La position d'un non-pratiquant : Je défends les pratiquants du Falun Gong qui ont diffusé la vidéo de clarification de la vérité à la télévision

[Extrait]

Le 5 mars 2002, le réseau de télévision câblé de Changchun a diffusé des vidéos du Falun Gong pendant cinquante-cinq minutes. Cet événement a attiré l'attention de la population locale tout autant que celle des gens à travers le monde. C'est un effort étonnant de la part des pratiquants du Falun Gong que d'utiliser des moyens techniques pour combattre pacifiquement contre la persécution du Falun Gong, et passer à travers le blocus de l'information par les autorités chinoises. Cela a eu un effet d'une grande portée.

Un journaliste m'a dit qu'après la diffusion ils avaient appelé au hasard les résidents de Changchun afin de jauger l'opinion publique. Un petit nombre de gens ont dit qu'ils soutenaient la persécution inhumaine des autorités contre le Falun Gong. Toutefois, certains d'entre eux se sont plaint que les vidéos diffusées par les pratiquants du Falun Gong avaient interféré avec leurs programmes habituels. Certaines personnes à l'étranger ont posté des messages sur Internet disant que l'action des pratiquants du Falun Gong violait les droits légitimes des réseaux de télévision, les compagnies ayant des publicités programmées qui auraient du être diffusées pendant ces cinquante-cinq minutes, et des téléspectateurs. Ils ont dit, "Même aux États-Unis c'est un action illégale."

En fait, pour ces gens qui se sont plaints des actions des pratiquants du Falun Gong, les journalistes auraient pu poursuivre avec une question, "Alors que suggéreriez-vous qu'ils fassent ?" Avec un contrôle absolu sur les médias, le régime de Jiang a lancé une condamnation du Falun Gong à l’échelle nationale similaire à ce qui s'est passé pendant la "Grande Révolution Culturelle". " Ils ont confisqué tous les livres, photos, bandes audios, et vidéos du Falun Gong. Ils ont arrêtés plusieurs étudiants de l'Université Tsinghua et les ont jetés en prison seulement parce qu'ils avaient utilisé des ordinateurs pour transmettre des messages sur la persécution. Ils ont arrêté quiconque osait dire ouvertement dans les lieux publics, "Falun Dafa est bon". Vu ces circonstances, que suggéreriez-vous que les pratiquants du Falun Gong fassent lorsqu'ils veulent clarifier la vérité et expliquer au public ce qu'est réellement le Falun Gong ?

Le mot "illégal" n’existe qu’associé au mot "légal". C'est seulement lorsque il y a le "légal", qu'il peut y avoir l’"illegal". Vous ne pouvez interdire aux gens de passer par la fenêtre que si la porte est ouverte. Si la porte est fermée, les gens auront bien sûr le droit de passer par la fenêtre. Ils auront aussi le droit de passer par le toit pour sortir. Donc l'accusation que "passer par la fenêtre est une action illégale" ne vaut que si la porte est ouverte.

Dans un endroit où les gens ne bénéficient pas des droits fondamentaux de l'homme, tous les moyens pacifiques utilisés pour combattre pour ces droits fondamentaux de l'homme sont légals. De quelle loi sommes-nous en train de parler ici ? C'est de la Loi de l'Univers.

Version originale chinoise : http://www.minghui.cc/mh/articles/2002/3/26/27254.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.