Les pratiquants de Falun Dafa de Hong Kong font pacifiquement appel à Charter Gardens demandant la liberation des trois d’entre eux illégalement détenus par la police Chinoise

A 14 h le 12 juin 2002, les pratiquants de Falun Dafa de Hong Kong ont tenu une activité trois heures durant à Charter Gardens. Ils ont fait Fa Zheng Nian [méditation consistant à émettre des pensées droites dans un état de tranquillité] et distribué des pétitions. Le but de la pétition est de secourir deux pratiquants de Hong Kong Cheung Yu-chong et Suen ( dont la famille ne souhaite pas que son nom soit dévoilé) qui ont été arrêtés en Mai par la police Chinoise et n’ont pas encore été relâchés, et un autre pratiquant de Hong Kong qui a été arrêté en 2000


L’autre but de la pétition est d’appeler le gouvernement de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong à respecter les droits de l’homme fondamentaux des pratiquants de Falun Gong et à les traiter justement. Les pratiquants espèrent que le gouvernement de Hong Kong ne prendra pas le parti du régime de Jiang et ne deviendra pas son complice dans la répression du Falun Gong. Les pratiquants ont aussi attiré l’attention sur le fait que le gouvernement de Hong Kong et son peuple gagneraient le soutien d’autres pays du monde attachés aux droits de l’homme pour défendre la justice et protéger les droits.

Durant l’appel, plus de 100 pratiquants ont fait Fa Zheng Nian chaque demie-heure. Un pratiquant et Cheung Miao-qing, la sœur de Cheung yu-Chong, ont lu chacun une lettre de pétition à Donald Tsang, le Secrétaire en Chef de l’Administration de Hong Kong. A environ 15 h 30, plus de dix pratiquants et la sœur de Cheung Yu-Chong ont marché en direction du bureau du gouvernement pour remettre les pétitions. Ils tenaient une banderole avec les mots « Secourez les trois pratiquants de Hong Kong, Traitez le Falun Gong justement, » et un panneau portant les photos de Chu-O-Ming et de Cheung Yu-Chong.

Quatre pratiquants Suisses étaient aussi dans le groupe. En Mars dernier, alors qu’ils faisaient une grève de la faim pour faire pacifiquement appel devant le Bureau de Liaison de Beijing, ils avait été emmenés de force dans une voiture de police et irraisonnablement accusés d’avoir obstrué un espace public. Le 17 juin, ils seront jugés avec douze autres pratiquants de Hong Kong qui les soutenaient ce jour-là.

12 Juin 2002


Source:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/6/16/23125.html
Chinese version available at:
http://www.minghui.ca/mh/articles/2002/6/13/31705.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.