Un membre haut placé du personnel du Bureau 610* révèle le rôle de son agence en planifiant et dirigeant l’ « auto immolation de Tiananmen. »

J’ai été détenu au Camp de travail forcé de Masanjia et relâché en 2001. Un jour un de mes collègues proches m’a dit qu’un de ses amis était un des dirigeant du Bureau 610(1) de la ville. Son ami voulait parler avec moi de la situation au Camp de travail forcé de Masanjia et j’ai accepté.

Un jour cet individu du Bureau 610 est venu me voir. Comme mon collègue m’avait présenté, nous nous sommes sentis en confiance et avons échangé sans réserve. Lorsque le sujet en est venu à « l’auto immolation de Tiananmen », il a dit, « on nous avait dit tout d’abord que l’immolation aurait lieu deux jours plus tôt, donc nous avons du attendre deux jours avant que cela n’arrive. » Je n’ai pas compris la signification de ce qu’il disait à ce moment. Plus tard, en me souvenant de notre conversation, j’ai soudain réalisé que l’ « auto immolation » avait été dirigée et arrangée dans le moindre détail par le Bureau 610 pour en accuser le Falun Gong.

C’est ce que m’a dit personnellement un employé du Bureau 610, et je le révèle maintenant pour aider les gens à voir à travers les mensonges des persécuteurs.

(1) le « Bureau 610 » est un service crée spécifiquement pour persécuter le Falun Gong, il dispose d'un pouvoir absolu sur chaque niveau de l’administration du Parti et tous les autres systèmes politiques et judiciaires.


Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2005/1/29/94465.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.