Reflexions sur le refus de visas de l’Islande aux pratiquants de Falun Gong

Récemment, l’Ambassade et le Consulat Danois ont refusé de délivrer des visas à au moins dix personnes détenant des passeports Chinois ou Taiwanais. Selon certaines sources, la raison en est que l’Islande, obéissant aux demandes du gouvernement Chinois, a décidé que pendant la visite de Jiang du 12 au 19 juin, les détenteurs de passeports Chinois ou Taiwanais ne seraient pas autorisés à entrer. Un fonctionnaire des Services Judiciaires d’Islande a dit que c’était pour éviter les activités de protestation. Bien qu’il sache que le Falun Gong est pacifique, aucun pratiquant ne sera autorisé à entrer. Il n’y a pas si longtemps, lorsque Jiang a visité l’Allemagne, la police allemande a interdit aux gens portant du bleu ou du jaune d’approcher la délégation Chinoise à la requête de Jiang
La liberté de croyance et d’expression sont des droits humains qui sont l’essence des démocraties occidentales. Toutefois, si ces démocraties renoncent à cette essence, qui est la liberté, elles se transformeront ; de l’intérieur, en états totalitaires

L’Islande est une Isle-Nation démocratique. Sa population ne dépasse pas les 300 000, et il y a seulement 610 policiers dans tout le pays. Il n’y a pas d’armée en Islande. Ces statistiques prouvent qu’ils ont confiance dans la capacité de leur système démocratique à permettre à la majorité de la population de résoudre leurs conflits rationnellement avec ouverture d’esprit et tolérance. S’ils violent leurs principes fondamentaux de liberté pour satisfaire à la demande irrationnelle de Jiang, ils portent tord à leur propre démocratie.

Jiang fait face au mécontentement des gens en Chine, et il ne peut plus reconnaître ses torts avec élégance car il a insisté pour persécuter le Falun Gong. Il sera condamné par le jugement de l’Histoire pour cette persécution cruelle. Aucun pays démocratique occidental ne devrait coopérer avec ou encourager la persécution d’innocents par le régime de Jiang, et ne devrait faire des courbette devant un infâme dictateur.

En tant que pratiquants, en tant que disciples de Dafa, nous devrions regarder en nous-mêmes au moment où nous rencontrons des conflits, comme notre Maître nous l’a répété encore et encore. Nous devrions vérifier aussitôt qu’il n’y ait rien dans notre attitude d’injuste ou d’incorrect. Si dans nos cœurs nous pensons d’abord aux autres et restons bienveillants pour le bien des êtres, nous devrions être capables de résoudre tous les conflits en clarifiant la vérité avec compassion. Les gens de ce monde regardent notre conduite, et ils considéreront qu’elle représente Falun Dafa et les disciples de Dafa. Si notre conduite est droite, ce sera pour leur bien. Si nous n’agissons pas suffisamment bien, ils seront trompés par les mensonges malins. Aussi devrions nous nous discipliner nous même avec rigueur, contrôler strictement notre Xinxing (caractère moral, nature du cœur ou de l’esprit), et surveiller chaque mot et chaque action. Pas seulement pour nous cultiver nous-mêmes, mais pour la rectification de la loi, et le bien de tous les êtres.


Ecrit le 9 juin 2002
Posting date: 6/10/2002
Original article date: 6/10/2002
Category: Views on Cultivation
Chinese version available at http://minghui.ca/mh/articles/2002/6/9/31462.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.