La situation de Jiang Renzheng inquiète la branche de Berlin d’Amnesty International

Une branche d’Amnesty International située à Berlin a récemment fait un rapport au Ministère des Affaires Etrangères Aallemand sur la situation de Jiang Renzheng. Amnesty International a aussi révélé aux pratiquants de Falun Gong que l’Ambassade d’Allemagne de Pékin avait déjà exprimé sa préoccupation à propos de cette affaire au gouvernement chinois.

Déporté vers la Chine par le gouvernement allemand avec sa femme Guo Rui et ses deux enfants le 7 mars, Jiang Renzhang a été condamné à trois ans de camp de travail il y a une semaine pour « avoir eu des contacts avec les organisations du Falun Gong et avoir perturbé l’ordre public. » Il se trouve actuellement au camp de travail de Benxi, près de Shenyang, bien que d’après les dernières nouvelles il ne se trouve plus dans le camp. Sa famille n’a pas encore été informée de l’endroit où il se trouve.

Jiang Renzhang et sa femme Guo Rui ont commencé à pratiquer le Falun Gong à Norvège il y a deux ans. Le gouvernement allemand pensait que n’ayant jamais pratiqué le Falun Gong avant de quitter la Chine et n’ayant pas souffert de la persécution ils ne risquaient pas de subir la persécution ou d’avoir un problème quelconque s’ils retournaient en Chine et pratiquaient à la maison. Cette affaire concernant Jiang Renzheng qui a été envoyé dans un camp de travail montre la gravité et l’étendue de la persécution du Falun Gong, ce qui a profondément contrarié et choqué la société allemande.

Jiang Renzheng et sa femme Guo Rui vivaient précédemment en Allemagne. Mme Tang, la personne bénévole de contact de cette ville, est restée en contact avec la famille de Jiang depuis leur retour en Chine. Elle présume qu’une fois rentrés en Chine ils ont dû s’occuper de leurs enfants, chercher du travail et une maison. Ceux qui perturbent l’ordre public, ce ne sont pas eux mais plutôt le Parti Communiste Chinois qui a arrêté le père de ses jeunes enfants et qui a causé des souffrances mentales à ses parents âgés. Cela peut vraiment s’appeler perturber l’ordre public ! Mme Tang a aussi expliqué que les pratiquants de Falun Gong demandent activement l’aide de la population allemande et ne s’arrêteront pas de continuer à faire appel pour la famille de Jiang Renzheng.

IFGM, une organisation des droits de l’homme internationale dont le quartier général se trouve à Frankfurt, a envoyé des informations aux medias le 13 avril, demandant que le gouvernement chinois libère immédiatement Jiang Renzheng et demandant au Premier Ministre Allemand de protester contre la persécution du Falun Gong. La pétition d’IFGM qui demande la libération immédiate de Jiang Renzheng a été présentée lors des activités du Falun Gong à travers l’Allemagne.

Les résidents vivant dans la ville et dans ses environs ont pu connaître le destin de la famille de Jiang Renzheng grâce à un article de journal du 12 avril intitulé « Un homme chinois déporté est condamné au camp de travail ». Quand les pratiquants de Wuerzburg ont collecté des signatures beaucoup de personnes ont dit « J’ai lu un article sur lui dans le journal.» Les gens ont été en général compatissants et la pétition a bien marchée. La pétition fait appel au gouvernement allemand de secourir la famille de Jiang Renzhang et de les ramener en Allemagne.

Version allemande disponible sur http://www.yuanming.net/articles/200504/40931.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.