5000 pratiquants kidnappés, des pratiquants sont tués presque chaque jour, la plupart des corps sont incinérés secrètement par la police
Depuis qu’une émission sur le Falun Gong a été télédiffusée par câble, sur la TV à Changchun, le 5 mars, des policiers, dans la province de Jilin mènent sur une grande échelle une véritable chasse à l’homme des pratiquants du Falun Gong. Ils ont kidnappé deux pratiquants du Dafa de Changchun : Zhou Runjun ( 51 ans, femme) et Li Yanmei ( 40 ans, femme), car on les croit responsables de l’installation du système sur le cable. Selon des informations internes, Jiang Zemin a ordonné qu’elles soient condamnées à mort. Des statistiques conservatrices montrent qu’ au moins 5000 pratiquants ont étés kidnappés seulement à Changchun, que des pratiquants sont tués presque chaque jour et que la plupart des corps sont incinérés secrètement par la police. La situation des pratiquants de Changchun est très difficile. On rapporte également qu’un pratiquant chinois des Etats-Unis a été kidnappé à Changchun il y a quelque jours et qu’il a été escorté à Beijing pour y être condamné comme espion. Nous encourageons les pratiquants d’ autres régions et d’ autres pays qui entendent ces nouvelles à utiliser tous moyens appropriés afin de secourir de manière urgente les pratiquants de Changchun.
Des sources internes à la Chine disent que les pratiquants sont tués par la torture chaque jour dans des centres de détention et lors des classes de lavage de cerveau tenues par le Bureau « 610 » de l’École agricole dans la ville Xinglong Shan.

Voici quelques cas de ces persécutions :

1. Le matin du 23 mars, dans la ville de Changchun, une groupe de policiers a tenté d’arrêter un pratiquant du Dafa dans un immeuble résidentiel proche du chemin Nanhu. Le pratiquant a résisté et a crié aux piétons : «Falun Dafa est bon! », « Ce n’est pas un crime de suivre Zhen Shan Ren » et
« Restaurez la réputation du Dafa ». Les policiers sont montés à l’étage pour utiliser la force, le pratiquant a sauté du cinquième étage. Non seulement ils n’ont rien fait pour le sauver, mais ils ont passé plus de 20 minutes à prendre des photos avant de l’emmener. L’état du pratiquant demeure inconnu.
2. Le 22 mars, dans la ville Yushu, un pratiquant est mort après avoir fait une chute du haut d’un bâtiment. On enquête à présent pour connaître les détails.
3. Le 22 mars à la ville de Nongan, un pratiquant(s) ou plus, ont étés tués dans un accident de voiture pendant alors qu’ils étaient escortés dans une fourgonnette de la police.
4. Le 21 mars dans la ville de Changchun, un pratiquant est tombé du sixième étage du bâtiment du poste de police de la ville. Sa condition est inconnue et les détails seront vérifiés très sérieusement.
Des sources privées raportent que la plupart des corps étant secrètement incinérés par la police, il est difficile de confirmer l’identité et le nombre des victimes. Selon certains experts, la raison principale de l’escalade de la persécution à l’égard des pratiquants de Falun Gong, à Changchun, est la pression continue venant de Jiang Zemin. Cependant, certains, dans le système policier et le bureau « 610 » local, veulent prendre avantage de cette opportunité pour avoir de l’avancement ce qui a empiré la situation.

De telles atrocités arrivent souvent à Changchun et en Chine; cependant, les médias officiels déforment les faits en diffamant le Falun Gong, disant que les morts causées par la torture policière ou les tentatives des victimes de leur échapper en sautant des immeubles, sont des suicides.
(De plus, un membre du personnel d’un de ces départements a une fois mentionné malgré lui chez un pratiquant que quelques jours auparavant quelqu’un avait téléphoné et dit qu’ il appartenait à un groupe religieux et avait menacé de mettre du poison dans les réserves d’eau de la ville. Le lendemain, une personne a appelé et a dit qu’une bombe serait placée dans l’Hôtel de Ville. L’officiel du gouvernement a jugé que les deux appels avaient été faits par une même personne. Quand les nouvelles ont été divulguées, on a rapporté que tous les hôtels et les bureaux devaient être en état d’alerte puisque le Falun Gong allait entreprendre telle ou telle action. Des gens qui connaissent la situation sont tous en désaccord avec ce que fait le gouvernement.)

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/3/24/20232.html http://www.minghui.org/mh/articles/2002/3/24/27188.html

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/3/24/20232.html http://www.minghui.org/mh/articles/2002/3/24/27188.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.