit : Non, aucun homme n’est plus sage que Socrate.


Chaerephon présenta gentiment la réponse de Dieu à Socrate. À sa grande surprise, Socrate parut perplexe et même mal à l’aise.


Socrate ne croyait pas être la personne la plus sage et la plus intelligente au monde. Pour réfuter la conclusion de Dieu, il décida de rechercher une personne avec plus de sagesse et de meilleure réputation que lui.


Tout d’abord, il trouva un politicien. Ce politicien avait une t haute opinion de son savoir et parla sans arrêt avec Socrate. Socrate vit chez le lui une droiture imbue d'elle-même et de l'ignorance . Il pensa : " Bien que cette personne ne sache rien la compassion et de la beauté, il pense qu’il sait tout. Au moins je reconnais que je suis ignorant, donc il semble que je sois plus sage que lui. "


N’étant pas satisfait, Socrate continua sa recherche. Il trouva un poète. Ce poète était un génie dans l’écriture poétique, mais pensait être l’homme vivant le plus sage , simplement parce qu’il pouvait écrire des poèmes.


La personne qu’il rencontra ensuite était un artisan. Il fut consterné, l’artisan fit la même erreur que le poète. Il pensait pouvoir tout faire parce qu’il avait de bonnes aptitudes. Sa fierté érodait en partie son intellect.


Finalement, Socrate découvrit la vraie signification des paroles de Dieu. Dieu n’avait pas dit que Socrate était la personne la plus intelligente au monde mais que seul Socrate était le plus sage parce qu'il était conscient de sa propre ignorance.


Dans le monde, nous pouvons trouver beaucoup de gens qui ont une haute opinion d’eux-mêmes. Mais combien de personnes chercheraient la preuve de leur ignorance avec un cœur humble.


“Connais-toi toi-même”: Ces mots célèbres inscrits sur l’Oracle de Delphes ont donné à Socrate sa profonde sagesse. Aujourd’hui, la réussite de Socrate nous a ouvert une porte de la sagesse. Très souvent, nous connaître nous-mêmes et apprendre la vérité, commence par reconnaître notre propre ignorance


Nous connaître complètement nous-mêmes , nous positionner à la juste place, sachant ce qui doit être fait et ce qu’il faut éviter de faire, avoir le courage de faire face à nos faiblesses, et corriger sincèrement nos erreurs— c'est seulement quand nous faisons toutes ces choses que nous pouvons devenir des pratiquants authentiques qui s’améliorent et vont de l’avant.


Socrate était un prophète, mais cela ne l’a pas empêché de rechercher les preuves de sa propre ignorance. Comment pouvons nous être si fiers de nos ridicules réussites ? Quand les autres nous blâment ou nous critiquent, devrions nous nous défendre avec des mots, ou devrions nous éprouver la joie d’être critiqués, l'accepter et corriger notre comportement ? Ceci est la manifestation du niveau de cultivation d’une personne.


Plus une personne est capable, plus humble elle devient. Avant que les plants de riz ne soient prêts à être récoltés, ils inclinent la tête.

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.