La campagne de haine à travers des appels téléphoniques du Parti communiste chinois est condamnée par la police et les organisations chinoises de la Hollande

Les 6 et 7 février 2005 de midi à 22h le soir , les pratiquants de Falun Dafa de Hollande ont été gravement harcelés par le Parti Communiste Chinois. Toutes les deux minutes ils ont reçu un message de propagande enregistré, à la fois sur leur fixe et leur téléphone portable. Plus tard les pratiquants de Hollande ont appris que la même chose était arrivée aux pratiquants du monde entier. Les appels étaient des enregistrements du porte parole du Parti Communiste Chinois – l’Agence de Presse des Nouvelles Chinoises – qui calomnie le Falun Gong en propageant des mensonges et la haine contre la pratique. est une action très grave d’harcèlement contre les droits fondamentaux des citoyens hollandais et c’est une grave attaque portée à la liberté de croyance.

Les pratiquants de Falun Gong hollandais ont déjà rapporté ces incidents à la police et en même temps l’ont informée sur la campagne de génocide lancée contre le Falun Gong qui dure depuis plus de cinq ans. Les fonctionnaires de police hollandais ont trouvé méprisable qu’un gouvernement puisse persécuter ainsi de bonnes personnes. La police a déclaré qu’elle fera une enquête sur ces harcèlements par téléphone. Certains des fonctionnaires étaient très intéressés par le Falun Gong.

Version chinoises disponible sur http://www.yuanming.net/articles/200502/39180.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.