Qu’est-ce qui se cache derrière les “Annonces d’organes vivants” au Centre de greffes d’organes de Shenyang?

Après que les horreurs – du prélèvement d’organes de pratiquants du Falun Gong qui étaient encore vivants - à Sujiatun dans la ville de Shenyang, province du Liaoning aient été révélées, la question, "Y a-t-il vraiment un marché clandestin d'organes dans la région de Shenyang?" est venue à l'esprit des gens et est devenue le point central de toutes les discussions. Le site Web du Centre international du réseau d’aide aux transplantations en Chine (CITNAC), créé par le premier hôpital affilié à l'université médicale de la Chine dans la ville de Shenyang (www.zoukiishoku.com), prouve clairement qu'une banque d'organes avec des sujets vivants est située dans ce secteur.

Le site Web en langues multiples du CITNAC offre des "questions et réponses " en ligne.

Question : Y a-t-il un danger d’être atteint d'autres maladies telles que le SIDA ou l'hépatite après une greffe de rein ?

Réponse : Il n'est pas nécessaire de s'inquiéter à ce sujet. Le plus grand problème avec une transplantation de rein est la compatibilité du tissu. Avant la transplantation du rein vivant, nous examinons le fonctionnement rénal et les leucocytes des donneurs afin d'assurer la compatibilité du rein. Donc la greffe est plus saine et fiable ici que dans d'autres pays où l'organe ne provient pas d'un donneur vivant.

Question : Après avoir accepté la greffe d'organe à l’étranger, le patient peut-il recevoir le traitement postopératoire dans son hôpital chez lui ?

Réponse : La question n'est pas s'il est sans danger d'être traité dans son pays après l'opération, mais s'il y a un centre hospitalier qui a des employés qualifiés pour traiter un patient après la greffe d'organe. Il y a très peu d'hôpitaux avec un personnel expérimenté qui peut traiter un patient qui a subi une greffe d'organe d'un donneur qui était mort et probablement aucun où le foie provient d'un donneur vivant. Cependant si vous pouvez trouver un hôpital qui peut faire l'opération, vous pourrez recevoir le traitement postopératoire satisfaisant. La compagnie d'assurance du patient paye le coût des soins postopératoires.

Question : Même si la greffe est réussie, le destinataire du rein ne vivra pas plus de deux à trois ans. Est-ce exact?

Réponse : On nous pose souvent de telles questions. Mais je vous en prie, soyez assuré que ce délai s’applique à des greffes de rein où l'organe provient d'une personne dont le cerveau est mort. Cette greffe a été exécutée au Japon. Les greffes de rein effectuées en Chine proviennent d'un donneur vivant. Le résultat est complètement différent de ce que vous avez entendu dans les hôpitaux ou dans les centres de dialyse japonais. Depuis que la Chine a commencé la transplantation d'organes vivants il y a vingt ans, les médecins ici ont pratiqué 5.000 greffes de rein.

Le site Web dit clairement qu’une "greffe de rein vivant" est exécutée au centre de transplantation.

De telles remarques ne voudront pas dire grand chose aux gens qui sont peu familiers avec les greffes d'organes. Mais ce qui se cache vraiment derrière ces paroles sont les horreurs les plus brutales et dégénérées qui feront dresser les cheveux sur la tête.

Aujourd'hui, il y a trois sources d’organes utilisés dans les greffes – les cadavres sans aucun battement de cœur, les cadavres au cerveau mort et les corps vivants. La Chine a publiquement annoncé que ses donneurs d'organes sont des condamnés à mort. Ceux-ci ne sont pas des "cadavres sans aucun battement de cœur " Les donneurs d'organes vivants sont principalement des proches parents du patient. En occident, les organes des parents sont d’un pourcentage assez élevé (aux Etats-Unis, ils comptent pour presque 50 pour cent). Cependant, les organes des parents en Chine ne sont que d’environ 1 pour cent.

Les organes pour "la transplantation de rein vivant " mentionnés par le CITNAC ne sont clairement pas donnés par les proches parents puisque les destinataires sont des étrangers et les donneurs sont Chinois. Il est tout à fait évident qu'un réseau clandestin d’organes vivants existe.

Explication de site Web sur des fournisseurs d'organe :
(http://web.archive.org/web/20041023183012/zoukiishoku.com/cn/jueding/index.htm)
Si vous envoyez votre information personnelle de santé à ce centre par courriel ou fax et acceptez certains examens physiques à Shenyang pour qu’un hôpital en Chine puisse trouver un donneur approprié, la durée d’attente sera seulement d’un mois pour recevoir une greffe de foie. La période d'attente maximum est de deux mois. Quant aux greffes de rein, elles peuvent prendre une semaine pour trouver un donneur approprié, avec une période d'attente maximum d'un mois. Bien que le procédé pour le choix du donneur soit très rigoureux, la greffe sera annulée si le docteur découvre qu'il y a quelque chose de défectueux avec l'organe du donneur. Si ceci se produit, le patient aura l'option d'un autre donneur d'organe et l'opération sera pratiquée dans un délai d'une semaine.

Selon ces faits nous pouvons en déduire qu'il y a un groupe d'êtres humains vivants dont les organes peuvent être prélevés à tout moment. Ce n’est qu’en raison d'une telle situation que le centre peut satisfaire la demande d'organes vivants, assortir les tissus dans un temps très court et proposer un autre donneur d'organe immédiatement si le premier échoue. Il semble tout à fait certain qu'il y a un marché illégal d’organes vivants entre les camps de concentration et les hôpitaux dans la région de Shenyang. Ces hôpitaux qui effectuent des greffes d'organes ont des employés spéciaux pour obtenir des organes sur le marché illégal d'organes.

Récemment, des sources du parti communiste chinois (PCC) ont révélé que les organes prélevés proviennent d’un groupe composé de pratiquants de Falun Gong détenus dans des camps de concentration. Le PCC traite les pratiquants comme ennemis numéro un, considère la mort des pratiquants comme n’étant rien du tout et considère que leur vie n’a aucune valeur.

Traduit de l’anglais au Canada le 9 avril 2006


Version anglaise disponible à http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/9/71774p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.