Merci le Falun Gong !

Nous sommes une famille heureuse de trois personnes. Mon mari et moi-même nous travaillons alors que notre fils étudie la médicine. Quoique nous ne gagnions beaucoup nous vivons très bien.

En juillet 1996, j’ai été diagnostiquée d’un début de cirrhose de foie. J’ai cherché partout un traitement et suis allée pratiquement dans tous les hôpitaux et ai essayé tous les médicaments. En quelques années, j’ai dépensé les 80 000 yuans que ma famille avait mis de coté. Néanmoins, ma santé au lieu de s’améliorer s’est détériorée. Chaque jour je me sentais fatiguée, je faisais de moins en moins de travail ménager et utilisais la salle de bain de moins en moins. Mon mari et mon fils déprimaient en voyant mon état et ma famille a perdu sa joie de vivre.

En 2003, ma santé s’est détériorée encore plus. Je suis allée à l’Hôpital Universitaire des Sciences de Shenyang pour un MRI et on m’a dit qu’il y a avait une forte probabilité que j’ai un cancer du foie. J’ai développé des ascites [épanchement de sérosité dans la cavité péritonéale] et ma rate avait tellement grossi qu’elle pouvait éclater à tout moment. Le médecin m’a dit qu’à ce stade il n’y avait pas possibilité de guérison et m’a conseillée de rentrer chez moi et de vivre chaque jour comme si c’était mon dernier jour. En entendant cela toute ma famille a déprimé, c’était comme si on m’avait condamnée à mort. De retour chez moi, incapable de supporter la douleur j’ai souvent pensé à me suicider, mais mon mari et mon fils n’ont pas arrêté de chercher un traitement pour moi. Mon fils qui étudie à l’Ecole Médicale Chinoise me prescrivait souvent des médicaments traditionnels chinois et du blanc d’œuf pour contrôler mes ascites.

Un matin de février 2005, ma belle sœur est venue me voir et a dit: "Regarde moi, tous mes problèmes de maladie ont été guéris quand j’ai commencé à pratiquer le Falun Gong, pourquoi n’essaies-tu pas ?" Au début je ne l’ai pas cru. Néanmoins j’ai décidé d’essayer et j’ai commencé à lire les livres de Falun Dafa avec un esprit ouvert.

Après dix jours de lecture des livres du Falun Gong, un miracle est arrivé. Soudain j’ai senti une chaleur dans tout mon corps. Je pense que Maître nettoyait mon corps. La douleur au foie et à la rate diminuait de jour en jour. Quand j’ai commencé à pratiquer les exercices du Falun Gong, je n’ai plus eu besoin de prendre des médicaments ou d’injections. Le Falun Gong a sauvé ma vie alors que 8 à 9 ans de traitements à l’hôpital ne m’avaient été d’aucune aide.

Un jour, mon fils rentrait à la maison. Sur le trottoir il a vu quelqu’un qui ressemblait à sa mère, mais il s’est dit que ce n’était pas possible, puisque sa mère était alitée depuis des années. Quand il s’est approché et a réalisé qu’il s’agissait bien de moi, il a été surpris et rempli de joie. Je lui ai dit que toutes mes maladies avaient été guéries grâce à la pratique de Falun Dafa. Aujourd’hui je peux faire tout le travail ménager et mon corps est devenu léger. Tous mes voisins n’en reviennent pas et me demandent quel médicament m’a guérie. Je réponds que j’ai été guérie non pas par des médicaments mais seulement grâce à la pratique du Falun Gong !

Aucun mot ne peut exprimer ma profonde gratitude. Falun Dafa m’a donné une seconde vie !

Note:

1. "Yuan" est la monnaie chinoise; 500 yuan équivalent au revenu mensuel moyen d’un ouvrier urbain en Chine

Traduit de l’anglais sur
http://www.clearharmony.net/articles/200601/31093.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.