Les pratiquants de Falun Gong font un grand défilé dans Genève protestant contre le Camp de concentration secret de Sujiatun

Le 3 avril 2006, les pratiquants de quelques trente pays européens et d’autres de Taiwan ont fait un grand défilé dans le centre de Genève, pour protester contre l’établissement par le Parti communiste chinois de camps de concentration à Sujiatun et dans d’autres régions pour prélever les organes de pratiquants de Falun Gong encore vivants. Les organes sont ensuite vendus avant que les corps ne soient incinéré pour supprimer les preuves. Les pratiquants ont appelé les Nations Unies à lancer une enquête indépendante et la communauté internationale à prêter attention à l’escalade de la persécution à l’encontre du Falun Gong par le Parti communiste chinois.

Le défilé a duré à peu près deux heures et demi, parti de 9h30 du matin sur la Place Neuve, se déplaçant le long du lac de Genève et passant devant le Palais des Nations pour arriver finalement à l’endroit où siège la Commission des droits de l’homme des Nations Unies ou une conférence de presse était prévue.

La procession est passée par le quartier commercial le plus animé et de célèbres points d’attraction touristique tells que l’Horloge fleurie et le jet d’eau. Les gens ont été indignés par les atrocités cruelles du régime chinois. Certaines personnes suisses, par compassion et sympathie ont pleuré pour les pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine continentale.

Le groupe des tambours de ceinture menait le défilé, derrière on pouvait lire sur de grandes bannières : « "Falun Gong est bon "et " Vérité, Compassion et Tolérance" et " Falun Gong, ou Falun Dafa a aidé des centaines de millions de gens à acquérir une bonne santé ", etc. L’équipe suivante était un groupe de gens expliquant les faits sur la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois. Tout au long du chemin ils ont distribué une information sur les faits de la persécution et révélé les atrocités au Camp de concentration de Sujiatun, en anglais et en français. Parmi eux des dizaines de pratiquantes vêtues de blanc, tenaient des photos de pratiquants qui ont été persécutés à mort par le régime communiste chinois. Les suivant, des dizaines de bannières portaient les mots " Encourager vivement les Nations Unies à lancer une enquête immédiate sur les atrocités commises à Sujiatun, en prélevant des organes humains de pratiquants de Falun Gong pour les vendre, et en éliminant les preuves " . Les actions compatissantes des pratiquant basées sur les principes de " Vérité, Compassion, Tolérance " étaient en saisissant contraste avec les atrocités inhumaines commises par le Parti communiste chinois.

La procession s’étendait sur un kilomètre de long. Pout soutenir le défilé, le long du chemin la population locale était attroupée et applaudissait de temps en temps, des conducteurs klaxonnaient et baissaient leurs vitres pour accepter une information. Un gentleman suisse a dit " l’incident de Sujiatun est vraiment très cruel. Il est très important que vous dénonciez ces atrocités pour le monde extérieur de sorte que les gens réfléchissent". Un autre monsieur a dit «" C’est une bonne idée de faire connaître cela au monde extérieur. "

Lorsque le défilé est passé devant un lyçée de nombreux étudiants ont ouvert les fenêtres pour regarder, en lisant les bannières beaucoup on fait le signe des doigts en V souhaitant la victoire aux pratiquants. Une vieille dame suisse à la mauvaise vue a demandé à un pratiquant de lui lire un imprimé. Puis elle a soupiré et a dit " Je vous souhaite un grand succès ! "

A la destination finale du défilé, devant le siège de la Commission des droits de l’homme des Nations Unies, l’Association européenne du Falun Gong, Interfaith international et d’autres organisations non gouvernementales ont fait des discours. Ils ont aussi tenu une conférence de presse au Palais Wilson. L’Association européenne du Falun Gong, a appelé les Nations Unies et les gens dans le monde entier à prêter attention à l’incident de Sujiatun et aider à mettre fin à la persécution contre les pratiquants de Falun Gong innocents. En même temps, elle a exprimé son appréciation à tous les gouvernements, les organisations non gouvernementales et les gens pour leur soutien, mentionnant particulièrement les fonctionnaires des Nations Unies qui ont aidé les pratiquants de Falun Gong en dépit des pressions de la Chine.

Dr. Charles Graves, Secretaire General d’nterfaith International, prend la parole à la conférence de presse

Mr. Nowak a dit : "L’allégation est que les pratiquants de Falun Gong sont utilisés pour la vente d’organes et de tissus humains.” “Selon l’ allégation personne jusque là n’est ressorti vivant de ce camp." " Je suis maintenant en train de faire une investigation aussi poussée que possible sur ces allégations. Si j'en arrive à la conclusion que ces allégations sont sérieuses et fondées, alors je les soumettrai au gouvernement chinois. " Si elles se vérifiaient, ajoute le rapporteur, ce serait une " violation très grave de nombreux traités internationaux, des droits humains fondamentaux et du droit à la vie.”


Version chinoise :
http://www.yuanming.net/articles/200604/50864.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.