Analyse de la logique fallacieuse utilisée par le PCC dans la fabrication de " l'auto-immolation"

Depuis cet incendie à la veille du Nouvel an chinois sur la place Tiananmen, il y a quatre ans, les médias du PCC ont eu un nouveau sujet pour « exposer et critiquer » le Falun Gong. Avec l'imminence du Nouvel An chinois, l'agence de presse Xinhua et CCTV se focalise de nouveau sur cette information dépassée. Le but d'une telle propagande est d'insister sur le mensonge que les personnes qui se sont immolées étaient des pratiquants de Falun Gong et que le Falun Gong enseigne aux gens à se suicider.

C'est un raisonnement très étrange, non sans mentionner le fait que le gouvernement chinois refuse absolument, qu’à la demande des pratiquants à l’étranger, une tierce partie interroge les victimes de l’incident indépendamment et enquête sur leurs motifs.

Bien que l'agence de presse Xinhua, ainsi que d'autres sources de médias chinois, aient sans cesse déclaré à tort que les actes des personnes qui se sont immolées étaient influencés par l'article : « Aller vers la plénitude parfaite », écrit par le fondateur du Falun Gong, la censure de toutes les sources Internet et la destruction des livres de Falun Gong a rendu impossible à quiconque d’apprendre vraiment ce qu'est « Aller vers la plénitude parfaite ». Ce n'est pas très difficile à expliquer maintenant avec du recul, parce qu'une fois que les gens auront lu l'article, ils pourront dire eux-mêmes qui ment et qui ne ment pas. Un autre exemple, c'est qu'au début de la persécution, CCTV a beaucoup utilisé des citations tirées de la conférence de M. Li Hongzhi, à Dalian comme « preuves » que le Falun Gong n'autorise pas les gens à aller chez le médecin. En fait, M. Li Hongzhi disait aux pratiquants de ne pas utiliser le qigong pour soigner d'autres personnes, car cela pouvait nuire à leur propre corps. CCTV a publié un paragraphe entier, créant l'impression que la conférence enseignait aux gens à ne pas aller à l'hôpital.

La plénitude parfaite est un concept venant de l'ancien bouddhisme et taoïsme, il s’agit pour les pratiquants d'atteindre un règne élevé sans égoïsme, ouvrant la porte à une sagesse extraordinaire, en s'éveillant à la vérité de l'univers et de la vie. Par exemple, Sakyamuni dans l'Inde ancienne et Dharma, un moine du temple Shaolin, ont tous deux atteint la plénitude parfaite pendant le temps où ils étaient encore en vie, montrant bien que la plénitude parfaite ne vient pas avec la mort. En outre, le Falun Gong interdit clairement de tuer et de se suicider, avec la croyance que tuer et se suicider sont des péchés extrêmement graves. Toute personne commettant un tel acte mènerait presque inévitablement sa cultivation à la ruine. Il est impossible à quiconque d'atteindre la plénitude parfaite en tuant ou en se suicidant.

Selon un reportage de l'agence de presse Xinhua du 17 août 2001, la notion d'atteindre la « plénitude parfaite » provient d'un des planificateurs de l'incident, Liu Yunfang. Le reportage dit : « Liu Yunfang, Wang Jindong et Xue Hongjun (tous des hommes) et d'autres se sont réunis à Jubaozhai (un magasin) de la rue Yu et au magasin de peinture Huaxia de la rue Pu-an à Kaifeng, province du Henan, pour propager la théorie perverse d'atteindre la plénitude parfaite par l'immolation. Liu Yunfang a même imprimé des brochures appelées « La plénitude parfaite » et les a distribuées aux pratiquants à la réunion. Liu a été condamné à une peine de prison à vie pour ce crime. » Cependant, on attend toujours une enquête sur les véritables détails par une tierce partie indépendante. D'après le reportage de l'agence de presse Xinhua, Jiang et son régime ont admis en 2001 que c'était l'idée de la « plénitude parfaite » de Liu Yunfang qui avait guidé les pratiquants pour atteindre la « plénitude parfaite » par l'immolation. En admettant que Liu Yunfang pratiquait le Falun Dafa, ses écrits personnels ne peuvent que refléter sa propre croyance et ne peuvent jamais être considérés des enseignements du Falun Dafa. Il y a des dizaines de millions de pratiquants de Falun Dafa en Chine. Pourquoi neuf de ses partisans auraient-ils commis l'acte de s'immoler ? Il est absolument évident que l'immolation n'a rien à voir avec les enseignements du Falun Dafa.

Selon la procédure légale, quiconque accuse le Falun Gong doit fournir des preuves convaincantes prouvant que l'immolation est enseignée par le Falun Gong. Nous n'avons vu aucune preuve de ce genre fournie par Jiang et son régime au cours des quatre dernières années. Nous aimerions poser cette question à l'agence de presse Xinhua : quelle partie des enseignements du Falun Gong pousse directement ou indirectement à l'immolation ou au suicide ? Si la preuve existe, pourquoi ne pas la publier dans les reportages de l'agence de presse Xinhua ?

Les médias contrôlés par le gouvernement chinois ont sans cesse utilisé l'incident de l'immolation comme propagande, mais ils ne se soucient pas si les personnes qui se sont immolées ont un lien quelconque avec les enseignements du Falun Gong. Leur but est d'inciter le peuple chinois à haïr le Falun Gong et ouvrir la voie à la persécution.

Traduit en Suisse le 29 janvier 2005

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.