Danemark : Les pratiquants visitent les départements du gouvernement afin d’inciter à prêter attention à Sujiatun

Rendre visite au bureau du Premier ministre

Récemment, un initié du Parti communiste chinois (PCC) a révélé les épouvantables assassinats des pratiquants de Falun Gong par le PCC, et le prélèvement de leurs organes dans le camp de concentration secret de Sujiatun. On dit qu’au moins 6,000 pratiquants de Falun Gong ont été originellement détenus dans le camp mais que 4,000 d’entre eux ont été tués et leurs organes internes ont été prélevés par les autorités, pour le profit.

Le Secrétaire en chef du bureau du Premier ministre a rencontré les pratiquants de Falun Gong

Approximately 2,000 Falun Gong practitioners are still alive but under the risk of being killed and cremated in Sujiatun. On the afternoon of March 22nd, practitioners put aside their work and study to gather outside the Prime Minister's Office. There, they asked for a meeting with the Prime Minister to deliver a petition letter in person and to ask the Prime Minister to help rescue Falun Gong practitioners who are on the verge of death.

Environ 2,000 pratiquants de Falun Gong sont encore en vie mais courent le risque d’être tués et incinérés à Sujiatun. Dans l’après-midi du 22 mars, les pratiquants ont laissé de coté leur travail et étudié ensemble à l’extérieur du bureau du Premier ministre. Là, ils ont demandé un rendez-vous avec le Premier ministre pour lui remettre une pétition en personne et lui demander d’aider à secourir les pratiquants de Falun Gong au seuil de la mort.

Le Secrétaire en chef du bureau du Premier ministre a reçu les pratiquants de Falun Gong en dépit du fait qu’ils n’avaient pas pris rendez-vous à l’avance. Le secrétaire a promis de faire de son mieux pour transmettre l’information sur Sujiatun au Premier ministre, dés que possible

Rencontrer le ministre des affaires étrangéres

Après être sorti du bureau du Premier ministre, les pratiquants se sont rendus au ministère danois des affaires étrangères pour demander une rendez-vous avec le ministre. Les pratiquants ont présenté la vérité sur le camp de concentration de Sujiatun et ont remis la pétition à la réception du ministère.

Lorsque les pratiquants ont été sur le point de quitter le bâtiment du ministère des affaires étrangères, le ministre et son secrétaire étaient juste sur le point d’entrer. Le ministre a salué poliment les pratiquants en Chinois : ‘’ Ni Hao ! ( Bonjour!)’’ Les pratiquants ont été heureusement surpris et ont immédiatement parlé au ministre des évènements tragiques survenant en Chine. Ayant écouté la présentation de l’évènement par les pratiquants, celui-ci a laissé son secrétaire pour en apprendre plus sur la situation.

Le secrétaire a dit qu’ils avaient déjà reçu la lettre et autres documents envoyés par les pratiquants quelques jours auparavant et que le ministère des affaires étrangères avait prêté attention à cette question. Ayant écouté les faits sur le camp de concentration de Sujiatun, et reçu les matériaux correspondants, le secrétaire a demandé aux pratiquants de laisser des numéros de téléphones et a dit que le ministère s’occupera sérieusement de cette affaire et répondra aux demandes des pratiquants, dés que possible.


Version chinoise disponible sur :
http://www.yuanming.net/articles/200603/50494.html

Traduit de l’Anglais :
http://en.clearharmony.net/articles/200603/32209.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.