Suisse : Une exposition d’Art internationale touche profondément les habitants de la ville provinciale de Thoune

Du 16. au 19 février 2006 une exposition internationale d’art présentant 42 œuvres d’artistes chinois et occidentaux pratiquant le Falun Gong a eu lieu à Thoune, la dixième plus grande ville de Suisse située dans les Alpes bernoises, dans le grand salon d'un vieil hôtel prestigieux. Bien que la plupart des habitants de cette ville fussent au courant de la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois, au cours de ces 4 jours d’exposition tous se sont montrés profondément touchés en regardant les oeuvres Notre compréhension de l’impact des images pour clarifier la vérité en a été approfondie.

Le but de cette exposition n’était pas seulement de dévoiler les crimes du Parti communiste chinois mais aussi la beauté de la pratique de méditation du Falun Gong. Sur une table chinoise en porcelaine, dans la salle d’exposition, nous avons offert aux visiteurs du thé et de la pâtisserie chinoise. Beaucoup de gens ont profité de cette occasion pour nous poser des questions et entamer une discussion approfondie. En face d’une fenêtre il y avait des sièges anciens où les gens pouvaient se détendre et admirer la beauté de la vue sur les montagnes et le fleuve de l’Aar. Beaucoup de visiteurs sont restés plusieurs heures dans l’exposition profitant de cette atmosphère calme et paisible et lisant les documents d’information.

Lotus pur, CHEN Zhengping
Peinture chinoise - 73.5cm x 94cm – 2004

L’organisation de cette exposition a été un grand défi pour les deux pratiquantes que nous étions à Thoune mais tout s’est déroulé comme en réponse à un arrangement supérieur, les portes se sont ouvertes l’une après l’autre.

Cinq grandes banderoles accrochées aux balustrades des ponts de l’Aar annonçaient l’Exposition d’art International. L'exposition avait aussi été annoncée dans un petit journal édité par les pratiquants de Falun Gong. Quelques quotidiens ont reproduit en partie cet article, ce qui a permis d’informer aussi les habitants des villages éloignés.

Lors du vernissage plusieurs pratiquants de Falun Gong chinois, en costumes traditionnels, ont offert aux invités du thé et des spécialités culinaires de Chine. L’élégant salon d’un ancien hôtel prestigieux était idéal pour cet évènement.

Le discours d’ouverture était prononcé par Dr.Bernard Müller, un homme ayant une connaissance approfondie du Tibet et de la Chine. Il a réussi à faire un lien entre l’histoire de l’ancienne culture chinoise, la situation économique actuelle et les violations massives des droits de l’homme.

Madame Simone Schlegel, vice-présidente de l’Organisation Internationale pour les Droits de l’Homme ( IGFM ) a présenté un aperçu de leurs actions de secours en Chine. Ensuite un pratiquant a donné des explications concernant plusieurs tableaux de cette précieuse collection. Il a attiré l’attention sur différents détails et expliqué que certaines œuvres étaient peintes par des pratiquants de Falun Gong ayant subi la torture et le lavage de cerveau en Chine pendant plusieurs mois.

Courage intransigeant, Kathleen Gillis
Peinture à l’huile - 81.5cm x 146cm – 2004

Le premier jour de l’exposition a vu la visite des élèves d’une école supérieure. Un pratiquant a commencé par leur donner des explications sur la méthode du Falun Gong et sur la persécution illégale par le régime chinois qui dure depuis bientôt 7 ans. Puis il a attiré leur attention sur des détails dans les tableaux, puis en petits groupes ils ont visité l’exposition. Puisque l’art et les Droits de l’Homme font partie de l’enseignement dans cette école, les élèves ont montré un vif intérêt en posant beaucoup de questions auxquelles nous avons répondu. Quelques-uns des jeunes visiteurs ont inscrit leurs impressions dans le livre à cet effet.

Une femme qui avec son mari a passé plusieurs heures dans l’exposition, nous a raconté qu’en traversant un pont ils étaient passés devant une banderole sans y faire attention. Mais aussitôt elle a eu le sentiment que sa tête était tirée en arrière. C’est grâce à ce mouvement involontaire qu’elle a pu lire le titre `` Exposition internationale d’art`` ce qui lui a donné une grande envie d’aller la voir. Un peu plus loin sur le quai une pratiquante chinoise lui a tendu une petite carte d’invitation pour l’exposition. Alors elle s’est dit que ça n’était pas un hasard et ils y sont allés. Une pratiquante leur a expliqué le détail de quelques peintures et ensuite, autour d’ un thé, le couple a posé de nombreuses questions sur la persécution.

Par la suite j’ai vu qu’elle cherchait encore des informations sur le Falun Gong, puis à la fin le couple est parti avec de nombreux documents, la cassette vidéo des exercices et des livres de Falun Gong.

Un pratiquant a guidé une femme à travers l’exposition qui, en partant, a inscrit dans le livre d’hôtes :`` Puisse la lumière vaincre les ténèbres.``

Une visiteuse est restée longtemps dans l’exposition, a regardé avec beaucoup d’intérêt chaque tableau et est reparti également avec multiples documents, la cassette vidéo des exercices et le livre de Zhuan Falun. Le lendemain elle est revenue avec son mari et sa fille. Elle raconta qu’elle a terminé de lire le journal de Falun Gong très tard dans la nuit et qu’elle a eu un cauchemar sur la persécution.

Deux chrétiennes élégantes ont aussi été choquées par les méthodes de tortures cruelles dont on fait encore usage en Chine. Elles nous ont dit : « Les pratiquants de Falun Gong en Chine doivent avoir beaucoup de courage et la foi. « Elles étaient très contentes d’avoir pu visiter l’exposition.

Grâce à l’organisation de cette exposition d’art à Thoune beaucoup de pratiquants se sont rendus compte de son importance considérable. Nous avons tous compris que ces tableaux constituent un moyen précieux pour sauver beaucoup d’êtres vivants.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.